Retour

09/11/2018

LOSC-Racing : 0-0

En déplacement sur la pelouse du LOSC pour le compte de la 13e journée de championnat, le Racing a fait preuve d’une grande solidarité défensive pour décrocher le point du match nul (0-0).

Du courage, de la solidarité, de l’abnégation… Décidément, ce Racing là a du cœur. Ou du chien, au vu du contexte. Privés de Kenny Lala et Lionel Carole, forfait de dernière minute, les ouailles de Thierry Laurey ont puisé dans leurs ressources pour décrocher un bon point.

Dans un stade Pierre-Mauroy imprenable depuis le début de la saison, le Racing faisait face à des Dogues bien plus mordants qu’en Coupe de la Ligue, il y a dix jours. Le néo-latéral gauche Dimitri Lienard, ne cachait d’ailleurs pas son soulagement au moment de voir Nicolas Pépé manquer le cadre après un déboulé dans la surface (3’). Face à la pression lilloise, Pablo Martinez répondait d’un tacle autoritaire au-devant de Jonathan Ikoné (10’). Le tacle allait devenir l’une des armes les plus précieuses du Racing dans ce premier acte à l’image de Stefan Mitrovic usant de ce geste technique défensif pour suppléer Matz Sels (28’). Le capitaine du RCSA était ensuite tout heureux de voir le cuir filer à l’extérieur de son poteau après avoir rebondi sur son pied (34’). Et si les Dieux du foot avaient choisi leur camp ? Possible. La pause, elle, arrivait au bon moment pour les protégés de Thierry Laurey, soucieux de recharger les accus avant de repartir pour un combat de quarante-cinq minutes.

La seconde période ne faisait pas évoluer ce rapport de force. Retranchés dans leur camp, les Strasbourgeois repoussaient avec panache et autorité les assauts des locaux. La cage de Matz Sels s’apparentant peu à peu au fruit défendu des Dogues. Concentrés dans leur tâche, les joueurs du Racing s’octroyaient tout de même quelques percées. Mais Lebo Mothiba, de retour dans son ancien jardin, butait sur Mike Maignan (66’). Et tandis que Matz Sels prouvait, si certains en doutaient, qu’il n’avait pas volé son titre de joueur du mois d’octobre (73’), Dimitri Lienard manquait sa reprise sur un bon centre d’Adrien Thomasson (77’). A l’instar de Pablo Martinez et Matz Sels (90+3′), les Strasbourgeois éteignaient les dernières offensives adverses. Le coup de sifflet final annonçait enfin le moment pour hisser le drapeau blanc, couleur arborée par les Alsaciens ce vendredi soir. Et si les partenaires de Jonas Martin partagent les points avec leurs hôtes, ce sont bien eux qui ont remporté la bataille mentale du stade Pierre-Mauroy. Sans doute pas anodin à quarante-huit heures de fêter le centième anniversaire de l’armistice. L’histoire retiendra également que le Racing aura été la première équipe de la saison 2018/2019 à accrocher le LOSC sur son terrain. Le RC Strasbourg Alsace porte, lui, à sept, son nombre de matches consécutifs sans défaite.

Stade Pierre-Mauroy. 27 544 spectateurs. Arbitre : M. Thual. Mi-temps : 0-0
Avertissements : Ismaël Aaneba (68’), Lebo Mothiba (82′) pour le Racing.

LOSC :  Maignan – Ballo-Touré, J. Fonte, Soumaoro, Celik – Mendes (Soumaré, 85′), Xeka, Ikoné (Leão, 58′) – Pépé, R. Fonte (Araujo, 70’), Bamba. Entraîneur : C. Galtier.

RC STRASBOURG ALSACE : Sels – Lienard, Martinez, Mitrovic, Koné, Aaneba – Sissoko, Martin, Corgnet (Fofana, 90+2’) – Zohi (Thomasson, 74’), Mothiba (Da Costa, 85′). Entraîneur : T. Laurey.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap