Situé dans le quartier strasbourgeois du même nom, le stade de la Meinau est un des plus anciens de France puisqu’on y joue au football depuis 1906.

1914

LE JARDIN HAEMMERLÉ

LE JARDIN HAEMMERLÉ

Nommé « jardin Haemmerlé » à cette époque, du nom d’un ancien propriétaire, le lieu n’était pas occupé par le Racing mais par le FC Frankonia, qui louait le pré au gérant du restaurant situé à son entrée.
Pendant ce temps, le Racing évoluait à quelques hectomètres sur un terrain ni aménagé ni fonctionnel.

C’est en 1914 que les dirigeants du Racing sont parvenus à convaincre le propriétaire du jardin Haemmerlé de signer un bail de location, auquel s’était opposé le FC Frankonia : le 14 avril 1914, un procès se concluait sur le rejet de la plainte.
Pour un loyer annuel de 300 marks, le Racing pouvait s’installer dans son nouveau lieu de vie mais sans en profiter longtemps : le 3 août, l’Allemagne déclarait la guerre à la France.

Lire la suite

1921

LA PREMIÈRE TRIBUNE

LA PREMIÈRE TRIBUNE

Après le conflit mondial, l’année 1921 a marqué un tournant important avec la construction de la première tribune de 800 places (en bois, côté Nord), réalisée bénévolement par les membres du club. 
Et c’est à l’occasion de ces travaux que le jardin Haemmerlé est devenu le stade de la Meinau.

Au début des années 1930, le Racing s’est imposé comme la principale équipe de football de la ville puis de la région. Par extension, c’est aussi le cas du stade, qui devenait le lieu de référence pour tous ceux souhaitant voir du football à Strasbourg.

Le rôle d’Emile Mathis est alors primordial : ce grand entrepreneur automobile, qui possédait une usine à quelques hectomètres du stade, va financer la construction d’une 2e tribune, également en bois, en face de la première.
Inaugurée en 1933, cette tribune debout de 2000 personnes va jouer un rôle essentiel en rassemblant les supporters les plus enthousiastes pendant près de 50 ans… c’est la première vraie tribune populaire du stade de la Meinau !

Lire la suite

1938

LA COUPE DU MONDE À STRASBOURG

LA COUPE DU MONDE À STRASBOURG

Le mois de mai 1938 permet de compléter les installations du stade grâce à l’organisation du match Pologne-Brésil de la Coupe du monde organisée en France : installation de nouveaux escaliers, rénovation des virages, modernisation des vestiaires et mise en place de neuf lignes téléphoniques pour la diffusion en direct de la radio brésilienne !

En juillet 1940, alors que l’Alsace était annexée par l’Allemagne, le Racing devenait le Rasensport et participait au championnat organisé par la Fédération allemande. Une équipe du régime nazi y participait également : le FC Frankonia devenant l’équipe SS.
À quatre reprises, les deux équipes se sont affrontées à la Meinau : jamais l’équipe SS n’a pu s’y imposer.

Lire la suite

1951

UN STADE RÉNOVÉ DE 30.000 PLACES

UN STADE RÉNOVÉ DE 30.000 PLACES

Quelques années plus tard, une nouvelle tribune d’honneur de 2500 places assises était construite (côté Nord), en même temps que l’aménagement de gradins derrière les buts et une nouvelle piste d’athlétisme. Ces travaux ont nécessité de décaler la pelouse de 9 mètres vers la tribune Nord et de 12 mètres vers les gradins Ouest.

À noter également la création de sept appartements à l’arrière du 1er étage de la nouvelle tribune : réservés aux joueurs, ils permettaient de répondre à la crise du logement qui sévissait à Strasbourg. 
Le stade, pouvant accueillir désormais 30 000 spectateurs, a été mis à disposition en septembre 1951.

Lire la suite

1979

LA MODERNITÉ S’INSTALLE

LA MODERNITÉ S’INSTALLE

À la fin des années 1970, le renouveau sportif du club et la vétusté du stade imposait de lourds travaux, avec une première tranche démarrée en avril 1979 et consacrée à tribune Ouest, chargée également d’accueillir les bureaux du club.

Les travaux se sont poursuivis en plusieurs tranches jusqu’en 1984 afin de limiter les conséquences sur les matches. Un stade moderne voyait alors le jour, unanimement reconnu comme l’un des plus beaux d’Europe. 

26 loges ont été ajoutées à la fin des années 1980, au sommet de la tribune Sud pour augmenter les revenus du club.

Lire la suite

1984

20.000 ALLEMANDS ET 10.000 PORTUGAIS

20.000 ALLEMANDS ET 10.000 PORTUGAIS

Si les résultats sportifs n’étaient pas par la suite à la hauteur, la Meinau a pu tout de même vibrer lors de plusieurs évènements : 

– le championnat d’Europe 1984, avec deux matches à Strasbourg, dont notamment la rencontre entre la RFA et le Portugal (record d’affluence du stade le 14 juin 1984, avec 44 766 spectateurs, dont 20 000 Allemands et 10 000 Portugais).

– en 1988, à l’occasion du bimillénaire de la ville de Strasbourg, c’est la finale de la coupe d’Europe des vainqueurs de coupes qui s’est déroulée à la Meinau entre deux villes flamandes : Amsterdam et Malines. Dans la journée, 600 cars venus des Pays-Bas et de Belgique, plus 152 de France, avaient convergé vers Strasbourg.

– l’équipe de France A s’y est produite à trois reprises : en 1968 contre la Norvège (0-1), en 1984 contre la RFA (1-0) et en 1996 contre la Finlande 2-0). En 1989, l’équipe de France de rugby a disputé au stade de la Meinau un test-match contre l’Australie (15-32).

Lire la suite

2019

18 GUICHETS FERMÉS

18 GUICHETS FERMÉS

Au printemps 2001, pour répondre aux nouvelles normes de sécurité la capacité du stade a été réduite à 29000 places, avec aussi le remplacement du grillage par une fosse et l’installation d’un nouveau système de vidéo-surveillance.

Lors du dépôt de bilan de 2011, l’abandon du stade a été un temps évoqué en raison de son coût. Le choix d’y rester a été finalement fait, à juste titre : la Meinau est restée très fréquentée et le public a fortement accompagné le Racing dans son retour au haut niveau. La saison 2018/2019 est ainsi marquée par une occupation record avec 18 matches de Championnat sur 19 à guichets fermés soit le deuxième taux de fréquentation derrière le PSG.
En concertation entre le club et les collectivités territoriales, un projet d’extension-restructuration de l’enceinte strasbourgeoise est désormais enclenché. A terme, la capacité du stade sera portée à 32.000 places.

Lire la suite

La Meinau, terre d’événements

Des événements extra-sportifs y ont également eu lieu : lors de sa venue en Alsace en octobre 1988, le Pape Jean-Paul II a passé une soirée et une matinée à Meinau, remplissant à deux reprises le stade.

Dans un autre genre, les concerts de Stevie Wonder (1984), U2 (1993), Pink Floyd (1993) et Johnny Hallyday (2003) ont également marqué le stade.

Les meilleures affluences

44 766 spectateurs RFA – Portugal (1984)

40 000 spectateurs Visite du Pape Jean-Paul II (1988)

40 000 spectateurs Concert des Pink Floyd (1994)

39 978 spectateurs France – RFA (1984)

39 446 spectateurs Ajax – Malines (1988)

39 033 spectateurs RCS – Marseille (1992)

Copy link
Powered by Social Snap