L'écume d'une vie | Racing Club de Strasbourg Alsace
Retour

22/10/2021

Bien sûr, c’est, d’abord un match qu’ils veulent gagner, comme tous les autres. A défaut, ne pas le perdre. Une chose à trois points, ou un seul, comme 37 autres. Face à une redoutable équipe, en pleine bourre (3 victoires, un nul, 12 buts marqués lors des 4 dernières journées), qu’ils veulent, pourtant, laisser derrière eux. Tout faire, ce serait une grande performance, pour rester dans la moitié haute du classement.

Mais il y a cette ville, cette région, et tous les souvenirs qui vont avec, encore tout frais, un passé si proche qu’on pourrait, presque, le toucher encore. Ce sont, concernant Julien Stéphan, Gerzino Nyamsi et Maxime Le Marchand, des enfants de Rennes, St-Brieuc ou St-Malo, des fils de l’Océan, l’écume d’une vie qui affleure au rendez-vous houleux d’un dimanche d’automne. Ce sont 27 années au service du Stade Rennais pour l’adjoint Le Scornet, la naissance d’une fratrie pour l’adjoint Cuni et l’adjoint Kuentz, trois campagnes pour le soldat Prcic.

Ils reviennent marcher sur leurs traces, où, parfois, ils sont passés de l’école de football à la cour des grands, des berges de l’Ille et de la Vilaine aux rivages de la Ligue des Champions. Sous les yeux de leurs familles, de leurs amis, de tous ceux qui ne les ont pas oubliés, ils y retournent le temps d’un combat qui vient avec le temps nouveau, celui du Racing. Après tout, d’une rivière à l’autre, ils n’ont rien perdu si ce n’est une voyelle.

Il leur a fallu peu finalement, rien en ce qui concerne le Colmarien Jean-Marc Kuentz, pour se sentir chez nous comme chez eux. C’est une autre histoire, qui s’écrit déjà sur le parvis de la Meinau, devant une tarte flambée avec les supporters une après-midi de victoire. Ils sont dans leur assiette à Strasbourg. Déjà de vrais Alsaciens.

Ce dimanche, l’odeur de la galette, comme une Madeleine de Proust, leur dira quelque chose d’avant. Sur le banc du Racing, ou sur le pré du Roazhon Park, ils n’auront qu’une idée pourtant. Attraper par les cornes ce Rennes à la foulée légère et aux grandes ambitions. Il faudra un grand, un très grand Racing pour que, qui sait, ce retour aux sources devienne la source d’un retour joyeux.

Cet article a été rédigé par :
Jean-Marc Butterlin

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

HOODY 21-22

65,00€

COQUE TELEPHONE MODELE 8

20,00€

GOMME RCSA

1,00€

MAILLOT AWAY 21-22

85,00€

KIT SCOLAIRE 18-19

10,00€

MAILLOT HOME 21-22

85,00€

TROUSSE DOUBLE RCSA

10,00€

AGENDA 2021/22

8,00€

T-SHIRT DE SORTIE 21/22

35,00€
Copy link
Powered by Social Snap