Retour

Ludovic Ajorque : « La Réunion ? 17 ans de ma vie »

Posté le 06/07/19

Né il y a 25 ans à Saint-Joseph, commune du sud de l’île de la Réunion, Ludovic Ajorque reste très attaché à son île. A la veille d’affronter la sélection de La Réunion en amical (18h), l’attaquant du Racing, auteur du premier but de la préparation estivale, se confie sur l’affection qu’il porte à ce département d’Outre-Mer qui l’a vu grandir.

Ludovic, si on te parle de l’île de la Réunion, quelle est la première chose qui te vient à l’esprit ?

C’est mon île. J’ai passé 17 ans de ma vie là-bas.  J’essaye de la représenter du mieux possible. Toute ma famille y vit encore. Je suis très content de pouvoir y retourner lors des périodes de trêve durant l’année. C’est important pour moi de me ressourcer. A chaque fois que je rentre à La Réunion, j’essaye d’aller voir un match du championnat local. Demain, ça va me faire certainement bizarre de me retrouver sur le terrain face à eux.

Lorsque tu es en Métropole, qu’est ce qu’il te manque le plus de ton île ?

Ma famille. Je ne peux la voir qu’une à deux fois par an sur un laps de temps d’un mois. Ce n’est pas toujours facile mais je commence à avoir l’habitude car cela fait maintenant plusieurs années que je suis en France métropolitaine. Le beau temps aussi me manque parfois même si en ce moment on n’a pas à se plaindre avec ça à Strasbourg.

Grâce à toi et ta famille, on peut voir de plus en plus de maillots du Racing à la Réunion…

C’est vrai que j’essaye d’offrir un maillot à chaque personne de ma famille. C’est important pour moi car ils me soutiennent à fond tout au long de l’année. Mais je n’ai pas encore fini la distribution car j’ai une grande famille (sourire). J’ai envie de leur faire plaisir. Les soirs de match, il se couchent très tard pour me voir jouer malgré le décalage horaire. Du coup, si vous vous rendez à Saint-Joseph, il est possible que vous croisiez deux ou trois personnes avec le maillot du Racing.

             Ludovic Ajorque et sa famille portent fièrement les couleurs du Racing à la Réunion.

Quel est ton coin à toi, l’endroit où tu aimes te ressourcer à La Réunion ?

Quand je rentre « à la maison », c’est surtout pour passer du temps avec mes proches. Mais j’aime bien me rendre à la rivière Langevin où j’ai mon petit rituel. Chaque veille de mon départ, je m’y rends pour me baigner. L’eau y est assez froide et ça me permet de me ressourcer une dernière fois, de profiter avant de retourner au travail quotidien en club. J’ai toujours fait ça et je continue.

« De très bons joueurs à la Réunion »

Quel regard portes-tu sur le football réunionnais ?

J’ai le sentiment qu’il est en progression. Il y a quelques jours, la sélection s’est imposée face à Valenciennes en amical. Il y a de très bons joueurs à la Réunion. Comme l’île est assez éloignée de la France métropolitaine ( 9 000 km), c’est difficile de se faire remarquer. Cette année, j’ai eu la chance de donner coup d’envoi d’un mach local. Les équipes sont souvent composées de jeunes joueurs comme c’était le cas lorsque j’évoluais à Excelsior. Je trouve que le niveau évolue dans le bon sens. Ces dernières années, on a d’ailleurs vu des équipes arriver à battre des formations de National 2 ou National lors des premiers tours de Coupe de France. La sélection a aussi la chance de disputer des matches de préparation face à des clubs français professionnels (Valenciennes, Strasbourg et Chambly). Cela ne peut que les aider à progresser. 

Que sais-tu de la sélection que le Racing va affronter ce dimanche ?

Je connais quasiment la totalité du groupe même si ce n’est pas de façon personnelle. Soit j’ai joué avec eux soit je les ai déjà affrontés. Je connais très bien leur entraîneur. Il me fait un peu penser à Thierry Laurey. Ils sont tous les deux très pointilleux, tactiquement très bien informés pour pouvoir répondre aux qualités de l’adversaire et cette même envie de toujours gagner. Lorsque j’étais à La Réunion, on faisait souvent des matches entre les Kréopolitains, les joueurs réunionnais qui évoluaient en Métropole, et les joueurs locaux. Demain, ce sera un peu ça pour moi. Je jouerais avec mes potes de Strasbourg face à la sélection de la Réunion. Je suis très content de jouer contre eux. Ils préparent les Jeux des Îles et nous notre entrée en lice en Ligue Europa et la Ligue 1. Même si ce sont mes potes, j’espère que sur le terrain on va gagner (sourire). Ça peut être un bon match.

Racing-Sélection de la Réunion
Dimanche 7 juillet 2019 à 18h00 – Complexe Sportif d’Eckbolsheim (Eckbolsheim)


Vendredi 19 juillet à 18h30

Sarre-Union

StrasbourgToulouse

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Été Foot 2019

Prochains entraînements

Samedi

20/07/2019

09h00

Lundi

22/07/2019

09h00

Mardi

23/07/2019

09h00

Mercredi

24/07/2019

17h00

Vendredi

26/07/2019

10h00

Dimanche

28/07/2019

10h00

L’entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d’entraînement. Pour les groupes de plus de dix personnes, merci de contacter le club.