Retour

21/09/2015

Le match qui nous attend ce vendredi contre les SR Colmar pourrait bien être le plus compliqué pour le Racing depuis le début de la saison. Il l’est par essence de par sa condition particulière – c’est un derby – il le sera d’autant plus dans la continuité de la très surprenante défaite des « Verts » au Stadium face à Bastia (0-2), la semaine passée. Que ce soit en préparation ou en compétition, j’ai en effet assisté à plusieurs rencontres de l’équipe de Didier Ollé-Nicolle. A chaque fois, je l’ai trouvée brillante, habitée de plusieurs individualités remarquables. Le dérapage corse ne peut être qu’un accident, une faute de goût passagère. Avant le coup d’envoi du Championnat, j’avais placé Colmar parmi les vrais candidats à la montée. Je n’ai pas changé d’avis. La route est encore longue qui peut autoriser la formation haut-rhinoise à refaire son retard.

De façon évidente et naturelle, la conquête du territoire du grand frère alsacien est déjà un challenge absolu dans la vie du club colmarien. La nécessité et le genre d’urgence comptable du moment ne vont que décupler les envies de notre rival régional. Nous aurons en face de nous une équipe à la fois meurtrie et contrainte à un réveil brutal. C’est une bête blessée et probablement plus mordante que jamais qui déboule à la Meinau. Il est important de s’en convaincre.

UN ENORME COMBAT S’ANNONCE

Un derby ne peut être un match comme les autres. Celui-ci, dans une arène bouillonnante, le sera donc encore moins. Nous concernant, le succès arraché à Epinal (1-0) a fait un bien terrible. Les gars de Jacky Duguépéroux n’ont pas réalisé le match du siècle mais ils ont su ramasser trois points absolument essentiels par les temps qui courent. Finalement, on le sent bien, il faudra encore plus que l’investissement habituel pour prendre l’affaire par le bon bout. Savoir canaliser l’excitation sera primordial. Pourtant, le Racing doit avancer sans crainte vers ce rendez-vous intimiste, en se focalisant d’abord sur son propre jeu, son propre destin. Un nouveau succès le placerait enfin sur la bonne orbite.

C’est un énorme combat qui s’annonce, une lutte pied à pied pour occuper le terrain, une querelle de voisinage sans concessions et que nous souhaitons limitée dans la correction. L’humilité sera une denrée capitale. Rien ne sera donné au Racing. Encore moins ce coup-ci. Et donc, s’il faut s’emparer de ce que personne, et encore moins les Colmariens, ne se résout à lâcher, c’est le moment ou jamais !

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

KIT SCOLAIRE 18-19

10,00€

MAILLOT AWAY 21-22

85,00€

GOMME RCSA

1,00€

T-SHIRT DE SORTIE 21/22

35,00€

AGENDA 2021/22

8,00€

HOODY 21-22

65,00€

COQUE TELEPHONE MODELE 8

20,00€

MAILLOT HOME 21-22

85,00€

TROUSSE DOUBLE RCSA

10,00€
Copy link
Powered by Social Snap