Rugissements | Racing Club de Strasbourg Alsace
Retour

09/04/2022

De notre histoire commune avec Lyon, persistent à jamais les images d’un titre de Champion de France et la courbe irréelle d’un coup-franc. A quarante ans d’écart, se racontent un paradis atteint dans la nuit de Gerland puis l’enfer se dérobant dans un éclair, la Meinau soulevée par un bonheur irrépressible.

L’OL est au cœur de nos émotions quand surgit, beaucoup plus près du paradis que de l’enfer, un match immense qui nous ébranle déjà. Le Racing ne sera pas champion, il ne tremble pas pour sa survie non plus mais il nous offre une fin de saison à couper le souffle, que nous n’attendions pas vraiment. Et là, tout de suite, il va nous dire, face à un monument de la Ligue 1, ce qu’il adviendra du printemps, jusqu’où le portera le vent qui a rugi cette semaine.

Un autre qui va rugir, c’est le Lyon car il abat peut-être sa dernière carte s’il veut encore batailler pour les places européennes dans l’espace hexagonal. Il ne peut faire l’impasse et tout miser sur la double confrontation avec West Ham en Ligue Europa. Parier là-dessus serait une grosse erreur. L’OL est une grande maison et la richesse de son personnel l’autorise à jouer sur les deux tableaux.

Le Racing, lui, aborde l’affaire avec six points d’avance, fort de huit matches sans défaite dont six sans avoir encaissé le moindre but. Il sait qu’on ne le regarde plus comme avant, il n’oublie pourtant pas de rester lui-même. Celui qui, chaque fois, se jette dans la mêlée comme si c’était la dernière et se dit qu’on verra bien où ça le mène, en marquant beaucoup ou en encaissant peu, en luttant toujours.

La Meinau va rugir, elle aussi, encore et encore. Le Racing, qui ne dispose pas de toutes ses forces vives, en aura besoin. Plus que jamais ! Ce n’est pas seulement le match d’une équipe, c’est l’affaire de tout un peuple qui sait à qui donner sa voix, et la faire résonner, un dimanche d’élection. C’est encore un jour de grand tumulte qui vient, un dimanche de communion. Il y a peut-être un autre bout de ciel à décrocher.

Cet article a été rédigé par :
Jean-Marc Butterlin

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

Echarpe Skyline

15,00€

Maquette 3D LED Stade

29,00€

Maillot Gardien Jaune 22-23

70,00€

Triplette Racing x Obut S0

40,00€

Maillot Collector Domicile Gameiro 21-22

299,00€

Maquette 3D Stade

20,00€

Maillot Domicile Adulte 22-23

70,00€

Ballon T5 Blanc

15,00€

Maillot Domicile Djiku 22-23

87,00€

Triplette Racing x Obut S1

40,00€
Copy link
Powered by Social Snap