Retour

20/12/2017

Renaud Cohade n'a rien oublié

Le capitaine messin a passé trois années qui l’ont beaucoup marqué à Strasbourg. Mais il porte désormais le maillot grenat et estime qu’un maintien de son équipe passe par un succès face au Racing.
Pour clôturer l’année 2017, le Racing Club de Strasbourg Alsace se voit proposer le déplacement le plus court et le plus rapide de la saison. Cent soixante dix kilomètres en à peine deux heures. C’est à Metz, au stade Saint-Symphorien qu’ils n’ont plus fréquenté depuis l’exercice 2009-2010 et un match de Ligue 2 remporté 1-0 par les Lorrains, que le Racing se rend ce mercredi soir.
Il y a des voyages plus risqués que celui-ci. Car Metz qui a certes eu une jolie réaction en s’imposant récemment sur le terrain de Montpellier 1-3 vit une saison difficile. Les Grenats qui ont entamé le championnat par cinq défaites d’affilée et qui présentent un bilan de 14 défaites pour 2 victoires et 2 matchs nuls en 18 journées sont scotchés à la dernière place du classement depuis le début du mois de septembre.
Ils ont la plus mauvaise attaque et la plus mauvaise défense du championnat de L1 et sont déjà à 10 points de Lille, l’actuel barragiste. Philippe Hinschberger a été remplacé, dès octobre, par Frédéric Hantz sans que cela change grand chose et Renaud Cohade, le capitaine mosellan, n’est pas loin de penser que son club va tirer sa dernière cartouche quant à un éventuel maintien à l’occasion de ce derby.

Cohade tout sauf un inconnu pour les supporters alsaciens

A 33 ans, Renaud Cohade a porté le maillot du Racing pendant trois ans, entre 2006 et 2009, et il a laissé un si bon souvenir que les dirigeants strasbourgeois ont été tout prêts de le faire revenir à l’été 2016 quand il a préféré opter pour Metz et, à l’époque, pour la Ligue 1.
“Ces trois années là m’ont marqué, dit celui dont le femme et la belle famille sont alsaciennes. On est passé et je suis passé par tous les états d’âme entre une montée la première année (sous la direction de Jean-Pierre Papin), une descente la seconde (Cohade, victime d’une pubalgie, avait très peu joué) et une remontée ratée d’un cheveu la troisième.”

cohade

Cette saison 2008-2009, en particulier, sa dernière au Racing, l’Ardéchois d’origine n’est pas prés de l’oublier. Les Strasbourgeois avaient fait la course en tête pendant de longues semaines, ils avaient même squatté très souvent la première place et ils étaient encore deuxièmes derrière Lens à la veille de la dernière journée. Un match nul leur suffisait à Montpellier pour valider la montée mais ils allaient finalement s’incliner 1-2 avec, au passage, un penalty raté par Renaud Cohade et se faire dépasser par leur adversaire montpelliérain et Boulogne sur Mer.
Le Racing finissait quatrième et n’allait pas s’en relever. Il était relégué en National l’année suivante et commençait sa descente aux enfers tandis que Renaud Cohade, de son côté, poursuivait sa carrière parmi l’élite, à Valenciennes dans un premier temps puis à Saint-Etienne.
De l’histoire ancienne ? Sans doute même si le joueur reste toujours très attentif au parcours et aux résultats du club alsacien. Mais c’est pour Metz qu’il se bat désormais avec sa générosité coutumière. Ainsi c’est lui qui a sonné la révolte messine à Montpellier en inscrivant le premier but, celui de l’égalisation des Lorrains, et c’est lui qui sert de guide à ses coéquipiers dans la quête d’un maintien que les Grenats ont acquis haut la main la saison dernière en terminant à la 14ème place et qu’ils ne désespèrent pas, malgré une première moitié de championnat catastrophique, d’assurer une nouvelle fois en mai prochain.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap