Retour

03/11/2018

Racing-Toulouse FC : 1-1

Victorieux de ses trois derniers matches de championnat à la Meinau, le Racing a dû se contenter du match nul face au Toulouse FC à l’occasion de la 12ème journée de championnat (1-1). 

Au coup d’envoi, l’heure était aux remerciements et à la standing ovation pour Jérémy Blayac, parti cet été du Racing après avoir parfaitement mouillé le maillot bleu durant trois saisons et demie. L’hommage mérité clos, les chants s’élevant du kop strasbourgeois résonnaient comme le starter officiel de cette 12ème journée de championnat.

Sur le terrain, la reprise en extension de Nuno Da Costa suite à une caresse sur le cuir de Jonas Martin lançait définitivement la partie (5’). Et si les Bleus faisaient bonne garde de la balle, ils n’étaient pas à l’abris d’une inspiration toulousaine. A l’image de ce lob tenté par Manu Garcia et parfaitement claqué par Matz Sels, honorant son titre de joueur du mois d’octobre (23’). Après le talent, le portier belge s’en remettait à la réussite et à sa barre transversale pour garder sa cage inviolée (24’). Remontés, les Bleus appuyaient alors sur l’accélérateur. La frappe de Kenny Lala venant flirter avec le montant droit de Baptiste Reynet (25’). A la pause, tout restait cependant à faire pour le Racing.

Au retour des vestiaires, Aaron Leya Iseka faisait passer un premier frisson dans le stade de la Meinau (48’). Nuno Da Costa ripostait dans la foulée sur une remise parfaite de Lionel Carole (50’). Et comme un symbole, sous les yeux d’un Jérémy Blayac amoureux du jeu de tête, c’est d’un coup de casque parfaitement senti que l’inévitable Lebo Mothiba délivrait la Meinau (1-0, 51’). Son septième but de la saison, le troisième consécutif à domicile en Ligue 1. Dix minutes plus tard, le très actif Lionel Carole manquait de peu sa reprise dans une position idéale (59’). L’assaut répété sur le but toulousain prenait fin sur une frappe déviée de Jonas Martin (60’).

Inspiré par l’ouverture du score, Nuno Da Costa s’essayait lui aussi au jeu de tête sur corner mais le ballon venait mourir au pied du montant de Reynet (69’). L’élan strasbourgeois allait pourtant être coupé par un Max-Alain Gradel chirurgical (1-1, 72’). La suite se résumait alors à un attaque défense entre des Strasbourgeois piqués dans leur orgueil et des Toulousains venus chercher un point. Malgré une vague bleue, le TFC réussissait à garder la tête hors de l’eau et la dernière tentative de Benjamin Corgnet n’y changeait rien (90+3’). Si la déception était visible au coup de sifflet final, les hommes de Thierry Laurey poursuivent leur série d’invincibilité en signant un cinquième match consécutif sans défaite. Un lot de consolation à ne pas négliger. 

Stade de la Meinau. 25 034 spectateurs. Arbitre : M. Miguelgorry. Mi-temps : 0-0
Buts : Lebo Mothiba (51’) pour le Racing. Max-Alain Gradel (72’) pour le Toulouse FC. Avertissements : Ibrahima Sissoko (20’), Kenny Lala (74’), Stefan Mitrovic (90+5′) pour le Racing. Manuel Garcia (48’) pour le Toulouse FC.

RC STRASBOURG ALSACE : Sels – Carole, Martinez, Mitrovic, Koné, Lala – Thomasson (Corgnet, 78’), Sissoko (Lienard, 83’), Martin – Da Costa (Zohi, 78’), Mothiba. Entraîneur : T. Laurey.

TOULOUSE FC :  Reynet – Moubandje, Todibo, Jullien, Amian – Sidibé (Bostock, 73’), Cahuzac, Garcia (Jean, 90′) – Dossevi (Durmaz, 69’), Leya Iseka, Gradel. Entraîneur : A. Casanova.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap