Retour

22/02/2019

Racing-LOSC : 1-1

Mené au score par le LOSC, le Racing ne s’est pas découragé et a poussé pour obtenir une égalisation méritée (1-1).

Le mental. Voilà une donnée non négligeable dans le monde du sport. Et ce n’est pas les deux champions alsaciens, Pierre-Hugues Herbert et Thomas Voeckler, présents ce soir à la Meinau, qui diront le contraire. Il y a la tête et les jambes. Et ce soir le Racing a une nouvelle fois montré tout son caractère. 

Le magnifique étendard bleu et blanc déployé dans le Kop de la Meinau sonnait comme le starter de cette rencontre. Pourtant, aucune des deux équipes ne prenait un départ canon comme en est adepte le jeune Jeff Erius, présent au côté de Thomas Voeckler pour le coup d’envoi fictif. La rencontre s’apparentait plus à une course de vélo, chaque échappée tentée étant rapidement contrôlée par l’adversaire. Porteur du maillot jaune ce soir, le LOSC finissait pourtant par trouver une brèche sur une banderille signée Jonathan Ikoné (0-1, 42′). 

Mais comme lors d’une course cycliste, une échappée peut toujours être rattrapée tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie. Il restait alors 45 minutes aux Strasbourgeois pour revenir dans la roue des Dogues avant que Monsieur Turpin ne siffle la fin. Les hommes managés par Thierry Laurey multipliaient alors les efforts, grappillant mètre par mètre. Sans jamais perdre les pédales, le Racing continuait d’attaquer. Une persévérance et une détermination finalement récompensées à vingt minutes du terme. Un but rageur signé Anthony Gonçalves (1-1, 68′). La célébration qui suivit n’en était que plus forte. Tout un groupe uni autour de son buteur les yeux rivés vers le ciel. 

Revenu dans la roue de son adversaire, le club alsacien imposait le rythme dans l’espoir de faire craquer l’équipe lilloise. Malgré plusieurs accélérations, les hommes de Christophe Galtier ne se laissaient pas piéger. Le Racing passait ainsi la ligne en même temps que son adversaire. Si l’étape se termine sans vainqueur, les partenaires de Pablo Martinez ont à coup sûr remporté le prix de la combativité. Un bon point face au second du championnat.

Les Bleu et Blanc reprendront leur tour de France le week-end prochain direction la Côte d’Azur pour affronter l’OGC Nice. Face à un adversaire qui, avant de jouer ce samedi, possède le même nombre de points que les Strasbourgeois.

Stade de la Meinau. 25 303 spectateurs. Arbitre : M. Turpin. Mi-temps : 0-1
Buts : Anthony Gonçalves (68’) pour le Racing. Jonathan Ikoné (42’) pour le LOSC. Avertissements : Ludovic Ajorque (40’) pour le Racing. Rafael Leão (37′) pour le LOSC.

RC STRASBOURG ALSACE : Sels – Gonçalves (Grandsir, 79’), Martinez, Koné, Caci, Lala – Thomasson, Prcić, Sissoko, Fofana (Mothiba, 58’) – Ajorque. Entraîneur : T. Laurey.
LOSC :  Maignan – Pied, Fonte, Gabriel, Koné – T. Mendes, Maia, Ikoné (Ikoné, 86’) – Bamba (Araujo, 77’), Leão (Soumaré, 90+1’), Pépé. Entraîneur : C. Galtier.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

PULL DE NOEL 2020

40,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap