Retour

11/02/2019

Le Racing reprend la route. Après un mois de janvier par monts et par vaux et une quinzaine domestique, l’équipe de Thierry Laurey s’empare à nouveau de son bagage pour une semaine où l’attendent deux matches très difficiles, à St-Etienne, ce mercredi, puis à Caen, dimanche.

Ils surviennent après la défaite contre Angers à la Meinau. La première à domicile depuis plus de deux mois (Racing-Nîmes 0-1, le 24 novembre 2018). La première après quatre succès de rang en Championnat et une enfilade de résultats plus que positifs (un seul échec, à Paris, en neuf rencontres, toutes compétitions confondues).

Ce match contre Angers a rappelé une donnée essentielle du football, du sport en général : la réussite et l’efficacité sont les deux mamelles de la victoire. Elles n’ont pas donné de lait par un samedi dont la douceur, qui est angevine comme on sait, était donc suspecte. Le football, c’est ça. Un soir, tu enroules un intérieur du pied de trente mètres qui nettoie la lucarne adverse. Un autre soir, tu échoues sur le gardien à trois mètres de la ligne de but. Un soir, tu résistes à tout, gardien en feu, poteaux sortants. Un autre soir, tu plies sur trois tentatives cadrées qui font deux buts quand tu as tiré 15 fois et gardé le ballon 63% du temps.

Il n’est pas inutile, à cet instant, de regarder où nous en sommes. Avec 35 points dans la sacoche, il reste 15 journées pour prendre les points qui nous conduiront à l’objectif et marcher vers une troisième saison de suite en Ligue 1. Ce n’était que ça quand le livre s’est ouvert au mois d’août dernier. Rien n’a changé sur le fond. La détermination et, très souvent, le talent de l’équipe ont permis de bien avancer. Les pages suivantes sont à écrire avec la même application, ce graphisme collectif qui est devenu la trace du Racing.

Cette semaine, St-Etienne et Caen nous font visiter deux régions du classement bien différentes. Aussi piégeuse l’une que l’autre. Le Forez qui rêve d’Europe. La Normandie qui lutte pour sa survie. Deux contextes divergents pour une même promesse : du combat à tous les étages, à tous les coins du terrain.

Ne comptez pas sur moi, dans les semaines qui viennent, pour parler d’autre chose. Nous sommes en chasse, encore et toujours. En chasse de points qui diront, à la fin, quelle place nous aurons méritée. Nous reprenons la route, ni hautains, ni peureux. Quinze matches de Ligue 1 devant nous. J’aime écrire ça : Ligue 1.

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap