Retour

28/01/2021

L’histoire de Thomas Foket

L’ADVERSAIRE

Opéré du cœur en 2017, le latéral droit belge du Stade de Reims a cru que sa carrière était terminée. Avant de revenir, aussi fort et plus facétieux que jamais.

C’est un voyage à Bergame que Thomas Foket n’oubliera pas. Si le joueur de La Gantoise est en Lombardie, ce mois de juillet 2017, c’est pour parapher un contrat de quatre ans en faveur de l’Atalanta. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Plus d’un an plus tard, à nos confrères belges de « Les Sports », Thomas Foket raconte : « J’étais à Bergame et je passais le dernier test physique. Je vois le gars qui me fait passer le test froncer les sourcils. Je lui demande ‘J’ai une si mauvaise condition ?’. Je reste un jour de plus pour passer deux nouveaux examens. À mon retour à Gand, j’apprends que Bergame renonce au transfert à cause des résultats médicaux ».

Les toubibs italiens ont décelé une ischémie (manque d’oxygénation) dans deux petites zones du muscle cardiaque. La terre vacille sous les pieds de Foket quand certains lui prédisent qu’il ne pourra plus jamais être un sportif de haut niveau. « J’ai cru que tout était fini » dit-il alors.

Thomas Foket songe à reprendre ses études de droit. Il décide pourtant de se faire opérer : « Cela consistait à remettre une veine en place ». Quelques mois, plus tard, il rechausse les crampons et déclare : « On peut me faire 100 tests, on ne trouvera plus rien ».

À l’été 2018, ce n’est pas au pied de la Cathédrale de Bergame, mais à l’ombre de celle de Reims, que Thomas Foket s’installe. Et s’en réjouit : « Reims a eu raison de me faire confiance ».

 

Matz Sels : « Un énorme volume de jeu et… de bonne humeur »

Avant sa mésaventure bergamesque, Thomas Foket est pourtant en pleine bourre. Le Bruxellois de 26 ans (il est né le 25 septembre 1994), laboure le flanc droit de La Gantoise avec fougue. Ses performances attirent l’œil de Roberto Martinez, le sélectionneur belge. Thomas rêve de Coupe du Monde. Il n’y sera pas, nous savons pourquoi.

Ses productions en Champagne le remettent pourtant en lumière. Il retrouve le clan des Diables Rouges et participe, en novembre dernier, aux victoires contre la Suisse (2-1, en amical) et le Danemark (4-2, en Ligue des Nations).

Qui est Thomas Foket ? Matz Sels, notre gardien, dessine un début de portait : « Je l’ai bien connu à La Gantoise. Nous avons eu cette saison extraordinaire (2014/2015) où rien ne nous résistait. On était un groupe formidable. C’est l’année où on finit champions de Belgique, où on se qualifie pour la Ligue des Champions. On atteint les huitièmes de finale. Je me souviens du but magnifique que Thomas a marqué à Valence en phase de poule. Il était au top ».

Le joueur : « Thomas possède un gros volume de jeu. Il aime monter, centrer. C’est un joueur auquel il ne faut pas trop laisser d’espace car il n’arrête jamais ».

L’homme : « Un super chic type. Un déconneur, un ambianceur comme on dit, très jovial, toujours de bonne humeur. S’il y en a un qui aime rigoler, c’est bien lui ».

Pour Matz Sels et Thomas Foket, mais aussi Stefan Mitrovic, venu à La Gantoise à l’été 2016, la saison européenne représente un dernier souvenir commun qui reste inoubliable

Le gardien Strasbourgeois et l’arrière droit rémois, sans être intimes, sont d’excellents amis. Ils s’écrivent régulièrement. « En octobre, raconte Matz, nous avons pris un café ensemble à Bruxelles alors que nous étions blessés tous les deux. On n’oublie jamais de se donner des nouvelles ».

Titulaire indiscutable d’une équipe rémoise en plein regain, Thomas Foket est devenu un pilier du projet champenois. Attention à lui ! Il aime bien rigoler. Mais pas sur terrain.

©️ Stade de Reims

À découvrir à la boutique officielle du Racing

GOMME RCSA

1,00€

AGENDA 2021/22

8,00€

KIT SCOLAIRE 18-19

10,00€

COQUE TELEPHONE MODELE 8

20,00€

MAILLOT AWAY 21-22

85,00€

HOODY 21-22

65,00€

TROUSSE DOUBLE RCSA

10,00€

MAILLOT HOME 21-22

85,00€

T-SHIRT DE SORTIE 21/22

35,00€
Copy link
Powered by Social Snap