Retour

01/07/2015

LES COUPS FRANCS DE BUBU – Un été 2015…

Certains coups-francs sont plus faciles à tirer que d’autres. Celui-là, par exemple. C’est un coup-franc de début d’été, si loin, en temps et en états d’âme de celui que j’aurais pu écrire l’année dernière, même endroit, même époque. Et qui n’est jamais sorti de sa boîte. Souviens-toi, l’été dernier ! Juillet 2014 croulait sous l’angoisse d’une rétrogradation en pointillés. Chaque jour oscillait entre accablement et espoir. Nous devenions les spectateurs pitoyables et un brin inhumains d’un drôle de feuilleton qui allait condamner, au pied des Pyrénées, les vaillants combattants de Luzenac. Le temps courait et nous priions, pauvres de nous, pour la fin de l’occitan.

Un an déjà. Un an à courir d’autres chimères. Si près de l’enfer, le destin nous a finalement réduits, en dépit d’un dernier sprint haletant, à céder aux portes du paradis dans l’accompagnement frénétique et solidaire du peuple magnifique de la Meinau. J’en garde les frissons encore alors que j’arpente, ces jours-ci, les travées vides d’un stade muet, comme pris par un sommeil caniculaire.

Des visages amis

Pourtant, j’en devine déjà le réveil prochain et tonitruant alors que, dans la forêt environnante et sur les terrains annexes, revenus de vacances, les joueurs préparent, sous des ruisseaux de sueur, les combats à venir. On dirait que presque rien n’a changé. Comme vous, je suis content d’avoir retrouvé des visages amis. J’avais craint que certains nous abandonnent, pris dans le tourment mercatique, mais ils sont restés à la maison. L’un d’eux m’a dit que vous n’y êtes pas étrangers : « Les 27 000 de Colomiers, un moment, tu y penses quand même quand tu es footballeur et qu’il faut choisir ».

Juillet et son cortège de matches amicaux vont nous conduire gentiment vers les formidables enjeux de la saison. C’est un lourd moment de travail et de cohésion. C’est aussi un moment pour profiter, sans le stress et l’angoisse de l’été 2014. « Demain est un autre jour » me répète souvent un être  plein de douceur. Demain ne m’inquiète pas.

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap