Retour

03/01/2017

Une manière d’euphorie aura accompagné les supporters du Racing au fil d’une fin d’année 2016 particulièrement performante. Les gars de Thierry Laurey ont engrangé cinq victoires de suite dont quatre en Championnat qui ont permis de venir frotter tout à l’avant de peloton. Voici notre équipe plus qu’au chaud, sans doute déjà à l’abri d’une mauvaise surprise à la fin de la saison ce qui était bien l’objectif vital du club. Ernest Seka et ses potes peuvent aborder 2017 avec sérénité. And now ? ai-je envie de demander. Que sera sera ! est la réponse qui s’impose. Laissons germer ce que le destin fera pousser au champ des possibles. Vous pouvez applaudir, c’est de moi.

applause

Pour commencer, c’est Épinal qui frappe à notre porte, ce samedi (15h) à l’occasion des 32es de finale de la Coupe de France. Sans y regarder de trop près, ça pourrait ressembler à une porte entrouverte vers l’étape suivante. Épinal, dont le Stade de la Colombière reste un doux souvenir à notre mémoire récente, pointe à la 17e et avant-dernière place du National et se bat durement pour son maintien. L’adversaire semble à notre portée. On pourrait même penser que son souci principal n’est pas d’écrire la légende de l’épreuve. On va donc quand même y regarder de plus près.

Car Épinal, cette saison, est surtout un emmerdeur de première classe dès lors qu’il s’éloigne de sa maison. Laissons parler les chiffres : Épinal est invaincu à l’extérieur depuis le 2 septembre et une défaite à Belfort (0-1). L’équipe de Xavier Collin n’a perdu que deux fois (sur neuf) loin de sa base. Elle reste sur six voyages sans défaite. Cinquième au classement du National à l’extérieur, le Stade Athlétique Spinalien vient de tenir tête au leader Concarneau (1-1), en Bretagne, après avoir laminé Châteauroux (5-0) à Gaston-Petit. Voici deux dernières performances haut de gamme qui doivent mettre nos antennes en alerte. Cette saison, Épinal s’est également imposé à Dunkerque, le 5e, (1-0) et à Sedan (2-1), cherchant également un point à Quevilly (1-1), le 2e de la classe. Sur les 17 points récoltés par les Vosgiens, 13 l’ont été en terre lointaine.

Ma conclusion sera simple, confortée par les grandes difficultés que nous avons rencontrées pour éliminer Sarre-Union (1-0) : gardons cette qualité première qui a fait la force de l’équipe ces dernières semaines et laissons à son niveau le plus élevé notre taux d’humilité. Nous en serons récompensés.

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

GOMME RCSA

1,00€

HOODY 21-22

65,00€

T-SHIRT DE SORTIE 21/22

35,00€

TROUSSE DOUBLE RCSA

10,00€

COQUE TELEPHONE MODELE 8

20,00€

MAILLOT HOME 21-22

85,00€

AGENDA 2021/22

8,00€

MAILLOT AWAY 21-22

85,00€

KIT SCOLAIRE 18-19

10,00€
Copy link
Powered by Social Snap