Retour

08/08/2019

Selon les sources, Plovdiv, où le Racing va batailler ce jeudi soir, est la deuxième ou la troisième ville de Bulgarie. Ce se joue avec Varna, derrière la capitale, Sofia. 330.000 habitants en gros pour une cité magnifique qui serait la plus ancienne ville d’Europe encore peuplée. Les fouilles indiquent qu’on y retrouve des traces humaines datant de 6000 à 8000 ans. Là aussi, les versions divergent.

La culture y prend une dimension considérable. Plovdiv a été élue capitale européenne de la culture en 2019. C’est dans un décor de fête que les joueurs de Thierry Laurey ont posé le pied. Les expositions se multiplient et les rues regorgent de spectacles de théâtre et de musique. C’est un été historique avec des nuits sans fin au cœur de la superbe vieille ville que six montagnes dominent fièrement.

On saura bientôt si le Lokomotiv est lui aussi une montagne pour le Racing. On aurait tort de préjuger. Je me répète mais les affaires européennes répondent en effet à des règles qui n’ont rien de comparables avec les matches de Championnat. On ne s’y refait pas au long cours. Ce sont deux matches où tout compte, où rien ne se pardonne.

Le passé récent des matches de Ligue des Champions et de Ligue Europa a montré combien les hiérarchies sont fragiles, comment les plus grands peuvent être balayés par des supposés moins forts. Il y a, dans le relief européen, des pièges imprévus, des crevasses perverses. On croit se sentir à l’abri de tout et on peut tomber quand même.

On annonce 30 degrés et un ciel sans nuage lorsque le vainqueur de la Coupe de Bulgarie (contre son voisin, le Botev Plovdiv) et le lauréat de la Coupe de la Ligue Française vont se précipiter l’un vers l’autre. Une nuit brûlante pour cette première manche entre le 11e de la dernière Ligue 1 et le 8e de la phase préliminaire du Championnat de Bulgarie, qui compte 14 équipes.

À Plovdiv, qui a vu naître Hristo Stoichkov, le plus grand joueur bulgare de tous les temps, Ballon d’or en 1994, le Racing aborde la deuxième étape du marathon qui peut le mener à la phase de poules alors que, déjà, se profile Metz, ce dimanche, pour la reprise des festivités domestiques. Mais c’est le match du jour, à saisir avec toute l’engagement possible. Chaque chose en son temps. Nous voici à Plovdiv pour un combat sans concession, un concert à ciel ouvert dans une ville qui chante et qui danse.

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap