Retour

21/02/2021

Lassana Coulibaly, l’inattendu

ADVERSAIRE

Promis à l’équipe réserve à la reprise estivale, l’international malien Lassana Coulibaly a finalement déjoué tous les pronostics pour gagner sa place dans le onze titulaire du SCO. À l’aube de la 26ème journée de championnat, le milieu défensif compte dix titularisations sur les douze derniers matches de son équipe.

Il a fallu laisser le temps au temps. Lassana Coulibaly, c’est l’histoire d’un timide aux qualités de râtisseur évidentes, précieuses, qui a tracé sa route doucement mais sûrement, y compris dans les moments où l’on ne comptait plus sur lui. Arrivé sur les terres d’Anjou en 2017, le Malien formé à l’Académie JMG du Ghana est passé par toutes les phases : un statut de jeune talent de Ligue 1 chipé à un Sporting Club de Bastia relégué, le costume de remplaçant de Cheikh Ndoye un peu trop large (sûrement du triple XL), deux prêts successifs, pour finalement choisir de rester et s’imposer en noir et blanc.

Une confirmation difficile

À 24 ans, le chemin vers une nouvelle place de titulaire en Ligue 1 n’a pas été sans embûche pour le natif de Bamako. Il aurait pourtant pu se croire arrivé après une saison 2016/2017 aboutie en Corse, au milieu des galères structurelles et sportives de son club. C’est même cette année-là qu’il découvre la sélection malienne, appelé par Alain Giresse. Mais Lassana Coulibaly déçoit pour sa première saison à Angers et doit se contenter de morceaux de matches, entrecoupés parfois de longues semaines en équipe réserve.

Le pari de l’étranger

Il décide de tenter sa chance en prêt la saison suivante, toutefois pas n’importe où : en Écosse, chez les Glasgow Rangers, alors même qu’un certain Steven Gerrard est en quête d’une première expérience d’entraîneur en pro. L’aventure est concluante et Lassana Coulibaly retrouve des minutes au contact de la légende des Reds, jamais avare de conseils sur le poste de milieu de terrain. Il découvre la Ligue Europa et la ferveur des « Old Firms » face au Celtic (il en gagne un 1-0 en décembre 2018). À la fin de la saison, les Rangers ne parviennent pas à l’enrôler définitivement et l’Angevin change de cap.

Son deuxième prêt l’envoie en Belgique, au Cercle Bruges. L’histoire tourne vite au pétrin lorsque l’équipe enchaîne sept défaites d’affilée avant même le mois de novembre et que Lassana se blesse presque deux mois, mais une bonne série au mois de février permet au Cercle de sauver sa place en Pro League… et au Malien d’apprendre, encore et toujours.

La révélation angevine

Juillet 2020, retour au bercail. Stéphane Moulin a visionné de nombreux matches de sa sentinelle et trouve un garçon revigoré, « vraiment transformé » confie-t-il à Ouest France cette semaine. « Il a plus de confiance en son jeu. Il avait déjà toutes ces caractéristiques mais il était un peu neutre. Il est revenu avec plus de personnalité. » Coup dur cependant, le milieu de terrain des Aigles doit tout d’abord passer par la case National 2 avec les jeunes. Il se contente de quelques minutes par ci par là dans l’élite, avant une éclosion cette fois bien réelle à l’automne. De la 14e journée de championnat à Saint-Étienne jusqu’à aujourd’hui, il est le quatrième joueur de champ le plus utilisé du SCO et le meilleur tacleur angevin de la saison.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

PULL DE NOEL 2020

20,00€

MAILLOT HOME 20/21

68,00€

MAILLOT AWAY 20/21

68,00€

VESTE MATELASSEE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624930

30,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

68,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

MUG AJORQUE

7,00€
Copy link
Powered by Social Snap