Retour

25/01/2018

Galtier attend une réaction

Même si, à ses yeux, le match de dimanche contre le Racing en championnat est le plus important, l’entraîneur lillois veut que son équipe fasse le boulot dès ce jeudi à la Meinau.

Comme ce fut déjà le cas au mois de décembre avec une double confrontation contre Paris Saint-Germain en l’espace de quelques jours, en L1 puis en coupe de la Ligue, Strasbourg va devoir affronter deux fois Lille entre ce jeudi soir, en coupe de France à la Meinau, et dimanche après midi, en championnat au stade Pierre Mauroy. ” Je le sentais, raconte Christophe Galtier, qui a pris en main le LOSC lors de la trêve hivernale. Je l’avais dit à mes adjoints avant le tirage au sort. Ce sont des choses qui arrivent. C’a été le cas lorsque j’entraînais St-Etienne et c’était même un derby. On avait joué deux fois Lyon dans le même semaine.”

Cette fois, le contexte est évidemment moins tendu pour l’ancien entraîneur des Verts, revenu dans un club dont il a porté le maillot pendant trois saisons en tant que joueur de 1987 à 1990. Mais l’enjeu est pourtant de taille entre une qualification pour les 8èmes de finale de la coupe de France et une relance en championnat.
Quant on lui demande quel est le plus important des deux matchs de cette fin de semaine, Galtier ne tarde pas à faire son choix. “C’est clairement celui de dimanche. Il est crucial car on joue notre maintien en Ligue 1, répond il en faisant référence à la 18ème place des Nordistes au classement, celle de barragiste. Mais on va jouer notre chance en coupe. Parce qu’une qualification nous boosterait mentalement et serait la meilleure façon de préparer la rencontre suivante.”

“Ceux qui vont jouer vont avoir l’occasion de marquer des points”

En Alsace ce jeudi soir, le technicien lillois va faire tourner. Un peu par obligation puisque Yassine Benzia et Thiago Maia, blessés, ont rejoint à l’infirmerie Adama Soumaoro et Kevin Malcuit, ce qui prive le LOSC de quatre joueurs majeurs. Mais c’est aussi par choix qu’il va présenter une équipe remaniée. “Vu nos résultats actuels, on ne peut pas décemment parler d’équipe-type, lâche-t-il. Personne ne s’impose de façon indiscutable. Ceux qui vont jouer vont avoir l’occasion de marquer des points.”

Qu’il soit aligné ou pas (Galtier disait encore, ces dernières heures, hésiter entre lui et Hervé Koffi) Mike Maignan, le gardien titulaire, qui vient d’ailleurs de prolonger son contrat avec Lille, sera à la Meinau avec un goût un peu amer dans la bouche. C’est lui qui, au mois d’août, avait précipité la lourde défaite (0-3) de l’équipe alors dirigée par Marcelo Bielsa en envoyant volontairement le ballon dans la tête de Benjamin Corgnet. Il avait été expulsé alors que le score était encore de 0-0 et le LOSC, obligé de faire avec des gardiens de fortune (De Préville puis Ibrahim Amadou), s’était incliné.

“Prendre conscience de la situation”

Un premier revers qui a placé les Nordistes sur une pente dangereuse jusqu’à cette dernière contre-performance la semaine dernière à Troyes (0-1) qui a mis Galtier dans une colère folle. “Ce n’est pas d’aujourd’hui que ça va mal, explique-t-il. Alors on peut perdre des matchs. Mais il faut au moins prendre conscience de la situation et de de tout ce qu’on doit mettre dans les matchs. Ce n’est pas ce que j’ai vu à Troyes.” D’où un sévère recadrement de l’ensemble de son effectif ces derniers jours dans l’intimité de centre d’entraînement. Avec, au programme, des échanges collectifs et d’autres plus individualisés. On aura ce jeudi soir une idée un peu plus précise quant à la portée du message.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap