Retour

10/10/2017

Épisode 9 : une phrase de Pelé

Entre Marseille, le troisième du classement, trois victoires de rang dans sa sacoche, et le Racing, avant-dernier de la classe, un seul succès au compteur (Lille, 3-0, lors de la deuxième journée), doit-on suggérer que la messe du dimanche est déjà dite ? Entre Marseille, victorieux à Nantes (1-0) et Amiens (2-0), et le Racing, battu à domicile par ces deux mêmes équipes (1-2 et 0-1), le fossé est-il trop grand ? Entre nous, si c’était comme ça le foot, je resterais chez moi.
Si c’était aussi simple, Montpellier, comme tout le monde, aurait pris sa claque face au PSG au lieu d’arracher un point (0-0) en se battant avec une énergie farouche. Si c’était aussi simple, jamais Dijon ne serait allé chercher un match nul à Lyon (3-3) dans une rencontre ouverte à tous les vents. En élargissant l’horizon, venez m’expliquer comment, l’autre soir, la grande Italie a fait pour rester bloquée face à la Macédoine (1-1). Ou comment nos Bleus n’ont jamais réussi à faire plier un Luxembourg (0-0) qui s’est fait couper en rondelles en Suède (0-8).
Il y a un match à jouer, un point c’est tout. Un match à se sortir les tripes. Comme le Racing a su le faire il y a peu, ici même, contre Nantes même si la réussite l’a fui. Comme le Racing y est parvenu à Dijon (1-1) en cherchant un point dans les derniers instants. Tout n’a pas été brillant, loin de là, mais il y a matière à y croire vraiment. Marseille est-il supérieur au Racing ? Ma réponse est oui. Marseille a-t-il gagné ce match d’avance ? Ma réponse est non, trois fois non.
Laissons les chiffres, les statistiques au vestiaire et regardons l’OM dans les yeux. L’arène sera bouillante comme toujours, un peu plus sans doute que d’habitude. Ce n’est pas un jour à faire de la grande littérature. C’est un jour à ne pas oublier, simplement, que, journée après journée, nous courons après un objectif précis, unique, le maintien. Que cet objectif, semaine après semaine, réclame force et engagement. « Plus difficile est la victoire, plus grande est la joie de gagner » : l’immense Pelé a dit ça. Ce sera difficile. Ce sera grand ?

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

T-SHIRT DE SORTIE 21/22

35,00€

TROUSSE DOUBLE RCSA

10,00€

MAILLOT HOME 21-22

85,00€

AGENDA 2021/22

8,00€

HOODY 21-22

65,00€

COQUE TELEPHONE MODELE 8

20,00€

GOMME RCSA

1,00€

MAILLOT AWAY 21-22

85,00€

KIT SCOLAIRE 18-19

10,00€
Copy link
Powered by Social Snap