Retour

09/05/2018

Épisode 37 : Sur la route d’Yzeure

Tout indique, dans les chiffres vertigineux qui accompagnent le printemps lyonnais, qu’il n’y aura pas match samedi soir. L’actuelle meilleure équipe de Ligue 1 s’approche de nos angoisses, forte de sept victoires de rang, de 23 buts marqués (plus de 3 de moyenne) et de voyages qui ont laminé ses hôtes. L’OL vient de gagner à Marseille (3-2), à Metz (5-0) et à Dijon (5-2). On se noie devant ce dauphin élégant mais aussi cruel, sans pitié. Il nage sans indulgence, du Rhône au Rhin, vers sa nouvelle victime, une équipe sans victoire depuis onze journées. On dirait que tout est déjà écrit aux abords de la dernière nuit de Championnat au stade de la Meinau.

Mais cette nuit, quand j’y pense et repense encore, c’est aussi l’immense cadeau offert après tout ce temps passé à réécrire notre destin. Un moment de lumière après ces années à arpenter une France invisible pour revenir, avec tant de courage et de travail, dans un monde de bruit et de ferveur. Nous rêvions de ce Racing-Lyon dans la voiture qui glissait vers Yzeure. Nous le désirions de toute notre âme un dimanche après-midi sur la route d’Epinal quand Raon L’Etape nous était encore une montagne.

C’est donc ça. La récompense de nos actes quand bien même nous avançons vers le chahut avec bien des doutes à balayer. Advienne que pourra mais n’oublions rien ! Surtout pas maintenant ! N’oublions pas tous ceux qui ont permis à Thierry Laurey et à ses joueurs, qui sont aujourd’hui le dernier maillon de la chaîne, de livrer ce combat aussi déséquilibré que magnifique, lourd de sa mémoire récente.

Nous savons déjà tout du tumulte qui va monter à l’ouest du chaudron bleu comme un appel à désobéir aux évidences. Oui, même s’il est empoisonné, ce match est un cadeau extraordinaire. Une bataille à livrer à une armée sans merci. Heureux ceux qui auront la chance de porter nos couleurs samedi. A eux s’offre la possibilité d’un prodige et le devoir d’y croire.
Normalement, Lyon doit gagner à Strasbourg. Normalement, Brighton n’aurait jamais dû se maintenir contre Manchester United.

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap