Retour

24/04/2018

Épisode 35 : le nid de la cigogne

Qu’est-ce qu’un aiglon ? C’est au choix, le petit de l’aigle, le surnom de Napoléon II, un drame d’Edmond Rostand ou, au pluriel, un groupe de rock instrumental suisse, un groupe de chanteurs antillais ou l’équipe de hockey sur glace de Besançon. Le monde est plein d’aiglons de toutes sortes. Les plus menaçants d’entre tous s’apprêtent à assaillir un nid de cigognes un dernier samedi d’avril.

Racing-Nice, le match des cigognes et des aiglons, offrirait un moment à s’amuser beaucoup avec les mots en d’autres circonstances, plus légères. On pourrait n’en attendre qu’une simple prise de bec, droit et pointu chez les uns, crochu chez les autres. Ou se demander qui finira le bec dans l’eau après qu’on se soit battu bec et ongles. Les plus vieux, soudain, se souviendraient, émus, d’un baiser ancien sous un bec de gaz quand le football se jouait encore en crampons cloués et chaussettes en laine.

Aux becs on fait tout dire et tout faire. Pour le Racing, la certitude de tomber sur un bec est établie. Mais à qui va-t-on clouer le bec ? La cigogne est un oiseau, l’aiglon un rapace. Normalement, il n’y a pas match. Surtout pas en ce moment. L’oiseau est en rase-mottes, le rapace domine le ciel. Il fond sur nous, plein de rêves européens, altier, sûr de sa force actuelle. Il va nous voler dans les plumes.

Mais la cigogne a la vie dure et son histoire n’épouse-t-elle pas, quelque part, celle de notre club ? Il y a cinquante ans, la cigogne avait quasiment disparu du ciel de l’Alsace. Elle n’est de retour sur les clochers qu’après un long processus de réintroduction. Beaucoup plus près de nous, le Racing a failli se volatiliser lui aussi. Sa réapparition dans l’azur a été une œuvre patiente, humble, réfléchie.

De cette chronique, un peu décousue j’en conviens, me naît un seul sentiment. Celui du chemin parcouru et celui du chemin à venir. C’est de cela dont il est question un dernier samedi d’avril. Un samedi d’aiglons, de cigognes, de becs et d’ailes à déployer. Un samedi où défendre son nid sera essentiel et magnifique.

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap