Retour

10/04/2018

Épisode 33 : opération coup de points

A 540 minutes et des brouettes de la fin du Championnat, nous comptons les points. Les nôtres et ceux de notre proche entourage au classement, tout particulièrement le total des équipes derrière nous. A cette heure, 16e avec 34 points, nous possédons cinq longueurs d’avance sur Troyes, 18e et actuel barragiste, six sur Lille, 19e et en position de relégable. Si près du but, c’est un écart notable mais sa fragilité est réelle. La situation peut basculer en deux journées.

Cette fin de compétition est bien celle que nous imaginions. Excitante au possible. Pendant des années, nos cœurs ont battu jusqu’à la dernière seconde dans l’espoir d’une montée. En 2018, nous vibrons pour le maintien en Ligue 1. Ca ne change rien au fond. De saison en saison, le Racing est en lutte jusqu’aux ultimes instants d’un long parcours. Un parcours de combattants.

A Angers encore, comme à Toulouse et contre Metz, les Bleus ont manifesté leur volonté de ne pas céder au découragement. Pour la troisième fois, ils ont rétabli une situation compromise, refusant la défaite, montrant souvent de belles choses dans le jeu collectif. Pour reprendre le verbe le plus entendu dans le jargon du milieu, les Strasbourgeois ne lâchent vraiment rien. Et c’est ainsi qu’ils restent sur trois matches sans défaite dont deux à l’extérieur. Ce groupe est totalement imprégné de la mission qui est la sienne.

On pourrait, à cette heure, se lancer dans des calculs de probabilité, comparer notre calendrier à celui de nos poursuivants mais à quoi bon ! Les fins de Championnat se nourrissent de résultats improbables, d’effondrements inattendus ou de résurrections étourdissantes. Il faut suivre son propre chemin, arracher tout ce qui est possible, un peu ou beaucoup. Et ce sera encore le cas ce samedi contre St-Etienne, un club de légende mais surtout l’une des meilleures équipes de L1 en ce moment.

Avec des moyens qui ne sont pas les nôtres, l’ASSE a réalisé un mercato hivernal qui a tout changé. Avec les arrivées de gros calibres comme Debuchy, M’vila, Ntep et Subotic, les Verts ont soudain disposé d’un effectif haut de gamme, désormais en chasse pour une place européenne. Les statistiques des partenaires de Ruffier et Cabella ont un côté affolant. 10 matches sans défaite, 5 victoires et 5 nuls, 20 points pris sur 30. Il s’en est fallu d’une poignée de secondes pour que St-Etienne devienne la troisième équipe française à battre le PSG, le week-end passé.

St-Etienne est l’immense favori de ce match, une sorte de montagne par les temps qui courent. Pour le Racing, ce sera encore un soir à puiser très loin dans ses ressources, à labourer la nouvelle pelouse avec toute l’énergie possible, l’énergie de l’espoir. Il faudra pousser l’équipe plus que jamais. La Meinau sera un chaudron. Un chaudron bleu.

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap