Retour

10/01/2018

Dimitri Foulquier : «J’ai faim»

Après une demi-saison gâchée par les blessures, le défenseur prêté par Watford est impatient de participer à l’opération maintien du Racing.

Dimitri, tu n’as quasiment pas joué durant les matches aller. Comment as-tu vécu cette période ?

« Pour moi, ça a été très difficile. Je suis venu à Strasbourg pour montrer ce que je savais faire, que j’avais progressé durant les quatre saisons passées à Grenade, en Espagne. Dans ces moments, tu éprouves quand même un sentiment de culpabilité car le Racing m’a pris pour participer au challenge du maintien et je ne pouvais pas aider. J’avais joué les dernières minutes du match à Nice (victoire 2-1, le 22 octobre 2017) puis j’ai enchaîné en Coupe de la Ligue contre St-Etienne (1-1, 5 tab à 4, le 25 octobre). J’ai ressenti une douleur dès la première mi-temps mais j’ai fini la rencontre. Le lendemain, les examens ont montré une déchirure au quadriceps droit. Là, moralement, cette rechute, c’était dur ».

Quel sentiment domine alors ?

« La frustration. Les blessures font partie de la vie du footballeur mais ça allait contre cette envie que j’avais de jouer en France et d’aider mon club. Heureusement, les résultats de l’équipe ont rendu les choses un peu moins dures. Ca m’a encouragé pour guérir. On a pris tout le temps nécessaire et j’espère pouvoir enfin rendre au Racing la confiance qu’il a mise en moi ».

A quoi ressemble la vie d’un blessé de longue durée ?

« Personnellement, j’ai essayé de couper. Je restais évidemment près de l’équipe durant la semaine et lors des matches. Sinon, j’ai regardé très peu de football, j’ai passé du temps avec les amis. J’ai essayé de me ressourcer en pensant à autre chose ».

Tu as désormais réintégré le groupe professionnel. Qu’attends-du de cette deuxième partie de saison ?

« Je ne pense qu’à une chose, le maintien du Racing. Je souhaite apporter ma pierre. Je ne sais pas si je suis à 100 % mais je suis prêt, j’ai travaillé pour ça. Je suis à la disposition de l’entraîneur et je saisirai toutes les opportunités si on me donne la chance. Il y a de la concurrence mais j’y suis habitué. Ce qui est sûr, c’est que j’ai faim. Faim de jouer. Je ne me pose pas 10.000 questions. Je veux faire partie de l’aventure ».

Le fait d’appartenir à un autre club, en l’occurrence le club de Premier League de Watford où tu as signé pour quatre ans, change-t-il quelque chose ?

« Non. Watford n’occupe pas mon esprit. Je suis au Racing et je n’ai pas d’autre objectif en tête que la saison en cours et le challenge strasbourgeois ».

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Live en cours
Copy link
Powered by Social Snap