Bon football ! | Racing Club de Strasbourg Alsace
Retour

08/01/2022

On ne commence rien, en janvier, sans adresser ses vœux. Les miens sont modestes. La santé surtout. Et puis de l’amour, de l’amitié, de la solidarité pour nous rapprocher, s’accepter, qui que l’on soit, quoiqu’on dise, quoiqu’on pense, quoiqu’on fasse.

Une nouvelle année a débuté, son horizon est hésitant, toujours, mais nous espérons, c’est le sens du genre humain. Les fêtes ont réuni ceux qui l’ont pu. Il y a eu de la chaleur et, bien sûr, quelques embrassades interdites.

Une nouvelle année de football nous attend, aussi. Nous la souhaitons riche, excitante, surtout qu’elle finisse par écarter ses premières brumes, que l’on puisse, définitivement, juste compter les buts et les points et non pas le nombre de joueurs absents au coup d’envoi ou même le nombre de matches possibles, ou encore faire la somme des gens dans les stades.

Il faut bien en parler un peu, voyez-vous, puisque le grand espoir est dans ce que nous aimons, dans ce que nous avons eu la chance de revivre dans les mois passés. Des travées pleines, des chants, des communions à la fin comme on connaît à la Meinau, qui est une des places de France où la fête est la plus belle.

C’est mon vœu sportif, à côté des autres. Oublier certains mots : report, jauge, protocole, par exemple. Connaître la joie et l’insouciance tout simplement, saluer un but dans les bras de son voisin sans y réfléchir, le toucher sans craindre. Car le foot, quand même, c’est notre ami de toujours, celui des bons et mauvais jours, celui des victoires et des défaites.

Pour le Racing, le Championnat reprend ce dimanche, à Metz, dans une certaine confidence. Nous aurions aimé que St-Symphorien soit rempli pour repartir au combat comme nous aurions aimé une Meinau bien garnie contre Montpellier, le dimanche d’après.

Nous faisons avec, en attendant, en espérant. Et nous serons derrière nos gars, où que nous soyons. Car c’est un sacré match pour commencer, chez une équipe qui va mettre toute son énergie pour quitter sa zone, qui vient de montrer à Lyon (1-1) sa force de caractère et son refus du renoncement.

Pour le Racing, c’est un premier test majeur. Celui-là, au moins, on a le droit de souhaiter qu’il sera positif.

Cet article a été rédigé par :
Jean-Marc Butterlin

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

KIT SCOLAIRE 18-19

10,00€

MAILLOT HOME 21-22

85,00€

HOODY 21-22

65,00€

MAILLOT AWAY 21-22

85,00€

COQUE TELEPHONE MODELE 8

20,00€

GOMME RCSA

1,00€

AGENDA 2021/22

8,00€

TROUSSE DOUBLE RCSA

10,00€

T-SHIRT DE SORTIE 21/22

35,00€
Copy link
Powered by Social Snap