À part ça… | Racing Club de Strasbourg Alsace
Retour

13/08/2021

À part ça, il y aura aussi un match. Ce samedi, à 21 heures, le PSG reçoit le Racing au Parc des Princes. Une affaire immense pour les hommes de Julien Stéphan, déjà rangés au registre de comparses dans une nuit folle où l’on aura l’impression que le fils de Dieu est revenu sur terre. Il n’aurait pas, aussi, un prénom qu’on le croirait vraiment.

Il faudra essayer d’exister dans ce contexte à la frontière de la raison. De quel côté de celle-ci, je préfère ne pas me prononcer. Exister sans un regard pour soi, sauf celui de quelques centaines de supporters emportés par une foule extatique, et de milliers d’autres scotchés à leur télé, un soir où celle-ci se mobilise comme pour le couronnement d’une reine ou l’avènement du pape.

Que représente la victime d’Angers dans ce moment d’adoration dont la suite annoncée n’est pas envisagée autrement que par une deuxième victoire parisienne ? Juste aussi large que possible ? Digne de celui qui sera en tribune. Le chemin de croix du Racing semble écrit, épiphénomène contingent à la célébration.

Alors, comment exister ? C’est en ne perdant pas, seulement comme ça, que le Racing laisserait un souvenir de son passage Porte d’Auteuil. En arrachant l’improbable, qui n’est pas l’impossible. En rappelant, sur un tapis de confetti, qu’un match, ça se joue, ça se mérite. Que, parfois, les étoiles peuvent pâlir quand, en face, la force et la sueur s’épousent.

De ses quatre passages au Parc, en Ligue 1, depuis sa renaissance, le Racing garde le souvenir de deux défaites sèches (5-2 en 2017/18, 4-0 en 2020/21). Les deux autres fois, les mailles ont tenu : un nul en 2018/19 (2-2), une défaite cruelle dans le temps additionnel en 2019/20 (0-1), précipitée par un geste de génie de Neymar.

Il est ainsi démontré qu’à l’improbable nul n’est tenu. Ce match considérable surgit au mois d’août, parfois propice aux étonnements, aux démarrages incertains, aux rebonds inattendus. La déception du premier dimanche de Championnat est passée. Le premier samedi est l’occasion de se faire voir, aux yeux de la France et de sa nouvelle icone.

C’est une affaire mondiale, regardée de la Chine aux Amériques, qui se trame. Il arrive, il est là. À part ça, il y aura aussi un match.

Cet article a été rédigé par :
Jean-Marc Butterlin

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

KIT SCOLAIRE 18-19

10,00€

GOMME RCSA

1,00€

COQUE TELEPHONE MODELE 8

20,00€

AGENDA 2021/22

8,00€

MAILLOT AWAY 21-22

85,00€

HOODY 21-22

65,00€

TROUSSE DOUBLE RCSA

10,00€

T-SHIRT DE SORTIE 21/22

35,00€

MAILLOT HOME 21-22

85,00€
Copy link
Powered by Social Snap