A 11, 12, 13, 14, 15 ou 16... | Racing Club de Strasbourg Alsace
Retour

18/01/2022

A 11, 12, 13, 14, 15 ou 16…

L’affaire montpelliéraine solidement emballée, le Racing reprend la route cette semaine. L’Auvergne et la Gironde l’attendent avec un passage à Clermont ce mercredi et une halte à Bordeaux dimanche. Deux matches qui, à cette heure, invitent à visiter le dernier quart du tableau là où l’urgence consiste d’abord à ne pas y rester.

On aimerait dire que ça tombe bien alors que 2022 a commencé par deux victoires alsaciennes en Ligue 1, que voici deux belles occasions d’en rajouter au compteur et continuer à filer le parfait amour avec le premier tiers du classement. On dira plutôt que deux sacrées batailles s’annoncent où l’instinct de conservation se heurte à l’envie de prolonger une série une en cours.

Dans une semaine à trois matches, de celles où la gestion des corps vaut autant que la qualité du personnel, il n’est pas fréquent qu’une équipe rafle tout au passage, encore moins lorsque deux déplacements font partie du programme. C’est donc beaucoup demander au Racing d’ajouter et Clermont et Bordeaux à ses victimes hebdomadaires même si on en rêve. La barre est haute.

Si quelques unités venaient à s’ajouter aux 32 points déjà ramassés, ce serait déjà une bonne chose. On serait alors dans les eaux de la saison 2018/2019 durant laquelle, après 22 journées, le Racing avait accumulé 35 points avant d’en lâcher beaucoup par la suite.

Clermont est le premier obstacle – on espère bien sûr que le brouillard s’est dissipé depuis 22 décembre dernier – et il ne sera pas simple à franchir malgré la confiance conférée par une série de neuf matches de Ligue 1 qui contiennent une seule défaite et quatre victoires dans les cinq dernières journées.

Il faudra tout ce qu’on a vu contre Montpellier, une équipe qui ne joue pas à 11 mais à 12,13, 14, 15 ou 16, où le mot changement n’a qu’une valeur relative quand les uns et les autres, après s’être tapés dans la main, ne changent rien à l’envie commune.

Il faudra, aussi, cette part d’humilité qui n’enlève rien au talent sauf à le rendre plus pertinent encore. Alors, dans la capitale du pneu, ça pourrait tenir la route.

Cet article a été rédigé par :
Jean-Marc Butterlin

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

KIT SCOLAIRE 18-19

10,00€

MAILLOT HOME 21-22

85,00€

GOMME RCSA

1,00€

TROUSSE DOUBLE RCSA

10,00€

T-SHIRT DE SORTIE 21/22

35,00€

HOODY 21-22

65,00€

AGENDA 2021/22

8,00€

MAILLOT AWAY 21-22

85,00€

COQUE TELEPHONE MODELE 8

20,00€
Copy link
Powered by Social Snap