Retour

LES COUPS FRANCS DE BUBU – Tête baissée dans la mêlée

Posté le 14/05/14

L’avant-dernière marche de notre décoiffante lutte pour la survie se présente ce vendredi à Colomiers où l’on jette aussi ses dernières forces dans la bataille pour rester en National. C’est un match terrible qui se profile, un match où peur et espoir vont se mêler car on sait déjà que seul le vainqueur aura encore quelque raison d’apercevoir la lumière sur l’horizon.

La semaine a été étrange avec les soupçons de fraude apparus sur un site de paris clandestin et concernant la dernière rencontre entre Fréjus et Colomiers (1-4). Il est bien évidemment difficile et imprudent de porter un jugement sur la question mais mon intuition me pousse quand même à ne pas imaginer une seconde que notre adversaire ait quoi que ce soit à voir avec des manœuvres délictueuses. S’il a profité d’actes malhonnêtes qui ne lui sont pas imputables, il n’y a strictement rien à lui reprocher.

Autant effacer ces vilaines choses de nos esprits et avancer vers ce rendez-vous de feu avec les idées claires. L’affaire s’annonce rude autour de la seule idée que vingt-deux hommes à l’intégrité indiscutable vont se disputer le bout de gras. C’est cela qu’il faut voir et rien d’autre. Nos Strasbourgeois ne doivent être habités que de cet esprit de conquête qui les transporte depuis trois journées désormais, trois semaines qui ont ramené la foi dans le cœur des supporters. On nous suit de loin. J’ai reçu de Lombardie des encouragements très « tifosiques » qui montrent combien le destin du Racing passionne bien au-delà des frontières régionales. C’est donc bien le moment de défendre comme jamais les couleurs alsaciennes, de tenir jusqu’au bout ce pari insensé qui consistait à remporter les cinq derniers matches de championnat.

Trois barrages ont été franchis. Et, bien avant de songer à aborder le dernier, c’est peut-être le plus haut, le plus compliqué, le plus décisif  qui se profile. En plein cœur du royaume du rugby, Milo et ses gars ne doivent penser qu’à ça : rentrer tête baissée dans cette formidable mêlée.

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.


Vendredi 21 juillet 2017 à 19h00

Colmar

StrasbourgSochaux Montbéliard

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Ete Foot

Prochains entraînements

Lundi

24/07/2017

17h00

Mardi

25/07/2017

9h00

Mardi

25/07/2017

17h00

Mercredi

26/07/2017

9h00

jeudi

27/07/2017

9h00

Vendredi

28/07/2017

17h00

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.