Retour

LES COUPS FRANCS DE BUBU – Le don de soi

Posté le 16/09/14
Frederic Marques RCSA-Marseille

Par correction, il me faut d’abord, ici, corriger une méprise apparue dans ma chronique de la semaine dernière. J’y ai attribué la phrase « On va se venger à Strasbourg » à l’entraineur colmarien alors qu’en réalité elle a été prononcée par Malik M’Tir, le défenseur des SRC. Il peut arriver qu’on ajuste mal son coup-franc.

Sinon ? La vie est  plutôt belle en ce moment avec nos Bleus qui se sont réinstallés sur le podium en se sortant du piège de Marseille Consolat avec sérieux. Ça n’a pas été facile. Comme prévu. Il faut savoir arracher les points avec abnégation les soirs où ils ne tombent pas tout seuls. D’autres épreuves du genre attendent les gars de Jacky Duguépéroux, pas forcément où et quand on s’y attend. Le déplacement à Bourg-Péronnas, ce vendredi, promet de nouveaux tracas, autant s’en persuader tout de suite et s’armer en conséquence.

L’esprit collectif est à mettre au-dessus de tout autre concept. Cet esprit manifesté par Frédéric Marques dans les derniers instants du match contre Marseille Consolat et qui mérite qu’on s’y arrête un instant. Le tonitruant Fred de ce début de saison aurait facilement pu s’offrir un doublé mais il a préféré choisir la passe et la sécurité totale en donnant le cadeau parfait à Abdel Belahmeur. Quelque part, c’est tout le sens du football et de la construction du jeu en général. La passe est le geste le plus généreux du football. Celui qui la donne ressent le même plaisir que celui qui marque. Comme un livre ou une photo venue de loin qu’on offrirait à sa fiancée. Le bonheur est partagé.

Dans le football, les passeurs sont souvent des buteurs. Et l’obsession de la mettre au fond n’est pas toujours la voie la plus sûre pour augmenter son capital. C’est un peu comme dans la vie en général. Un jour, tu donnes, un jour tu reçois. Naît ainsi dans une équipe le plaisir commun de participer à l’ébauche du but. Puissent nos Strasbourgeois garder au fond d’eux-mêmes cette idée forte, du don à l’autre qui est l’autre forme du don de soi. Alors, ensemble quelque chose de bien va leur arriver.

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.


Stade de la Meinau

Racing site
Racing site
RC Strasbourg AlsaceRC Strasbourg Alsace

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Please leave this field empty.

PMU
Programme Bourg

Programme de match

Ligue 2 - 38e journée

RC STRASBOURG ALSACE

BOURG-EN-BRESSE

Téléchargez le programme en pdf