Retour

Les Coups Francs de Bubu – Histoire Courte

Posté le 17/12/13

Certaines semaines, on se retrouve avec un coup-franc à tirer face à un mur qui fait cinq mètres de haut et dix de large. Et derrière, un but de dix centimètres carrés gardé par un géant. Quoi faire, quoi dire ? Cette semaine, je me sens aussi impuissant que nos joueurs, vendredi dernier, contre Le Poiré-sur-Vie. Pas trop grand-chose à ajouter à la tristesse d’une soirée aussi glaciale que le résultat qui a sanctionné ce dernier match à domicile.

Il reste Dunkerque, cette fin de semaine, avant de boucler 2013. Et les mots sont vains. Les joueurs le savent qui ressentiront sans doute la nécessité de réveiller leur esprit de révolte, de rassurer des supporters dont l’amertume pourrait bientôt prendre le chemin de la colère. Certaines semaines, on n’a pas envie d’en faire beaucoup plus non plus. Certaines semaines, on voudrait juste une équipe avec une âme de corsaires, une âme gonflée de courage et d’envie de conquête comme celle de Jean Bart, l’enfant de Dunkerque. On voudrait finir l’année au chaud et déguster en paix une bonne viande badigeonnée au sirop d’érable. Certaines semaines, on se dit que ça suffit comme ça. Et on arrête là, en gardant espoir malgré tout.

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg.


mercredi 13 décembre 2017 à 21h05

Stade de la Meinau

StrasbourgParis

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Mcdonald's Restaurant Officiel du Racing

Prochains entraînements

Mardi

12/12/2017

15h00

Jeudi

14/12/2017

15h00

Vendredi

15/12/2017

17h30

Dimanche

17/12/2017

10h30

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.