Retour

Jean-Ricner Bellegarde signe pour 4 ans

Posté le 02/07/19

L’espoir lensois Jean-Ricner Bellegarde, 21 ans, est la première recrue 2019/2020 du Racing. Le milieu de terrain a signé un contrat de quatre ans.

Il vient d’avoir 21 ans. Né à Colombes, le 27 juin 1998, Jean-Ricner Bellegarde a posé son bagage à Strasbourg. « Une ville que je découvre, qui a vraiment l’air belle, agréable », dit-il dans un grand sourire. Un prénom rare, d’origine haïtienne, le pays de ses parents. Deux surnoms « Jean-Jean », qui lui colle désormais à la peau, ou « Melo », comme on l’appelait avant, dans le quartier. C’était à Allende, une cité de Villetaneuse, en Seine-Saint-Denis.

Jean-Jean est un enfant de la balle, évidement. Dernier d’une lignée de cinq frères, le foot, c’est d’abord du plaisir. Puis, un peu plus quand on lui répète qu’il a du talent. « Le foot, c’est devenu essentiel, surtout quand tu viens du quartier. C’est cette dalle qui m’a permis de me démarquer des autres ».

Le centre de formation du Mans est la première étape après le CS Villetaneuse. Un souvenir étrange. Le jeune adolescent n’a que quatorze ans quand le club dépose le bilan. « J’avais du mal à réaliser. Je me demandais ce que j’allais devenir. Je passais du temps au téléphone avec ma famille ». Certains heureusement l’ont à l’œil. Saint-Etienne, Toulouse. Lens surtout qui le surveille depuis un moment.

Va pour Lens, donc. C’est en 2013. Il a 15 ans. Il s’épanouit alors dans les équipes de jeunes du club nordiste, fait parler sa vivacité. Il rencontre aussi le parfum des regrets avec une finale de Coupe Gambardella perdue contre l’AS Monaco d’un certain Mbappé (0-3). La route s’ouvre pourtant : il signe son premier contrat en 2016.


Jean-Ricner Bellegarde entouré du Président Marc Keller et de Loïc Desiré, responsable de la cellule recrutement au RCSA.

« DéCOUVRIR LA LIGUE 1 »

« Des débuts dans le monde professionnel avec des hauts et des bas, une blessure au genou », raconte-t-il. En 2017/2018, il retrouve son entraîneur de la réserve lensoise, Eric Sikora, à la tête de l’équipe première, en Ligue 2. Un premier but contre Quevilly et quelques matches avec le brassard de capitaine à même pas 20 ans.

Il termine la suivante en trombe, inscrit l’un de ses 4 buts en barrages contre Dijon. Ça ne suffira pas pour monter en Ligue 1. Sa détermination a cependant dépassé les frontières artésiennes. La Ligue 1, l’étranger sont à l’affût. Il opte pour le Racing qui le suit depuis deux ans. Et s’en réjouit.

« Le Racing, c’est exactement ce que j’espérais. Il y a tout, un super public, des valeurs familiales. J’espère bien progresser ici et apporter ma pierre au projet. J’ai un peu suivi les matches de Strasbourg et j’ai hâte de commencer ». Fan de N’Golo Kanté, Jean-Jean, 1,72 m et 70 kilos, se décrit comme un milieu relayeur aimant se projeter vers l’avant. En attendant, il réalise un premier rêve : « découvrir la Ligue 1 ».


Samedi 23 novembre à 20h00

Stade de la licorne

AmiensStrasbourg

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Billetterie Racing-Olympique Lyonnais

Prochains entraînements

Mercredi

13/11/2019

15h00

Jeudi

14/11/2019

10h30

Vendredi

15/11/2019

10h30

L’entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d’entraînement. Pour les groupes de plus de dix personnes, merci de contacter le club.