Retour

Et maintenant, la finale !

Posté le 18/05/13
image

Le Racing a été tenu en échec sur sa pelouse de la Meinau (1-1), ce samedi. La réserve du Paris SG a mis un terme à la série de cinq succès de rang des Strasbourgeois. Mais cela n’a, finalement, que peu d’importance : c’est bien samedi prochain, à Raon l’Etape que se jouera la saison du RCSA. Une victoire dans les Vosges et les hommes de François Keller réaliseront l’énorme exploit de monter en National !

Une saison sur un match. Voilà ce qui attend le Racing et Raon l’Etape, samedi prochain au Stade Paul Gasser, niché dans les Vosges. Le vainqueur décrochera le Graal, c’est-à-dire l’accession en National. Raon l’Etape possède un avantage : trois points d’avance au classement et, surtout, un nul lui serait favorable. Le Racing, lui, disputera ce dernier match de la saison pour le gagner. Tout autre résultat le fera échouer dans sa quête de la montée. C’est une véritable finale qui se prépare, donc. Avec un vainqueur et un perdant. 

Ce samedi, un fol espoir a traversé la Meinau, avant le coup d’envoi de ce dernier match de la saison 2012-2013 à domicile. Et si le Racing virait en tête à l’issue de cette 33e journée ? Et si le Racing se rendait à Raon avec deux longueurs d’avance ? Ce scénario, qui reposait sur une défaite raonnaise à Chasselay et une victoire du RCSA devant le PSG II ne s’est pas produit. Les Vosgiens se sont imposés à Chasselay (1-3), tandis que les coéquipiers de Ludovic Golliard étaient tenus en échec par les jeunes pousses du club de la capitale. 

Si le Racing n’a pu enchaîner son sixième succès de rang, cela ne change absolument rien à l’équation : une victoire ce samedi face au PSG II aurait également contraint les Alsaciens à aller chercher la victoire à Raon l’Etape la semaine prochaine (le goal average particulier est pris en compte pour départager deux équipes, en CFA). Ce qui explique sans doute les colères de François Keller en fin de partie, quand l’entraîneur voyait ses joueurs chercher le succès à tout prix, et se découvrir. Il savait que le nul ne compromettait rien. Une défaite, par contre, et le Racing mettait un voile sur ses espoirs.

Devant un public venu, une fois encore, en nombre (12 827 spectateurs), c’est donc Ludovic Golliard qui avait ouvert le score, d’une magnique demi-volée (28′). Mais la jeunesse parisienne a fait preuve de beaucoup de qualités et de maîtrise technique. Aussi, l’égalisation signée du grand attaquant Kalifa Coulibaly (60′), n’était pas imméritée. Il y eut bien une poussée strasbourgeoise à partir de cette égalisation débouchant sur quelques situations chaudes, mais le partage des points semble logique au vu du match. 

Surtout, ce nul maintient toutes les chances du Racing de décrocher la montée samedi prochain à Raon l’Etape ! Et c’est bien là l’essentiel : les Strasbourgeois ont une semaine pour préparer LEUR finale !

LE CLASSEMENT COMPLET


Lundi 3 avril - 20h45

Stade de la Meinau - J31 L2

Racing site
FC SOCHAUX-MONTBÉLIARD logo-quadri
RC Strasbourg AlsaceFC Sochaux

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Please leave this field empty.

Croisi Europe

Prochains entraînements

Lundi

27/03/2017

15h

Mardi

28/03/2017

10h30

Mercredi

29/03/2017

10h30

Jeudi

30/03/2017

10h30 (soins - muscu)

Vendredi

31/03/2017

10h30

Samedi

01/04/2017

10h30

Dimanche

02/04/2017

15h30

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.