Retour

2013 commence bien !

Posté le 05/01/13
  • La faute de main de Franck Laurent profite à Benjamin Genghini pour l'ouverture du score.
  • Le feu-follet strasbourgeois a été l'un des hommes en vue, ce samedi, face à Lyon-Duchère.

Le Racing a parfaitement entamé la nouvelle année. En faisant chuter le leader du groupe B de CFA à la Meinau (1-0), ce samedi, les Strasbourgeois ont signé une belle opération. Ce match en retard de la 14e journée leur permet de se relancer totalement dans la course à la montée. 

Ca aurait pu être mieux, mais la victoire fait tellement de bien qu’il ne faut retenir que ça. Oui, le Racing aurait pu, et sans doute dû, remporter ce match sur un score plus large. Lyon-Duchère a évolué à dix dès la fin de la première période, puis à neuf à la 74′. Les opportunités d’aggraver la marque, alors, se sont multipliées et, sans un manque d’efficacité dans le dernier et l’avant-dernier geste, les Lyonnais seraient repartis de la Meinau les valises un peu plus chargées.

Mais le Racing a remporté une victoire très importante, et c’est bien là l’essentiel. Après un mois de novembre très inquiétant, il vient d’aligner deux succès d’affilée. Il a entamé 2013 comme il avait terminé 2012 : par une victoire 1-0. Et celle décrochée face au leader du groupe, dans ce match en retard de la 14e journée, est on ne peut plus précieuse. Car elle permet de revenir à quatre longueurs de l’adversaire du soir et, surtout, de se maintenir à l’affût des équipes de tête. 

Face à une équipe de Lyon-Duchère athlétique, le Racing a dû faire preuve d’autorité aux quatre coins du terrain pour s’assurer ce succès. Il a répondu présent dans les duels, a été présent physiquement. Maître du ballon pendant l’essentiel de la rencontre, il ne s’est pas procuré un kilo d’occasions. Une seule a suffi en première période, avec un Benjamin Genghini idéalement placé pour récupérer un ballon mal capté par le gardien lyonnais et le pousser dans le but vide (42′).

En seconde période, le RCSA a donc eu plusieurs opportunités pour doubler la mise et rassurer un public de la Meinau venu en nombre (13 260 spectateurs !). Mais, peut-être que le mois de novembre a laissé quelques traces dans les têtes et qu’un manque de confiance peut expliquer cette maladresse dans le dernier geste. En tout cas, la victoire décrochée ce samedi face à un prétendant à la montée va certainement redorer la confiance des hommes de François Keller. Et leur permettre d’aborder la réception de Grenoble, samedi prochain, avec encore plus d’appétit…

REVIVEZ LE LIVE-TWEET DE CE MATCH

LES REACTIONS D’APRES-MATCH


samedi 20 janvier à 20h00

Stade de la Meinau

StrasbourgDijon

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Boutique Noël

Prochains entraînements

Lundi

15/01/2018

15h00

Mercredi

17/01/2018

11h00

Jeudi

18/01/2018

15h00

Vendredi

19/01/2018

15h00

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.