47
43 2

Racingclopédie Montpellier HSC - Racing

4
-
3

Pedro Mendes (8')
Andy Delort (13')
Andy Delort (31')
Gaëtan Laborde (68')

Kenny Lala (22 (sp)')
Habib Diallo (26 (sp)')
Ludovic Ajorque (45 (sp)')

Ligue 1
J11
Stade de la Mosson et du mondial 98
TELEFOOT

dimanche 22 novembre 2020 - 15H00

Le coup Franc de bubu

À l’extérieur, vraiment ?

21/11/2020

Comme il joue à Montpellier, ce dimanche, le Racing évoluera donc à l’extérieur. Ainsi dit-on des matches se disputant sur le terrain de l’adversaire, contrairement à ceux qui ont lieu à la Meinau, déclarés « à domicile » ou « à la maison ». Il est généralement admis que jouer chez soi est un avantage. Celui de bien connaître sa pelouse et le cadre environnant, le fait de ne pas avoir à prendre l’avion ou le train et, le plus important et de loin, la perspective d’être soutenu par son public, un appui parfois déterminant qui peut se chiffrer à plusieurs dizaines de milliers de supporters.

Mais ça, c’était avant. Depuis quelques semaines, et jusqu’à l’année prochaine, les stades sont vides, vidés de leur substance organique. Ils sont un monde sans voix, un théâtre de sièges abandonnés, la triste vision de buvettes aux volets tirés. Même les odeurs se sont évaporées. Nos sens sont en sommeil.

Les matches ont lieu, heureusement. A domicile ou à l’extérieur. Mais quelle différence, au fond, quand seul le décor change et la couleur du maillot qui n’est pas la même. Strasbourg-Montpellier ou Montpellier-Strasbourg, ce n’est plus qu’une question de distinction géographique. L’annonce d’une rencontre où chacun ne sera poussé que par ses propres forces, sur des terrains identiques à quelques mètres carrés près et des surfaces de bonne facture.

Il y aura un terrain, onze gars de chaque côté pour commencer et rien de plus. Deux équipes qui n’auront d’autre soutien que l’engagement et l’envie de gagner qu’elles mettront sur la table. Le terme hôte, mot qui définit aussi bien celui qui offre l’hospitalité que celui qui est invité, n’a jamais été autant justifiable. On devrait, finalement, plutôt parler de match en extérieur, c’est-à-dire à l’air libre.

En exagérant un peu, cela ne change plus grand-chose que l’affaire se trame à la Mosson ou à la Meinau. Le décor est confiné, pour dire un mot que nous n’aimons plus. Le jeu, lui seul, a la parole. Entre huis clos et terrain neutre, la marge est devenue étroite.

A la recherche du temps perdu, le Racing est aujourd’hui un chasseur de points pour qui l’espace n’est plus qu’une vue de l’esprit dans ce grand désert que sont les stades de Ligue 1. Dans « Terre des hommes », Antoine de Saint-Exupéry, écrit que « dans le désert, on est toujours libre ». Libre, par exemple, d’entendre le vent qui pousse à la révolte, et de le suivre.

Le groupe

Montpellier HSC-Racing (J11 L1 20/21) : le groupe

21/11/2020

Découvrez le groupe strasbourgeois pour le déplacement à Montpellier ce dimanche à l’occasion de la 11e journée de Ligue 1 Uber Eats.

Eiji Kawashima, Alexandre Pierre – Mohamed Simakan, Lamine Koné, Kenny Lala, Stefan Mitrović, Anthony Caci, Lionel Carole, , Ismaïl Aaneba– Jean-Eudes Aholou, Dimitri Liénard, Sanjin Prcić, Jeanricner Bellegarde, Mehdi Chahiri, Adrien Thomasson, Ibrahima Sissoko – Majeed Waris, Kévin Zohi, Ludovic Ajorque, Habib Diallo.

En reprise : Bingourou Kamara, Adrien Lebeau.

Blessés : Matz Sels, Alexander Djiku, Mahamé Siby, Lebo Mothiba.

Les compositions

Composition du Racing

Composition de l'équipe adverse

Omlin- Congré, Mendes, Ristić, Sambia – Savanier, Ferri, Mollet – Delort Laborde Mavididi

Déroulé du match

Montpellier HSC-Racing : 4-3

22/11/2020

Au terme d’une partie très serrée, aux multiples rebondissements, le Racing s’incline sur la pelouse de Montpellier (4-3) pour son 11ème match de Ligue 1 Uber Eats.

Les Héraultais sont les premiers à trouver la faille dès la 8ème minute avec l’ouverture du score de Pedro Mendes sur corner. Le break arrive cinq minutes plus tard pour les Locaux grâce à une tête puissante d’Andy Delort, bien servi par Teji Savanier sur le côté droit.

La rencontre va pourtant aussitôt s’équilibrer : à la suite d’une main montpelliéraine dans la surface de réparation, Kenny Lala hérite d’un penalty à la 19e minute. Le latéral strasbourgeois, qui bute une première fois sur Jonas Omlin, est autorisé à retenter sa chance grâce à la position illicite du gardien suisse. Le contre-pied est parfait et permet aux Alsaciens de réduire l’écart (2-1).

26ème minute, les Racingmen continuent de pousser et obtiennent un nouveau penalty par l’intermédiaire de Jeanricner Bellegarde, bousculé dans la zone de vérité par Pedro Mendes. Habib Diallo s’empare du ballon et transforme l’essai, les deux équipes se retrouvent alors dos à dos (2-2) avant même la demi-heure de jeu.

Les Pailladins ne lèvent pas le pied pour autant et continuent d’attaquer. Sur une phase offensive bien menée, Mihailo Ristic distribue un centre millimétré à son capitaine Andy Delort, qui trompe à nouveau Eiji Kawashima d’une tête bien placée, cette fois-ci à bout portant (3-2, 31′).

Le Racing, bien décidé à conserver toutes ses chances avant la pause, se crée une nouvelle situation dangereuse à la 45e. Kenny Lala, sur son côté, botte un coup-franc lointain et trouve Ludovic Ajorque dans la surface. Le Réunionnais contrôle, se retourne, et ajuste parfaitement Omlin : les Bleu&Blanc reviennent à 3-3.

Au retour des vestiaires, le rythme retombe. Pourtant, Andy Delort se mue en passeur pour Gaëtan Laborde en déviant un ballon de la tête à l’entrée de la surface. Le numéro 10 du MHSC assène une lourde reprise de volée du droit qui trompe Kawashima (4-3, 68′).

Dans les vingt dernières minutes du match, les hommes de Thierry Laurey ne lâchent rien et continuent de pousser. Ludovic Ajorque manque de peu l’égalisation à la 78ème minute, en duel avec Omlin, mais sa frappe est déviée par un gardien héraultais inspiré.

Beaucoup d’efforts mais en vain. Contrairement aux fois précédentes, le Racing ne reviendra pas à la hauteur de son adversaire.

 

Stade de la Mosson. 11ème journée. Arbitre : J. Brisard. Mi-temps : 3-3.
Avertissements : Pedro Mendes (25e), Daniel Congré (54e) et Michel Der Zakarian (58e) pour Montpellier. Jean-Eudes Aholou (49e) pour le Racing.
Buts : Pedro Mendes (8′), Andy Delort (13′ et 31′) et Gaetan Laborde (68e) pour Montpellier. Kenny Lala (22′, s.p), Habib Diallo (26′, s.p) et Ludovic Ajorque (45e) pour le Racing.

MONTPELLIER HSC : Omlin, Sambia, Mendes, Congré, Ristic, Savanier, Ferri (Chotard, 88e), Mollet (Dolly, 82e), Mavididi (Yun, 66e), Laborde (Hilton, 89e), Delort ©. Entraineur : M. Der Zakarian.
RC STRASBOURG ALSACE : Kawashima, Caci (Zohi, 84e), Mitrovic ©, Koné, Simakan, Sissoko, Aholou (Liénard, 65e), Bellegarde (Thomasson, 84e), Lala (Chahiri, 74e), Diallo, Ajorque. Entraineur : T. Laurey.

LA GALERIE PHOTOS

Résumé

Montpellier HSC-Racing (4-3) : le résumé

23/11/2020

Retrouvez le résumé vidéo de la rencontre entre Montpellier et le Racing (4-3) comptant pour la 11e journée de Ligue 1 Uber Eats.

L'homme du match

LE TOP 3 DE #MHSCRCSA

1. Jeanricner Bellegarde (48,5%)
2. Kenny Lala (10,6%)
3. Ludovic Ajorque (9,4%)

L'homme du match

Jeanricner Bellegarde

Résultats de la journée

AS Saint-Etienne
2
2
Angers SCO
FC Nantes
2
1
Clermont
LOSC
1
1
Brest
OGC Nice
3
2
Olympique Lyonnais
Stade Rennais FC
1
0
Racing Club Strasbourg Alsace
FC Lorient
1
1
Girondins de Bordeaux
Stade de Reims
1
2
ESTAC Troyes
Lens
4
1
FC Metz
AS Monaco
3
1
Montpellier Hérault SC
Olympique de Marseille
0
0
Paris Saint-Germain

Classement J11

#PtsMJVND
1Paris SG2411803
2Lille2211641
3Lyon2011551
4Montpellier2011623
5Monaco2011623
6Marseille189531
7Rennes1811533
8Nice1710523
9Lens179522
10Metz1611443
11Angers1611515
12Bordeaux1511434
13Brest1511506
14Nantes1210334
15Nîmes1111326
16Saint-Étienne1011317
17Reims911236
18Lorient811227
19Strasbourg611209
20Dijon411047
Copy link
Powered by Social Snap