Joueurs

Gerzino Nyamsi

Gerzino Nyamsi

Sauf un prêt de six mois à Châteauroux, Gerzino n’a connu qu’un club, le Stade Rennais, avant de signer au Racing un contrat de quatre ans le 30 août 2021.

Né de parents camerounais, le solide défenseur central a hérité d’un prénom en hommage au Brésilien Jairzinho, Champion du Monde 1970, et dont le papa et la maman étaient de grands admirateurs.

En venant à Strasbourg, Gerzino a retrouvé Julien Stéphan, l’entraîneur qui lui a fait découvrir la Ligue des Champions en Bretagne.

« J’ai faim, très faim. J’espère vivre de belles choses avec le Racing et connaître la formidable ambiance de la Meinau » déclare le joueur à son arrivée. Gerzino fête sa première titularisation, le 17 septembre 2021 contre Metz (3-0).

Maxime Le Marchand

« Je viens dans un club qui correspond à mes valeurs ». Ce sont les premiers mots de Maxime Le Marchand lorsqu’il pose les pieds à Strasbourg. Libéré par Fulham, il signe un contrat de deux ans avec le Racing, le 26 août 2021.

Après avoir débuté dans les équipes de jeunes de l’US St-Malo, Maxime rejoint le Stade Rennais à 11 ans. Le défenseur gaucher y suivra toute sa formation.

Sa carrière le conduira au Havre, à Nice, à Fulham (Premier League) et enfin au Royal Antwerp, en Belgique.

L’ancien vainqueur du Championnat de France des 18 ans et de la Coupe Gambardella (en 2018), avec Rennes, inscrit son premier but sous les couleurs alsaciennes le 17 octobre 2021 lors d’une large victoire contre St-Etienne (5-1).

Alexandre Pierre

Alaa Bellaarouch

Habib Diarra

Grégory Dupont

Le natif de Valenciennes a connu un parcours qui l’a conduit sur le toit du monde et sur celui du football espagnol. Préparateur physique au LOSC de 1999 à 2007, il est devenu Directeur du département performance au sein du club nordiste de 2009 à 2017, ouvrant, de 2007 à 2009, une parenthèse comme responsable du Département Sciences des Sports du Celtic de Glasgow, un club, dit-il, « où la relation entre données et performances était omniprésente ».

En 2017, il rejoint la Fédération Française de Football où il prend la direction du département performance. Quinze jours plus tard, Didier Deschamps fait appel à lui pour renforcer le staff des Bleus. Discrètement, à sa façon, Grégory Dupont apporte ses connaissances et son approche de l’optimisation des performances. Un diplôme de Champion du Monde s’ajoute à sa collection en 2018.

En 2019, une autre icône du football français lui ouvre ses portes. Zinedine Zidane fait venir Grégory Dupont au Real Madrid, qui sera Champion d’Espagne à la fin de la saison. Le 30 juin 2021, en même temps que son entraîneur, le préparateur physique quitte la maison blanche. Quinze jours plus tard, il rejoint le Racing et intègre le staff de Julien Stéphan en tant que consultant performance.

Kévin Gameiro

Kévin Gameiro est arrivé au Racing à l’âge de 15 ans et a suivi toute sa formation à la Racing Mutest Académie. Il prend part à ses premières minutes en professionnel lors d’un match au Parc des Princes à l’automne 2005, alors âgé de 18 ans. Malgré la relégation du club alsacien, il s’aguerrit en Ligue 2 puis de nouveau en Ligue 1 avant de partir à Lorient. C’est sous le maillot orange qu’il explose en inscrivant 56 buts en 3 saisons, et attire l’œil du Paris Saint-Germain.

En 2011/2012, démarre l’apprentissage du haut niveau dans le club de la capitale entraîné par Carlo Ancelotti. Vient l’heure des premiers titres avec le sacre de champion de France en 2013, avant que le natif de Senlis ne décide de changer de cap. Direction l’Espagne et le FC Séville, où il deviendra l’avant-centre titulaire des triples vainqueurs de la Ligue Europa. Un passage à l’Atlético Madrid et un quatrième titre européen plus tard, Kévin Gameiro signe au Valencia CF en 2018.

À l’issue de la saison 2020/21, après huit ans en Espagne, le buteur aux 13 sélections en Bleu retourne là où tout a commencé pour lui, le Racing Club de Strasbourg Alsace. Il y paraphe un contrat de deux saisons, jusqu’en 2023.

Lucas Perrin

Né dans la cité phocéenne le 19 novembre 1998, Lucas Perrin intègre l’Olympique de Marseille à l’âge de 4 ans avant de passer par toutes les catégories chez les jeunes. Cet authentique minot signe ensuite son premier contrat professionnel le 7 mai 2018 avant de faire ses débuts en Ligue 1 Uber Eats avec l’équipe olympienne le 24 septembre 2019 contre Dijon.

Apparu à 11 reprises sous le maillot marseillais, il rejoint le Racing à l’été 2021 sous la forme d’un prêt d’un an, avec option d’achat.

Aymeric Ahmed

Rudy Cuni

En charge des analyses vidéos et autres datas, Rudy Cuni est l’un des précurseurs dans ce domaine en France. Une expérience qui a débuté à Montpellier avant de se poursuivre à Bastia.

Ses connaissances, Rudy les a ensuite peaufinées au hasard de ses voyages en Angleterre (Brentford et Arsenal) et dans les clubs de rugby de Béziers et Toulouse.

Il a ensuite rejoint le staff de Rennes, d’abord avec Sabri Lamouchi puis avec Julien Stéphan qu’il a donc rejoint en 2021 au Racing.

Marvin Elimbi

Né en 2003 et originaire d’Enghien-les-Bains, ce défenseur central sort tout droit du Pôle Espoirs de Reims. Il intègre la Racing Mutest Académie en 2018 et franchit tous les échelons jusqu’à intégrer le groupe professionnel lors de la deuxième partie de la saison 2020-21. 

Apparu avec les pros lors d’une rencontre amicale face à l’AS Nancy-Lorraine en mars 2021, il signe son premier contrat professionnel avec le club alsacien au mois de mai de la même année.

Marvin Senaya

Issu d’une famille de footballeurs, Marvin Senaya est un latéral droit originaire de Saint-Louis Neuweg. Pilier de la génération 2001 de la Racing Mutest Académie et convoqué en Equipe de France U19, il possède également la nationalité togolaise. Il signe son premier contrat professionel au mois de mai 2021.

Mathieu Le Scornet

Né le 2 mai 1983, Mathieu Le Scornet est un enfant du Stade Rennais, où il est arrivé en 1994 à l’Académie. A partir de 2003, Mathieu a officié comme éducateur à l’école de foot et à la préformation avant de devenir l’adjoint de Julien Stéphan en décembre 2018.

Karol Fila

Enfant de Gdańsk en Pologne, Karol Fila effectue toute sa formation dans le club de sa ville natale, le Lechia Gdańsk. Le jeune défenseur gravit tous les échelons chez Biało-zieloni jusqu’à disputer ses premières minutes en professionel le 22 juillet 2017, à 19 ans.

Prêté durant une saison au Chojniczanka Chojnice (2e division) pour s’aguerrir, l’international espoirs s’impose dès la saison suivante dans son club formateur. Vainqueur de la Coupe de Pologne en 2019, il franchit la barre symbolique des 100 matches avec le Lechia à la fin du mois d’avril 2021.

Quelques mois plus tard, il quitte pour la première fois son pays pour rejoindre la France et s’engager en faveur du Racing Club de Strasbourg Alsace pour 4 ans, jusqu’en 2025.

Julien Stéphan

Au cours d’une modeste carrière de footballeur (Racing Club de France, Stade Briochin, FC Drouais), il obtient une maitrise en STAPS et valide ses différents diplômes d’entraîneur. Sa “nouvelle vie” l’emmène au FC Lorient où il coache les U17. Julien retrouve ensuite sa ville natale et le Stade Rennais. D’abord comme entraîneur des U19 (de 2012 à 2015) puis comme coach de l’équipe réserve des Rouge et Noir. Dans l’antichambre des pros, il participe à la montée des jeunes Rennais du National 3 au National 2.

Propulsé à la tête de l’équipe première après la mise à pied de Sabri Lamouchi au mois de décembre 2018, il remporte ses 5 premiers matches pour ses débuts comme entraîneur d’une équipe professionnelle. Vainqueur de la Coupe de France 2019 face au PSG, il hisse le club en 8e de finale de la Ligue Europa la même année. Une première pour le Stade Rennais. Lors de l’exercice 2019-2020, Julien Stéphan et ses joueurs grimpent sur la 3e marche de la Ligue 1. Un classement synonyme de Ligue des Champions. Là aussi une grande première dans l’histoire du club breton.

Après avoir quitté le Stade Rennais en mars 2021, il prend les rênes du Racing Club de Strasbourg Alsace à la fin du mois de mai de la même année, pour un bail de trois ans.

Moïse Sahi

Né le 20 décembre 2001 à Abidjan, Moïse Sahi effectue ses gammes à l’académie Afrique Football Élite de Bamako (Mali). Repéré par la cellule de recrutement du Racing, il débarque en Alsace au mois de janvier 2021 pour intégrer les équipes de la Racing Mutest Académie dans un premier temps.

Dès la fin du mois de mars, il intègre finalement le groupe pro pour les séances d’entraînement. Il fête même sa première apparition en Ligue 1 le 4 avril 2021 sur la pelouse des Girondins de Bordeaux en entrant en jeu dans les derniers instants de la partie. La semaine suivante, il inscrit son premier but en pro moins de deux minutes après son apparition sur le pré face au Paris Saint-Germain.

Le jeune attaquant comptabilise finalement 6 apparitions sur la fin de saison 2020-21. Moïse Sahi est engagé avec le Racing jusqu’en 2025.

Frédéric Guilbert

Détermination et abnégation. Voilà comment pourrait se décrire Frédéric Guilbert. Le garçon n’est pas du genre à abandonner, ni même à s’apitoyer sur son sort. Pas conservé par le SM Caen après y avoir passé six années au sein du centre de formation, le jeune homme rejoint l’AS Cherbourg en CFA pour y faire ses armes. Une saison lui suffit pour attirer l’oeil des Girondins de Bordeaux. Chez les Marine&Blanc, il découvre le monde pro, la Ligue 1 mais aussi l’Equipe de France Espoirs.

C’est ensuite au… SM Caen qu’il s’impose comme l’une des valeurs sûres de notre championnat (106 matches, 6 buts, 2 passes). Chouchou de Malherbe, il effectue ensuite les 382,8 km (à vol d’oiseau) qui séparent Caen de Birmingham pour s’engager en faveur d’Aston Villa et découvrir la Premier League. Après un premier exercice réussi outre-Manche (29 matches, 2 buts, 2 passes), il est prêté au Racing à l’hiver 2021 puis reprêté l’été suivant jusqu’en juin 2022.

Habib Diallo

Originaire de Thiès au Sénégal, Habib Diallo est formé à l’AS Génération Foot. En 2013, comme ses illustres prédécesseurs Papiss Cissé ou Sadio Mané, il rejoint le centre de formation du FC Metz. Il découvre la Ligue 2 à l’été 2015 et dispute une saison et demie chez les Grenats, avant de partir en prêt au Stade Brestois. Après autant de temps passé en Armorique et une place de titulaire en professionnel, Habib Diallo revient à Metz en 2018 pour viser la montée en Ligue 1. 

Son retour en Lorraine est tonitruant : le Sénégalais inscrit un quadruplé pour son premier match à Saint-Symphorien, le 3 août 2018 contre Orléans. Il prend part à 37 matches et atomise les compteurs avec 26 buts dans la saison. Habib Diallo porte le FC Metz jusqu’au titre de champion de Ligue 2 en 2018-2019, et découvre la sélection nationale par la même occasion. L’année suivante, il inscrit 12 buts en première division pour les Mosellans, avant de signer à Strasbourg le 5 octobre 2020 pour une durée de cinq ans.

 

Jean-Eudes Aholou

Arrivé à Lille en provenance de sa Côte d’Ivoire natale à l’âge de 16 ans, Jean-Eudes Aholou y reste cinq ans. En 2015, il part du côté de l’US Orléans Loiret, où ses qualités de récupérateur font parler de lui dès la première année. Sa technique et son gros volume de jeu au milieu de terrain permettent aux Guêpes de monter en Ligue 2 l’été suivant. Mais à la mi-saison, le Racing -alors dans la même division- parvient à l’attirer, et en fait son métronome devant la défense. Sous les couleurs strasbourgeoises, il remporte le titre de champion quelques mois plus tard.

En 2017-2018, Jean-Eudes Aholou découvre la Ligue 1 en Alsace où il s’impose comme un élément essentiel de l’entrejeu de Thierry Laurey. Il prend part à 42 rencontres toutes compétitions confondues pour 5 réalisations. Cette saison, la meilleure de sa carrière sur le plan statistique, lui permet de jouer pour la sélection ivoirienne à deux reprises. Il s’engage alors en faveur de l’AS Monaco, mais sa première saison en Principauté est plombée par les blessures. En 2019-2020, il est prêté à l’AS Saint-Étienne, puis au Racing. Un prêt prolongé à l’été 2021.