Site officiel du Racing Club De Strasbourg Alsace

Majeed Waris

Majeed Waris

L’enfant de Tamale, au Ghana, a vu du pays. L’Angleterre où il a étudié et débuté, à 17 ans, en 5e division (21 buts en 36 rencontres) avec le Forest Green Rovers FC. Puis c’est la Suède (BK Häcken) où il termine meilleur buteur du championnat en 2012 avec 23 buts et, en prime, un quintuplé contre l’IFK Norrköping (6-0).

Transféré au Spartak Moscou, il est prêté à Valenciennes en janvier 2014. C’est sa première incursion en France. Il éclate littéralement, inscrit 9 buts en 14 apparitions. Le stade du Hainaut tombe sous le charme et le baptise « Magic » Waris.

Après une parenthèse en Turquie (Trabzonspor), retour dans l’Hexagone pour trois saisons au FC Lorient avant un prêt au FC Porto et un contrat de quatre ans dans la foulée.

Suit un nouveau prêt au FC Nantes en 2018/2019, un passage de six mois au Portugal avant l’arrivée au Racing en janvier 2020. Au moment de signer à Strasbourg, l’international ghanéen comptabilise 105 matches de Ligue 1 pour 34 buts et 17 passes décisives.

Matthieu Riexinger

C’est comme intendant que Matthieu Riexinger a intégré le Racing en septembre 2018. 100% alsacien, il a rejoint le club après l’obtention à Strasbourg d’un BTS communication.

Lionel Niederhoffer

Strasbourgeois pure souche et kiné du sport, spécialisé en thérapie manuelle et en Strain&counterstrain, Lionel a notamment fait ses classes au centre médico-sportif du CREPS d’Alsace avant de s’occuper, quatre années durant, des équipes de France U19 de volley-ball. Également diplômé en ostéopathie (IAO en Belgique), il a intégré le staff de l’équipe professionnelle du Racing au mois d’août 2017 en tant que kiné. 

David Ducourtioux

Joueur précieux et polyvalent, David Ducourtioux dispute son premier match de Ligue 1 le 16 janvier 1999 avec le SC Bastia au Havre (1-1). Sa carrière le conduit de Bastia à Reims, puis Sedan, Valenciennes et finalement le Gazélec Ajaccio où il est l’un des acteurs majeurs (35 matches de Ligue 2, 4 buts) de la première montée du club en Ligue 1 sous la direction de Thierry Laurey.

Après 19 ans sur les terrains, David Ducourtioux met un terme à sa carrière de joueur à l’âge de 39 ans.

A l’été 2019, Il vient renforcer le staff technique du Racing et retrouve son ancien entraîneur du GFCA dont il devient l’un des adjoints.

Azzedine Ounahi

Le natif de Casablanca a été formé à l’Académie du Roi à Rabat. Le jeune joueur marocain, encore stagiaire, a intégré le groupe professionnel à l’aube de la saison 2019/2020.

Eiji Kawashima

Eiji est un précurseur. Vice-champion dans son pays en 2008 et 2009 avec le Kawasaki Frontale, finaliste de la Coupe de la Ligue japonaise en 2007 et 2009, il est le premier gardien japonais à tenter l’aventure européenne, à l’âge de 27 ans. Après une Coupe du Monde 2010 réussie, la victoire du Japon en Coupe d’Asie des Nations en 2011, où il est élu meilleur gardien de la compétition, fait de lui un héros national.

Après la Belgique (deux saisons à Lierse, trois au Standard de Liège), l’Ecosse (Dundee United), il se pose en France. À Metz d’abord, avant de signer au Racing avec lequel il remporte la Coupe de la Ligue BKT en 2019.

Sanjin Prcić

L’international bosnien, né à Belfort, démarre sa carrière professionnelle en 2013 au FC Sochaux où il a été formé depuis sa jeunesse. La suite le conduit au Stade Rennais où, après une saison, il est prêté coup sur coup à deux clubs italiens, le Torino FC et l’AC Pérouse.

Transféré en Espagne (Levante), il est d’abord prêté durant une demi-saison au Racing avant de s’engager définitivement en août 2019.

Omar El Mansouri

Stéphane Vouillot

C’est en juin 2019 que Stéphane Vouillot rejoint le staff du Racing en tant qu’ostéopathe. Originaire de Franche-Comté, il s’est installé en Alsace pour ses études de kinésithérapie et a complété sa formation d’ostéopathe à l’Institut Franco Britannique Ostéopathie à Béziers. Spécialisé dans le sport de haut niveau depuis 1989, il a travaillé au côté de l’Équipe de France de Basketball féminine de 1997 à 2007 et lors de la saison 2016-2017. En parallèle de son activité au Racing, Stéphane officie également au côté du Team BMW Motorsport en DTM  pour Formula Medicine.

Antoine Roth

Passé par le centre de formation du Racing lors de la saison 2009-2010, Antoine a ensuite exercé chez le voisin de la SIG Strasbourg six années durant. Titulaire du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, il officie au sein du staff médical du Racing depuis 2016.

François Pietra

Il a tout connu, ou presque, avec le Racing. Arrivé chez les Bleu&Blanc en 1991 en tant que médecin du centre de formation, le « Doc » est devenu responsable de l’équipe professionnelle à l’aube la saison 2001/2002. Spécialiste en médecine et traumatologie du sport, le natif de Saint-Dizier est également à l’origine du Centre Médico-Sportif Meinau qui a ouvert ses portes en 2015 à Strasbourg.

Guy Feigenbrugel

Team manager de l’équipe professionnelle depuis 2011, Guy Feigenbrugel a intégré la maison alsacienne le 1er octobre 1998 en tant qu’intendant du centre de formation. Celui qui a fait de sa passion un métier fut membre du club des supporters à partir de la saison 1992/93 et organisait à l’époque tous les déplacements des supporters. Il est aujourd’hui un maillon indispensable et se définit comme facilitateur du quotidien des joueurs et du staff.

Guillaume Jahier

Détenteur d’un master STAPS et du Diplôme Universitaire Européen de Préparation Physique, Guillaume Jahier a grandi à Vannes : sa ville de naissance mais aussi le club au sein duquel il a passé six années en tant que préparateur physique. Avant de traverser la France d’Ouest en Est pour rejoindre le staff du Racing en juin 2018. En charge de la réathlétisation des blessés, il a également obtenu avec brio son Certificat d’Entraîneur Préparateur Atlhétique ainsi que le Brevet d’Entraîneur de Football.

Florian Bailleux

C’est dans sa ville natale, à Boulogne-sur-Mer, que Florian Bailleux fait ses premières armes. D’abord comme responsable de la préparation physique des équipes de jeunes puis au sein du staff de l’équipe pro.

Diplômé d’un Master en préparation physique, mentale et réathlétisation et également détenteur du diplôme universitaire européen en préparation physique en sports collectifs “spécialité football”, Florian fait étape au Touquet Athletic Club Football puis à l’USJA Carquefou avant de poser ses valises au Racing Club de Strasbourg Alsace en 2014. Préparateur physique des Bleu&Blanc, il connaît deux montées successives de National à Ligue 2 puis de Ligue 2 à Ligue 1 avant la victoire en Coupe de la Ligue en 2019. Titulaire du Brevet d’entraîneur de Football, il a validé son diplôme en expertise de la charge de travail et prévention des blessures en sports collectifs au cours de l’année 2019.

Jean-Yves Hours

Formé au Montpellier HSC après un passage à l’Olympique d’Alès, Jean-Yves Hours effectue la quasi-totalité de sa carrière de gardien de but dans les équipes de Louis Nicollin, totalisant 124 matches avec l’équipe réserve et 24 avec les professionnels. Après des passages à Caen, Sète et Toulon, il revient à Montpellier à la fin de sa carrière professionnelle et commence sa vie d’entraîneur des gardiens en 1999.

Il s’engage pour Sedan en 2004 et y reste jusqu’en 2009. L’année suivante, il est recruté par Evian-Thonon Gaillard qui évolue alors en National. Il connaît deux montées avec l’ETG qui accède à la Ligue 1 en 2011. En 2015, Jean-Yves Hours fait ses valises et devient entraîneur des gardiens de la sélection de Guinée alors placée sous la direction de Luis Fernandez.

C’est en juin 2016 qu’il rejoint le staff technique du Racing avec qui il connaîtra une montée de la Ligue 2 à la Ligue 1. À l’été 2019, il devient titulaire du Diplôme UEFA d’entraîneur de gardiens, nouvellement créé et dont il est donc l’un des pionniers.

Sébastien Roi

L’Alsace, c’est la terre d’adoption de Sébastien Roi. Repéré à Valence par le regretté Max Hild, « Seb » intègre le Centre de Formation du Racing en 1994. Il y séjourne trois ans. Formé au poste de défenseur, il retourne ensuite à Valence, passe par Montélimar avant de revenir en Alsace, à Mars Bischheim. A 25 ans, il estime être arrivé à un carrefour de sa vie sportive et passe ses diplômes d’entraîneur.

D’abord entraîneur-joueur à Dinsheim, il entraîne l’ASC Biesheim pendant deux saisons avant, en 2011, de revenir au bercail, du côté de la Meinau, pour épauler François Keller. C’est une drôle de vie que mène alors Sébastien Roi qui cumule ses fonctions d’adjoint au Racing avec celles de coach d’Obernai.

Il sera de tous les combats du Racing dans sa remontée vers le plus haut niveau. Adjoint de François Keller, puis de Jacky Duguépéroux et enfin de Thierry Laurey. Depuis l’été 2019, il se consacre plus spécialement au travail de vidéo dans le staff alsacien.

Fabien Lefèvre

Milieu de terrain technique et dévoué, Fabien Lefèvre a effectué l’essentiel de sa carrière de joueur à Montpellier, sa ville de naissance, en deux périodes. De 1991 à 1997 d’abord, puis de 2000 à 2004. De 1997 à 2000, il est un joueur de l’AS Monaco avec qui il remporte le Trophée des Champions face à l’OGC Nice. En septembre 1999, il est prêté à l’AS Nancy-Lorraine. Fabien Lefèvre a été sélectionné en Equipe de France espoirs à trois reprises lors de sa première période montpelliéraine.

Après sa carrière, il accepte la reconversion proposée par Louis Nicollin et entraîne tour à tour les U15, les U17 et les U19 du club. Avec ces derniers, il remporte le Trophée des Centres de formation en 2010. Devenu coach de l’équipe de CFA2, « Fabi » obtient la montée en CFA avec la meilleure attaque et la meilleure défense du groupe.

En juin 2015, il rejoint le GFC Ajaccio comme adjoint de Thierry Laurey. Une collaboration qui se poursuit désormais au Racing.

Thierry Laurey

Une carrière de joueur riche et accomplie, couronnée d’une sélection en Equipe de France contre l’Ecosse le 8 mars 1989. De ses débuts à Valenciennes en 1982 jusqu’au terme de sa carrière à Montpellier en 1998, Thierry Laurey aura connu six clubs (Valenciennes, Marseille, Sochaux, le Paris SG, St-Etienne et Montpellier) aux postes de milieu défensif ou de défenseur central. Il aura disputé au total 348 matches de Ligue 1 pour un total de 34 buts marqués.

Passé de l’autre côté de la barrière, Thierry Laurey occupe plusieurs fonctions à Montpellier, notamment comme adjoint ou à la direction du centre de formation. Il quitte le MHSC en 2006, entraîne le FC Sète (National) puis Amiens (Ligue 2). Un temps superviseur pour l’AS St-Etienne, le natif de Troyes prend en charge l’équipe d’Arles-Avignon avant de signer en Corse, au GFC Ajaccio, en février 2013. Avec lui, le GFCA monte du National en Ligue 1 en deux saisons.

Le 31 mai 2016, il s’engage en faveur du Racing et remporte le titre de Champion de France de Ligue 2 dès la première saison. Avec le club alsacien, il remporte la Coupe de la Ligue contre Guingamp, le 30 mars 2019 à Lille. En septembre de la même année, Thierry Laurey devient l’entraîneur resté en place sur la plus grande durée consécutive à la tête de l’équipe professionnelle du Racing.

Ivann Botella

En provenance de Trélissac, le natif de Libourne a connu deux joies à l’été 2019. Un premier contrat professionnel au Racing et l’intégration au groupe pro.

Une belle récompense après une saison accomplie avec l’équipe de National 3 lors de laquelle il inscrit 18 buts faisant de lui le meilleur buteur du groupe F de la saison 2018/2019.