Habib Diallo

Habib Diallo

Originaire de Thiès au Sénégal, Habib Diallo est formé à l’AS Génération Foot. En 2013, comme ses illustres prédécesseurs Papiss Cissé ou Sadio Mané, il rejoint le centre de formation du FC Metz. Il découvre la Ligue 2 à l’été 2015 et dispute une saison et demi chez les Grenats, avant de partir en prêt au Stade Brestois. Après autant de temps passé en Armorique et une place de titulaire en professionnel, Habib Diallo revient à Metz en 2018 pour viser la montée en Ligue 1. 

Son retour en Lorraine est tonitruant : le Sénégalais inscrit un quadruplé pour son premier match à Saint-Symphorien, le 3 août 2018 contre Orléans. Il prend part à 37 matches et atomise les compteurs avec 26 buts dans la saison. Habib Diallo porte le FC Metz jusqu’au titre de champion de Ligue 2  en 2018-2019, et découvre la sélection nationale par la même occasion. L’année suivante, il inscrit 12 buts en première division pour les Mosellans, avant de signer à Strasbourg le 5 octobre 2020.

 

Jean-Eudes Aholou

Arrivé à Lille en provenance de sa Côte d’Ivoire natale à l’âge de 16 ans, Jean-Eudes Aholou y reste cinq ans. En 2015, il part du côté de l’US Orléans Loiret, où ses qualités de récupérateur font parler de lui dès la première année. Sa technique et son gros volume de jeu au milieu de terrain permettent aux Guêpes de monter en Ligue 2 l’été suivant. Mais à la mi-saison, le Racing -alors dans la même division- parvient à l’attirer, et en fait son métronome devant la défense. Sous les couleurs strasbourgeoises, il remporte le titre de champion quelques mois plus tard.

En 2017-2018, Jean-Eudes Aholou découvre la Ligue 1 en Alsace où il s’impose comme un élément essentiel de l’entrejeu de Thierry Laurey. Il prend part à 42 rencontres toutes compétitions confondues pour 5 réalisations. Cette saison, la meilleure de sa carrière sur le plan statistique, lui permet de jouer pour la sélection ivoirienne à deux reprises. Il s’engage alors en faveur de l’AS Monaco, mais sa première saison en Principauté est plombée par les blessures. En 2019-2020, il est prêté à l’AS Saint-Étienne, puis au Racing cet été.

Benjamin Besic

Idriss Saadi

Formé à l’AS Saint-Étienne, Idriss Saadi fait ses premiers pas en professionnel sous le maillot vert en 2010. Après deux prêts consécutifs à Reims et au Gazélec d’Ajaccio, il s’engage en faveur d’un autre club de sa région natale : le Clermont Foot, où il se révèle en inscrivant 20 buts en une saison et demi. Idriss Saadi portera ensuite les couleurs de Cardiff City en Premier League.

Envoyé en prêt à Courtrai, il confirme les attentes placées en lui en signant 16 réalisations en Jupiler League.  Il s’engage alors en faveur du Racing tout juste sacré champion de Ligue 2 à l’été 2017. Lors de la deuxième partie de saison 2019-2020, notre international algérien a été prêté au Cercle de Bruges.

Mehdi Chahiri

Le Nordiste, natif de Grande-Synthe, a gravi les échelons un à un jusqu’à accéder à l’élite sous les couleurs du Racing. Après un an au centre de formation du FC Lorient, il s’engage avec Dunkerque en 2016  puis au Red Star à l’été 2019, où il se démarque en inscrivant 13 buts avant la trêve.

Recruté en janvier 2020, Mehdi Chahiri a terminé la saison 2019-2020 dans le club de Saint-Ouen sous la forme d’un prêt.

Mahamé Siby

Ce milieu de terrain de 24 ans est un modèle d’abnégation. Après avoir porté la tunique de l’AF Bobigny, sa ville natale, jusque 2018, Mahamé Siby découvre le monde professionnel à Valenciennes.

Une année avec l’équipe réserve suffit à le promouvoir dans l’effectif de Ligue 2 du VAFC. À l’été 2020, le Racing Club de Strasbourg l’enrôle pour trois ans.

Stéphane Cassard

En 2011, Stéphane Cassard a terminé une carrière longue de 18 saisons et plus de 500 matchs au haut niveau. Il a gardé la cage de clubs comme Sochaux, Troyes, Montpellier et bien-sûr Strasbourg où il est désigné meilleur gardien de Ligue 1 en 2005. En Alsace, il prend part à 213 rencontres.

Après plusieurs saisons comme entraîneur des gardiens à Valenciennes et Marseille, il démarre une nouvelle aventure cette année avec le Racing.

Jean-Marc Kuentz

Après avoir tout connu au Racing en tant que joueur, éducateur puis responsable de la formation, Jean-Marc Kuentz a connu plusieurs aventures ces dernières années, du championnat qatari à la sélection ivoirienne en passant par le Stade Rennais.

Après une belle saison aux côtés de Julien Stéphan qui voit les Bretons auréolés de la coupe de France 2019, il est de retour cet été dans son club de cœur en qualité d’adjoint de Thierry Laurey.

Majeed Waris

L’enfant de Tamale, au Ghana, a vu du pays. L’Angleterre où il a étudié et débuté, à 17 ans, en 5e division (21 buts en 36 rencontres) avec le Forest Green Rovers FC. Puis c’est la Suède (BK Häcken) où il termine meilleur buteur du championnat en 2012 avec 23 buts et, en prime, un quintuplé contre l’IFK Norrköping (6-0).

Transféré au Spartak Moscou, il est prêté à Valenciennes en janvier 2014. C’est sa première incursion en France. Il éclate littéralement, inscrit 9 buts en 14 apparitions. Le stade du Hainaut tombe sous le charme et le baptise « Magic » Waris.

Après une parenthèse en Turquie (Trabzonspor), retour dans l’Hexagone pour trois saisons au FC Lorient avant un prêt au FC Porto et un contrat de quatre ans dans la foulée.

Suit un nouveau prêt au FC Nantes en 2018/2019, un passage de six mois au Portugal avant l’arrivée au Racing en janvier 2020. Au moment de signer à Strasbourg, l’international ghanéen comptabilise 105 matches de Ligue 1 pour 34 buts et 17 passes décisives.

Matthieu Riexinger

C’est comme intendant que Matthieu Riexinger a intégré le Racing en septembre 2018. 100% alsacien, il a rejoint le club après l’obtention à Strasbourg d’un BTS communication.

Lionel Niederhoffer

Strasbourgeois pure souche et kiné du sport, spécialisé en thérapie manuelle et en Strain&counterstrain, Lionel a notamment fait ses classes au centre médico-sportif du CREPS d’Alsace avant de s’occuper, quatre années durant, des équipes de France U19 de volley-ball. Également diplômé en ostéopathie (IAO en Belgique), il a intégré le staff de l’équipe professionnelle du Racing au mois d’août 2017 en tant que kiné. 

David Ducourtioux

Joueur précieux et polyvalent, David Ducourtioux dispute son premier match de Ligue 1 le 16 janvier 1999 avec le SC Bastia au Havre (1-1). Sa carrière le conduit de Bastia à Reims, puis Sedan, Valenciennes et finalement le Gazélec Ajaccio où il est l’un des acteurs majeurs (35 matches de Ligue 2, 4 buts) de la première montée du club en Ligue 1 sous la direction de Thierry Laurey.

Après 19 ans sur les terrains, David Ducourtioux met un terme à sa carrière de joueur à l’âge de 39 ans.

A l’été 2019, Il vient renforcer le staff technique du Racing et retrouve son ancien entraîneur du GFCA dont il devient l’un des adjoints.

Azzedine Ounahi

Le natif de Casablanca a été formé à l’Académie du Roi à Rabat. Le jeune joueur marocain, encore stagiaire, a intégré le groupe professionnel à l’aube de la saison 2019/2020.

Eiji Kawashima

Eiji est un précurseur. Vice-champion dans son pays en 2008 et 2009 avec le Kawasaki Frontale, finaliste de la Coupe de la Ligue japonaise en 2007 et 2009, il est le premier gardien japonais à tenter l’aventure européenne, à l’âge de 27 ans. Après une Coupe du Monde 2010 réussie, la victoire du Japon en Coupe d’Asie des Nations en 2011, où il est élu meilleur gardien de la compétition, fait de lui un héros national.

Après la Belgique (deux saisons à Lierse, trois au Standard de Liège), l’Ecosse (Dundee United), il se pose en France. À Metz d’abord, avant de signer au Racing avec lequel il remporte la Coupe de la Ligue BKT en 2019.

Sanjin Prcić

L’international bosnien, né à Belfort, démarre sa carrière professionnelle en 2013 au FC Sochaux où il a été formé depuis sa jeunesse. La suite le conduit au Stade Rennais où, après une saison, il est prêté coup sur coup à deux clubs italiens, le Torino FC et l’AC Pérouse.

Transféré en Espagne (Levante), il est d’abord prêté durant une demi-saison au Racing avant de s’engager définitivement en août 2019.

Omar El Mansouri

Stéphane Vouillot

C’est en juin 2019 que Stéphane Vouillot rejoint le staff du Racing en tant qu’ostéopathe. Originaire de Franche-Comté, il s’est installé en Alsace pour ses études de kinésithérapie et a complété sa formation d’ostéopathe à l’Institut Franco Britannique Ostéopathie à Béziers. Spécialisé dans le sport de haut niveau depuis 1989, il a travaillé au côté de l’Équipe de France de Basketball féminine de 1997 à 2007 et lors de la saison 2016-2017. En parallèle de son activité au Racing, Stéphane officie également au côté du Team BMW Motorsport en DTM  pour Formula Medicine.

Antoine Roth

Passé par le centre de formation du Racing lors de la saison 2009-2010, Antoine a ensuite exercé chez le voisin de la SIG Strasbourg six années durant. Titulaire du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, il officie au sein du staff médical du Racing depuis 2016.

François Pietra

Il a tout connu, ou presque, avec le Racing. Arrivé chez les Bleu&Blanc en 1991 en tant que médecin du centre de formation, le « Doc » est devenu responsable de l’équipe professionnelle à l’aube la saison 2001/2002. Spécialiste en médecine et traumatologie du sport, le natif de Saint-Dizier est également à l’origine du Centre Médico-Sportif Meinau qui a ouvert ses portes en 2015 à Strasbourg.