Patrick Ouotro : “C’est toujours important de jouer pour son pays” - Racing Club de Strasbourg Alsace
Retour

15/06/2024

Patrick Ouotro : “C’est toujours important de jouer pour son pays”

Patrick Ouotro est actuellement au Tournoi Maurice Revello dans le sud de la France avec les U20 de la Côte d’Ivoire. Ils affronteront l’Ukraine en finale ce dimanche à 18h15. Entretien avec notre jeune attaquant.

Patrick, comment se passe le tournoi au quotidien ?

Patrick Ouotro :Le tournoi se passe bien jusque là. On est venus pour préparer les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations U20. On est très solidaires, on joue ensemble pour un même objectif qui est de remporter le tournoi.
On est logés à Marseille. On s’entraîne tous les jours mais le staff est conscient de la saison écoulée donc il n’appuie pas trop durant les séances. On fait beaucoup de jeu, notamment de conservation.

Parle-nous du début du tournoi, avec notamment la confrontation avec la France en ouverture.

P.O : “Pour le premier match contre la France, j’étais remplaçant et je suis entré en jeu dans les dernières minutes. Mes coéquipiers ont fait le boulot en inscrivant deux buts avant mon entrée (victoire 2-0). On ne craignait pas la France malgré ses qualités, car on s’est mis en tête que quelque soit l’adversaire on avait l’état d’esprit pour gagner contre n’importe qui.
Pour le second match contre la Corée du Sud, j’ai eu la chance de rentrer vers la 75e minute. J’ai réussi à avoir une occasion et j’ai doublé la mise d’un but de la tête (victoire 2-1).

Crédit photos : Guillaume Boitiaux

Tu dis dans tes propos que le collectif est très important, mais pour un attaquant, marquer un but doit être aussi important pour la confiance.

P.O :Oui, bien sûr ! Mais je préfère que l’équipe passe avant tout. Quand l’équipe gagne et que je marque un but, on est contents pour la victoire, pas pour la distinction individuelle.

Je ne vis que pour le foot.

Patrick Ouotro

Quelle importance a pour toi cette fenêtre internationale ?

P.O :C’est toujours important de jouer pour son pays, peu importe la durée de la saison. C’est vrai que c’est pendant les vacances, mais quand la sélection t’appelle, tu dois aller défendre le pays et donner le maximum. C’est important pour moi de performer en club mais aussi en sélection.

Vous allez affronter l’Ukraine en finale, qu’est-ce que t’évoque cette équipe ?

P.O :Je ne connais pas très bien cette équipe. Je sais qu’elle a terminé première de sa poule en gagnant tous ses matches, donc c’est qu’il y a forcément de la qualité. Mais comme j’ai dit, peu importe la qualité de l’adversaire, on compte sur nos qualités pour les battre.

Crédit photo : Guillaume Boitiaux

Que peut-on te souhaiter ?

P.O :Comme on dit, une finale, ça ne se joue pas ça se gagne. Donc, on va tout faire pour gagner et je donnerai tout pour marquer.

Quelle est la suite de ton programme ?

P.O :Comme l’entraînement du Racing reprend le 24 juin, je n’aurai que quelques jours de vacances. Mais de toute façon comme je ne vis que pour le foot, ce n’est pas un problème pour moi.