Les uns après les autres ! | Racing Club de Strasbourg Alsace
Retour

01/04/2021

Dans ce Championnat où la seule chose prévisible est l’absence des supporters, on finit par se dire qu’on verra bien dimanche. On verra bien comment ça se passe. Car ça se passe souvent comme on ne s’y attendait pas. À force de voir, ces derniers temps, le beau monde baisser la tête face à l’instinct de survie du petit peuple, et le petit peuple s’écharper sans vergogne, et la fin venir petit à petit quand même, on ne parie plus sa chemise sur rien. On sent bien que ça peut basculer partout et n’importe quand.

On compte les points, et basta ! Pour le Racing, pour les autres aussi, ceux en particulier qui bataillent en bas du tableau, l’idée est d’en avoir assez pour ne pas dégringoler d’un étage. Avec 33 unités à huit journées de la fin, il y a encore du boulot quand on ignore tout du total nécessaire à la délivrance. Huit journées, c’est 24 points sur la table. Faudra-t-il en ramasser le quart ou le tiers, ou un peu moins, ou un peu plus ? On se réjouit, simplement, d’une différence de buts (- 7) bien meilleure que celles de nos poursuivants et qui, à cette heure, représente un joker dans la poche alsacienne.

Inutile donc d’en faire des tonnes sur la médiocre série de Bordeaux qui nous attend ce premier dimanche d’avril (7 défaites lors des 9 dernières journées, 4 points pris sur 27), ni sur le prétendu penchant du Racing à briser les courbes, qui ne s’est d’ailleurs pas vérifié contre Lens (1-2), les Nordistes ayant solidement poursuivi le cours de leur marche en avant à la Meinau.

On en vient, presque naturellement, et sans honte aucune, à invoquer l’incantation célèbre : « On prend les matches les uns après les autres ». On n’a pas le choix de toute façon mais cela prédit que chacun vaut cher désormais.

Bordeaux, Paris, Nîmes, Nantes, Marseille, Montpellier, Nice et Lorient (dans cet ordre), ici et ailleurs, se dressent comme autant de combats à gagner ou à ne pas perdre. L’un après l’autre. Ça commence en Gironde où la moindre récolte serait précieuse dans le seul et primordial objectif à suivre : le maintien en ligue 1.

Cet article a été rédigé par :
Jean-Marc Butterlin

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

COQUE TELEPHONE MODELE 8

20,00€

TROUSSE DOUBLE RCSA

10,00€

HOODY 21-22

65,00€

KIT SCOLAIRE 18-19

10,00€

MAILLOT HOME 21-22

85,00€

GOMME RCSA

1,00€

MAILLOT AWAY 21-22

85,00€

T-SHIRT DE SORTIE 21/22

35,00€

AGENDA 2021/22

8,00€
Copy link
Powered by Social Snap