Retour

04/10/2020

Ils ont joué pour Lille et Strasbourg

Entre piges éclair et aventures inspirantes, ils sont 34 à avoir porté le maillot nordiste et le maillot alsacien au cours de leur carrière. Retour sur les plus emblématiques.

René Bihel (LOSC : 1944-1946 / Racing : 1950-1951)

Joueur dans onze clubs différents au cours de sa prolifique carrière, René Bihel est l’un des avant-centres les plus marquants du championnat de France et des Bleus dans les années 1940. Il évolue dans deux clubs lillois bien connus de l’époque (SC Fives, EF Lille-Flandres) avant de porter le maillot du LOSC à sa création en 1944. Avec les Dogues, le « Taureau Normand » remporte le doublé Coupe-Championnat en 1946 ainsi que le titre de meilleur buteur, puis une nouvelle coupe de France en 1951 sous les couleurs du Racing, où il évoluera durant toute la saison 1950-1951 (40 matches, 13 buts).

Casimir Nowotarski (LOSC : 1956-60 / Racing 1960-61)

Natif de Wittelsheim, Casimir Nowotarski y débute en professionnel au début des années 1950. Après des passages au Havre et aux Girondins de Bordeaux, il s’engage au LOSC en 1956, année de la toute première descente en D2 de l’histoire du club nordiste. Il y reste durant quatre saisons, où les Dogues font régulièrement l’ascenseur vers l’élite. En 1960, Lille remporte la coupe Gambardella et Nowotarski laisse sa place aux jeunes pousses de la formation. Il signe au Racing cet été-là mais n’y joue qu’une saison. Cet ancien ailier gauche a aussi entraîné les Bleu&Blanc à partir de 1971, et participe à la montée en D1 et au maintien l’année d’après. Il est également connu pour avoir mené Gueugnon au titre de champion de France de D2 en 1979.

Albert Gemmrich (Racing : 1973-1979 puis 1983-1984 / LOSC : 1982-1983)

Alsacien pur souche, Albert Gemmrich découvre le ballon rond du côté de l’AS Mutzig, avant de signer au Racing Club de Strasbourg Alsace en 1973. Durant six saisons, il affole les compteurs en inscrivant 110 buts en 238 matchs sous le maillot bleu. Cette période de sa carrière lui vaut cinq sélections en Équipe de France, où il parvient à signer deux réalisations. Après une belle aventure chez les Girondins, sa saison au LOSC en 1982-1983 est anecdotique. Albert Gemmrich disputera une nouvelle pige à Strasbourg en 1983-1984 avant d’arrêter sa carrière à l’OGC Nice. Il entraîne ensuite les jeunes au Racing, dont des dénommés José Cobos et Vincent Sattler, à la fin des années 80, avant de s’essayer à la politique et de finalement prendre la tête de la Ligue d’Alsace de football en 2008.

Cyriaque Didaux (LOSC : 1985-1987 / Racing : 1987-1992)

Formé à l’US Valenciennes Anzin, ce Nordiste d’origine débarque au LOSC à la suite d’un court passage au FC Rouen. Après deux saisons pleines en rouge et blanc, c’est avec une belle expérience de la première division qu’il s’engage au Racing, alors dans l’antichambre de l’élite. En Alsace, ce milieu offensif, habitué de l’aile gauche, ne disputera pas moins de cinq saisons, alternant entre D1 et D2, pour un total de 25 buts. Cyriaque Didaux terminera sa carrière en amateur à Haguenau.

Jean-Jacques Étamé (Racing : 1985-1988 puis 1990-1993 / LOSC : 1993-1994)

Ce pur produit de la formation du Racing, également natif de Strasbourg, découvre le monde professionnel avec son club de cœur en 1985 après trois saisons en équipe réserve. Au poste de milieu de terrain, il gagne l’amour des supporters Bleu&Blanc durant ses huit années sur les bords du Rhin, mais décide de partir pour Lille à l’été 1993. Dans le Nord, il réalise sa saison la plus aboutie avec 5 buts en 37 matches en première division, mais ne prolongera pas l’aventure.

Claude Fichaux (LOSC : 1990-94 / Racing 2002-2006)

Claude Fichaux est sûrement le joueur le plus estampillé LOSC et Racing à la fois. Après sa formation au FC Mulhouse, il porte le maillot lillois durant quatre saisons au début des années 1990, où il est un titulaire indiscutable au milieu de terrain. Ce n’est que vers la fin de sa carrière, à l’âge de 33 ans, qu’il débarque à Strasbourg pour boucler sa quinzième saison en professionnel. Claude Fichaux donne ensuite quelques coups de main en tant que joueur en équipe réserve, mais prépare surtout sa reconversion en tant qu’éducateur au Racing. Pour son premier poste sur un banc, il prend la tête des « 16 ans » strasbourgeois en 2003, avant d’entraîner les « dix-huit ans » entre 2004 et 2009. Il remporte la coupe Gambardella en 2006 avec notamment Quentin Othon et Anthony Weber. Il devient ensuite l’adjoint de Rudi Garcia au LOSC entre 2009 et 2013, et fait toujours partie de son staff à l’OL à ce jour.

Stéphane Pichot (LOSC : 2000-04 / Racing : 2009-11)

Originaire de Mayenne, Stéphane Pichot rejoint Lille dans la foulée du titre de champion de Ligue 2 à l’été 2000. Dans le groupe de Vahid Halilhodžić, il prend très vite le rôle de titulaire au poste de latéral droit et dispute 137 matches en 4 saisons. Il est l’un des joueurs préférés du public de Grimonpez-Jooris. Stéphane Pichot retrouve « coach Vahid » au PSG en 2004 pour deux ans, et après trois piges à Sochaux, il s’engage en faveur du Racing en 2009. Entre Ligue 2 et National, il dispute 67 rencontres sous le maillot alsacien jusque 2011. Après la fin de sa carrière, il décide de prendre en charge les U17 du LOSC, qu’il mène en finale du championnat de France il y a deux ans.

Martin Terrier (LOSC : 2016-18 / Racing : 2017-2018, prêt)

Arrivé au LOSC en 2004, Martin Terrier fait toutes ses classes au Domaine de Luchin. Il gravit les échelons un à un jusqu’à signer son premier contrat professionnel en 2016. Il découvre la Ligue 1 lors d’un Lille-Bastia cette année-là au stade Pierre Mauroy sous la houlette de Frédéric Antonetti. Après une première saison où il alterne les entrées en jeu en championnat, Martin Terrier est prêté chez le promu strasbourgeois à l’été 2017 afin de glaner du temps de jeu. L’attaquant nordiste s’impose comme un titulaire sur le flanc offensif de Thierry Laurey et prend part à 29 rencontres au total. En janvier 2018, il signe en faveur de l’Olympique Lyonnais mais termine la saison en Alsace.

Lebo Mothiba (LOSC : 2017-18 / Racing : 2018 – aujourd’hui)

Débauché à l’Académie Diambars de Johannesbourg en Afrique du Sud, Lebo Mothiba découvre l’Europe en 2014 sous le maillot des U19 lillois, aux côtés notamment d’un certain Benjamin Pavard, qui deviendra l’un de ses meilleurs amis. Il connaît deux prêts successifs au club voisin du VAFC, mais revient en avance à Lille à l’hiver 2018 pour participer au maintien de son club formateur. Le 12 mai 2018, il inscrit un doublé lors du match face à Dijon qui sauve le LOSC de la descente. L’été suivant, il s’engage en faveur du Racing Club de Strasbourg Alsace où il devient très vite l’un des joueurs préférés du public Bleu&Blanc. L’un de ses faits d’arme les plus marquants en Alsace reste le doublé contre Bordeaux en demi-finale de la coupe de la Ligue 2019 (victoire 3-2), qui permet à son équipe d’accéder à la finale à… Lille.

Les autres : Pierre Angel, Jean-Marie Aubry, Christophe Avril, Gérard Bourbotte, François Brisson, Jean-Luc Buisine, Abdelilah Fahmi, Franck Farina, Nicolas Fauvergue, Pascal Gousset, Baptiste Guillaume, Abdelkrim Merry, Jean-Michel Lachot, Félix Lacuesta, Zbigniew Misiaszek, Walquir Mota, Stéphane Noro, Pascal Nouma, Guy Nungesser, George Peyroche, Stéphane Plancque, Dominique Rustichelli, Gérard Soler, Bolek Tempowski, Jean Tison, Roger Tivoli.

À découvrir à la boutique officielle du Racing

MAILLOT HOME WOMEN 20/21

85,00€

MAILLOT HOME 20/21

85,00€

MAILLOT AWAY 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN NOIR 20/21

85,00€

MAILLOT GARDIEN VERT 20/21

85,00€

Echarpes Supporters LIGNES – 2090851

15,00€

DOUDOUNE FANSTYLE JUNIOR ET ADULTE 19/20 – 2624900

75,00€
Copy link
Powered by Social Snap