Retour

Terrible scénario

Posté le 25/02/14

La série de 5 matches sans défaite du Racing a pris fin ce mardi soir, au Stade de la Rabine. Face à Vannes, les joueurs de François Keller se sont inclinés (3-2) au terme d’un match fou, qui a notamment vu le RCSA égaliser à la 90′ avant d’encaisser le troisième vannerais deux minutes plus tard ! Un scénario invraisemblable qui peut faire mal aux têtes. Mais la réaction est impérative samedi soir face au Paris FC à la Meinau.

La saison dernière, et lors du dernier match face au GFC Ajaccio (1-1), c’est le Racing qui faisait subir cela à ses adversaires. Être de l’autre côté aujourd’hui permet de mesurer la souffrance que ce genre de retournement de situation peut procurer. Des victoires dans les arrêts de jeu, ou bien des égalisations venues de nulle part, l’équipe de François Keller s’en est nourri depuis un an et demi. Ce mardi soir, c’est elle qui en est la victime. Les scénarios invraisemblables, dont on pensait même qu’elle avait une sorte de copyright, la formation strasbourgeois peut donc, elle aussi, les subir.

Quand Sebastian Ribas égalisait adroitement à la 90′ (2-2), on se disait que l’attaquant uruguayen avait refait le coup. Face au Gazélec Ajaccio, pour son premier match sous les couleurs du Racing, il avait transformé un penalty tout au bout du temps additionnel. Son deuxième but en deux matches devait donc être synonyme de nouveau point glané, il ne pouvait pas en être autrement. Sauf que… Sauf que Vannes a eu le mérite d’y croire jusqu’au bout, dans ces arrets de jeu. Sauf que Youga a tenté un tir improbable qui a terminé sa trajectoire dans les filets de Guillaume Gauclin, impuissant sur le coup. 

Un Racing offensif… mais battu

C’est un match qui va laisser un drôle de goût amer au coach du RCSA. François Keller avait opté pour une option très offensive : quatre joueurs portés vers l’attaque (Mendy, Perrin, Lienard et Ribas) étaient alignés dès le coup d’envoi, une première cette saison à l’extérieur. Il a vu son équipe entreprenante, se créer de nombreuses opportunités, être malheureuse à quelques reprises. Bref, son équipe avait rarement été aussi séduisante en déplacement cette saison. Ce qu’il retiendra, c’est que ça se termine par une défaite, la septième en onze matches hors de la Meinau…

Cette défaite met donc un terme à la série de cinq rencontres sans défaite sur laquelle les joueurs de François Keller étaient lancés depuis la fin 2013. C’est forcément un coup d’arrêt dans la remontée au classement entamée depuis deux mois. Même s’ils conservent deux longueurs d’avance sur le premier relégable, ils pensaient bien revenir de ce déplacement en Bretagne avec une avance un peu plus confortable. Au lieu de ça, c’est Vannes, toujours 17e du classement, qui peut recommencer à y croire…

Dans leur malheur, les Strasbourgeois ont la chance de pouvoir enchaîner dès samedi (20h). Pas le temps de gamberger car c’est le Paris FC qui s’annonce à la Meinau, ce week-end. 

CLASSEMENT COMPLET


mercredi 25 octobre 2017 à 21h05

Stade de la Meinau

StrasbourgSaint-Etienne

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Maillots 17/18, commandez-les !

Prochains entraînements

Lundi

23/10/2017

15h30

Mardi

24/10/2017

15h30

Jeudi

26/10/2017

15h30

Vendredi

27/10/2017

16h00

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.