Retour

Sorti la tête haute

Posté le 17/11/13

Le parcours du Racing en Coupe de France s’est terminé ce dimanche soir, lors du 7e tour. Tombés face à l’AS Nancy-Lorrain (1-2), les Strasbourgeois ont quitté la compétition avec les honneurs et en bousculant les Lorrains. Auteurs d’une seconde période folle et enthousiasmante, ils sont éliminés mais ont envoyés des signaux d’espoir pour le championnat.

L’exploit était proche. Au cours d’une seconde période enlevée, au rythme fou, le Racing a bien cru inverser totalement la tendance et faire chuter Nancy à la Meinau. Face à un pensionnaire de Ligue 2, les hommes de François Keller ont démontré qu’ils avaient des ressources mentales, techniques et physiques. Ils ont surtout prouvé, alors qu’ils traversent une phase compliquée en National, qu’ils étaient en mesure de produire du jeu et de sortir de cette spirale négative.

En égalisant à la 50′ par Brian Amofa, le Racing s’est alors mis à rêver. Ce rêve a bien failli se concrétiser avec une chevauchée folle de Gauthier Pinaud que seule le poteau de Nardi parvint à stopper. Des occasions, le RCSA en a eu une bonne demi-douzaine au cours de ce second acte. Mais, comme en championnat, un manque d’efficacité et de malchance aussi ont contrarié cet allant. Après avoir le score un peu contre le cours du jeu en première période (39′), l’ASNL doublait donc la mise sur une erreur d’appréciation défensive à la 75′. Le Racing n’est pas verni en ce moment et rien ne veut tourner dans le bon sens.

« On ne va pas lâcher »

« C’est un match dont on ressort frustré, admettait l’entraîneur strasbourgeois, François Keller. A la limite, nous n’espérions même pas ce scénario, ce qui explique cette frustration aussi. Mais quand on joue face à des équipes du niveau au-dessus, il faut être encore plus efficace offensivement et défensivement. On traverse une phase délicate mais on ne va pas lâcher. Il faut continuer à travailler. » « On est fier de ce que nous avons produit ce soir, mais très déçus d’être sortis, lui répondait David Ledy. La réaction en seconde période est encourageante. En ce moment, il nous manque ce petit brin de réussite en plus. »

Malgré l’élimination, il faut donc ressortir du positif de cette rencontre car il y en a. En reproduisant le même type de prestation, il est impossible que le Racing ne regoûte à la victoire très rapidement. La réception d’Orléans, co-leader du National, vendredi à la Meinau (20h) sera-t-il le déclic tant attendu et la fin de cette série qui n’a que trop duré ?

LE LIVE-TWEET DE CE MATCH


dimanche 22 octobre 2017 à 15h

Allianz Riviera

NiceStrasbourg

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Maillots 17/18, commandez-les !

Prochains entraînements

Mardi

17/10/2017

16h00

Mercredi

18/10/2017

10h00

Jeudi

19/10/2017

10h00

Vendredi

20/10/2017

10h00

Samedi

21/10/2017

15h00

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.