Retour

Sikimic : « J’étais en mission »

Posté le 07/06/13

Avant de partir rejoindre sa famille en Serbie, Milovan Sikimic est revenu sur cette saison qui s’est terminée en apothéose. Le capitaine du Racing, ne cache pas qu’il vient de vivre l’un des moments les plus forts de sa carrière, sans doute même le plus fort. Attaché au club, à ses supporters et à Strasbourg, cet entretien a tout d’une déclaration d’amour…

– Quel est ton sentiment, avec le recul, sur cette accession en National ?
–  Dire que je suis fier serait un terme trop faible pour réellement exprimer ce que je ressens. Je suis revenu au Racing pour ça et on l’a fait ! Vous ne pouvez pas savoir la joie que j’ai de remettre ce club à sa place, même s’il mérite encore mieux. Maintenant, le danger serait de changer. Il faut que nous restions les mêmes, que nous poursuivions sur la même voie. L’objectif est de remettre le Racing au plus vite à son véritable niveau.

– Quelles ont été les forces de l’équipe cette saison ?
– Il y a eu un état d’esprit irréprochable. Dès que nous étions en difficulté au niveau du jeu, nous avons pu nous appuyer sur une volonté exceptionnelle. On a signé quelques bons matches, mais notre force sur la durée c’est de n’avoir rien lâché. A l’image de ce dernier match contre Raon l’Etape (3-2)… 

« Terminer ma carrière au Racing »

– Cette accession, comment la classes-tu dans ta carrière ?
– C’est tout simplement le plus beau moment de ma carrière ! Ca n’a rien à voir avec ce que j’avais pu vivre à Belgrade avec le Partizan. Je n’avais jamais vécu de telles choses. Ici, il y a quasiment une fusion avec les supporters qui rend la chose encore plus belle et plus intense.

– Cette saison, tu t’es peu exprimé. On a eu le sentiment que tu étais en mission, pour ainsi dire. Etait-ce ton état d’esprit ?
– J’étais en mission pour décrocher cette montée, oui. Je suis resté hyper concentré tout au long de la saison car je devais respecter ce niveau amateur. Et cela passait par une concentration extrême aux entraînements et en match. Cette mission étant accomplie, j’en ai une autre en tête, maintenant : terminer ma carrière au Racing. Je ne pourrais plus jouer dans un autre club en France. C’est tellement exceptionnel ce que nous avons ici. Je n’ai aucune envie de bouger ailleurs.


Dimanche 24 Septembre 2017 à 17h00

Stade de la Meinau

StrasbourgNantes

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Maillots 17/18, commandez-les !

Prochains entraînements

Mardi

19/09/2017

10h00

Mardi

19/09/2017

15h30

Mercredi

20/09/2017

10h00

Vendredi

22/09/2017

10h00

Samedi

23/09/2017

16h30

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.