Retour

Racing-Paris SG : 1-1

Posté le 05/12/18

Longtemps devant au score, le Racing a tenu la dragée haute au Paris Saint-Germain pour accrocher un très bon nul à la Meinau (1-1). 

L’effervescence. Le bouillonnement. La soupape qui finit par sauter. Plus que jamais la Meinau avait des allures de cocotte-minute ce mercredi soir. Une cocotte-minute incapable de contrôler le bouillonnement provoqué par un public de la Meinau transcendé. Chaque souffle du mur bleu agissant comme un formidable booster sur les onze strasbourgeois présents sur le terrain. Jusqu’à pousser…le PSG à la faute. Thilo Kehrer laissant traîner le bras sur un centre au cordeau de Lionel Carole, de retour dans le onze titulaire. Mis en échec lors de sa dernière tentative sur pénalty, Kenny Lala ne se dérobait pas et transformait avec sang-froid (1-0, 40’). A la pause, l’espoir était plus que jamais de mise.   

La deuxième mi-temps se résumait alors à une attaque défense, Thomas Tuchel ayant lancé son meilleur buteur, Kylian Mbappé. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, Lionel Carole voyait sa partie s’arrêter nette, scotché sur la pelouse par une blessure (49’). Finalement, après vingt-cinq minutes de résistance la tête haute, le Racing finissait par rompre sur un pénalty obtenu par Kylian Mbappé et transformé par Edinson Cavani (1-1, 71’). Rejoints au score mais pas abattus, les protégés de Thierry Laurey se battaient becs et ongles dans l’espoir de garder ce petit point déjà si précieux face à ce Paris Saint-Germain.

Et les six minutes de temps additionnel rappelant, dans une moindre mesure, un scénario déjà aperçu la saison dernière, allaient faire croire à un nouvel exploit des Strasbourgeois. Toute la Meinau chavirait de bonheur quand Adrien Thomasson propulsait le cuir au fond des filets (90+3’). Une joie de courte durée, coupée nette par le sifflet de Monsieur Gautier. Qu’importe, le Racing tenait son exploit. Pas aussi important que celui de la saison dernière mais tout aussi beau. Avec le cœur et ses valeurs, le Racing a fièrement défendu ses couleurs. 

Les Strasbourgeois n’auront cependant pas le temps de profiter de ce résultat puisqu’un nouveau rendez-vous les attend dès dimanche. La réception de Caen pour la rencontre « la plus importante de la semaine ». 

Stade de la Meinau. 25 702 spectateurs. Arbitre : M. Gautier. Mi-temps : 1-0
Buts :  Kenny Lala (40’) pour le Racing. Edinson Cavani (71′) pour le Paris SG. Avertissements : Pablo Martinez (62′) et Adrien Thomasson (75′) pour le Racing. Julian Draxler (30’), Dani Alves (75′) et Marco Verratti (88′) pour le Paris SG.

RC STRASBOURG ALSACE : Sels – Carole (Thomasson, 49′), Martinez, Koné, Caci, Lala – Fofana, Martin, Lienard – Zohi (Sissoko, 62′), Da Costa (Mothiba, 82′). Entraîneur : T. Laurey.

PARIS SG :  Aréola – Kimpembé, N’Soki (Mbappé, 46′), Kehrer – Diaby (Dani Alves, 69′), Verratti, Rabiot, Meunier (Nkunku, 80′) – Cavani, Choupo-Moting, Draxler. Entraîneur : T. Tuchel.


Vendredi 24 mai

Stade de la Beaujoire - 21h05

NantesStrasbourg

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Boutique Officielle

Prochains entraînements

Mardi

21/05/2019

10h30

Mercredi

22/05/2019

10h30

Jeudi

23/05/2019

16h00

L’entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d’entraînement. Pour les groupes de plus de dix personnes, merci de contacter le club.