Retour

Perrin : « Confiant pour la suite »

Posté le 30/04/13

– Aujourd’hui le Racing est dans le sprint final : le match de Belfort s’annonce comme une étape importante ?
– Tout d’abord on s’est bien reposé dimanche aussi bien physiquement que psychologiquement après une belle et importante victoire à Lyon. Là, on repart sur une semaine de travail avec pour objectif en tête la victoire contre Belfort. C’est comme ça qu’on fonctionne depuis un mois. On a l’impression que ça marche mieux comme cela donc on continue sur ce mode, et puis, ça va être un match très difficile samedi face à une équipe qui joue son maintien. Maintenant, on sait ce qu’il nous reste à faire.

– Comment prépare-t-on un match aussi déterminant ?
– Il n’y a pas vraiment de changement. La préparation tactique du match commence le vendredi sinon la semaine est similaire aux autres. Parfois, il faut s’adapter aux imprévus et le travail de la semaine peut varier selon les blessés. Par exemple, il y a 2 semaines on a fait du tennis ballon avant le match d’Yzeure parce qu’on n’avait pas le choix. Il y avait tellement de blessés qu’on ne pouvait pas faire autrement. Mais en général, c’est toujours la même semaine.

– Est-ce que vous ressentez une forme de pression autour de l’équipe en cette fin de saison ?
– Je savais qu’en signant au Racing il y aurait de la pression, parce que c’est un club très populaire. On a fait 7 000 à 8 000 spectateurs de moyenne depuis le début de la saison et par rapport à ça il y a de l’attente. La pression n’est pas présente uniquement maintenant, elle est là depuis le début de saison. Donc, on est préparé à la gérer. Mais je suis confiant pour la suite !

« Belfort, c’est un huitième de finale »

– Le rôle du public va-t-il se révéler important pour ce sprint final ?
– Oui, bien sûr ! Il suffit de voir les déplacements à Yzeure ou à Lyon. A chaque déplacement les supporters sont minimum une centaine, donc ça fait chaud au cœur de les voir nous accompagner. On sait que si on gagne contre Belfort, énormément de supporters vont faire le déplacement à Grenoble. Et la réception de Paris sera à mon avis exceptionnelle tout comme le match de Raon ! Mais la condition c’est la victoire. Maintenant, on prend vraiment les matchs les uns après les autres et on sait qu’il faut passer Belfort pour avoir 3 finales derrière : c’est comme un 8ème de finale pour passer en quart.

– Un message pour les supporters ?
– Je pense que ce n’est pas uniquement maintenant qu’il faut leur délivrer le message. Il a été délivré tout au long de l’année et ils nous ont toujours soutenus. Un supporter est là pour encourager et soutenir son équipe même si parfois il a le droit d’être mécontent, notamment quand on prend 4-0 à domicile contre Moulins. Mais c’est du passé et nous sommes encore dans la course. Ce sont des supporters exigeants mais nous, les joueurs, on sait ce qu’il nous reste à faire pour qu’ils soient derrière nous : le public doit être le 12ème homme pour nous aider à aller au bout.


mercredi 25 octobre 2017 à 21h05

Stade de la Meinau

StrasbourgSaint-Etienne

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Maillots 17/18, commandez-les !

Prochains entraînements

Lundi

23/10/2017

15h30

Mardi

24/10/2017

15h30

Jeudi

26/10/2017

15h30

Vendredi

27/10/2017

16h00

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.