Retour

Marc Keller : « Je suis en colère ! »

Posté le 30/05/14

Ce vendredi matin, Marc Keller, Président du RC Strasbourg Alsace, et Jacky Duguépéroux, Entraîneur, ont rencontré les médias lors d’une conférence de presse qui a permis de dresser le bilan de la saison 2013/2014 et d’évoquer les perspectives d’avenir pour le prochain exercice. Extraits des propos tenus.

> LE BILAN SPORTIF

M. Keller : « Comme tous les dirigeants, supporters, partenaires et amoureux du club, je suis extrêmement déçu de cette saison. Au-delà de la déception, c’est un sentiment de colère qui m’habite aujourd’hui ! Notre objectif n’était pas exceptionnel en début de saison, c’est-à-dire que nous souhaitions le maintien car ce devait être une année de transition. Nous savions que certains contrats évolutifs et importants réduisaient notre marge de manoeuvre en termes de recrutement mais, malgré cela, nous pensions avoir une équipe capable de se maintenir en National. La masse salariale était prise à 90% par les joueurs présents et la DNCG avait encadré cette masse salariale. La fenêtre de tir était étroite. Mais nous avions largement les qualités pour assurer un maintien tranquille. C’est presque incroyable de ne pas y être parvenu. Il y a eu une faillite sur le terrain due à un état d’esprit défaillant. C’est vrai que nous avons été également touchés par de nombreuses blessures traumatiques. Mais ce n’est pas la raison majeure à cette situation sportive inacceptable. » 

J. Duguépéroux : « On peut être doué techniquement et physiquement, si la tête n’est pas bonne, on ne réussira jamais. C’est impensable ce qui est arrivé. Certains se sont pris pour ce qu’ils ne sont pas, c’est-à-dire des stars. Franchement, François Keller n’a pas été récompensé de ce qu’il a fait pour certains joueurs. »

> QUELLE EQUIPE DEMAIN ?

M. Keller : « Dès la fin du match contre le Red Star (2-2) nous nous sommes lancés dans le travail avec beaucoup de détermination, en mode combat. Nous avions 29 joueurs sous contrat, il n’en reste que 12 aujourd’hui. Parmi ceux-là, nous souhaiterions que quelques-uns trouvent une solution ailleurs. L’idée est de repartir sur quelque chose de neuf. Avec Jacky, nous travaillons pour avoir la meilleure équipe possible, quelle que soit la division dans laquelle nous évoluerons. Mais nous serons ambitieux, quoi qu’il arrive. Soit pour remonter en National directement, soit pour jouer les premières places si nous sommes maintenus finalement. « 

J. Duguépéroux : « Je souhaite une équipe qui réponde à mes conceptions de jeu et en termes d’état d’esprit. Bien sûr, il faut que cette équipe entre dans le budget du club, donc forcément ça ne sera pas la même que nous repartions en CFA ou en National. Je souhaiterais une équipe avec des joueurs complémentaires. Il faut que l’équipe soit meilleure dans la récupération et en défense, c’est ce qui nous a manqué cette saison. Mais avant tout, il faudra un état d’esprit guerrier, haïr la défaite y compris à l’entraînement. Il faudra des compétiteurs ! Nous allons bien nous renseigner auprès de différentes personnes avant de faire signer un joueur car la saison prochaine, nous serons attendus partout. Il y aura quatre joueurs du Centre qui intégreront les entraînements et le groupe car la formation aura toujours un rôle important dans mon fonctionnement. Et si ces jeunes le méritent, ils joueront. »

> LE BUDGET

M. Keller : « Dernièrement, nous avons procédé à une augmentation de capital, avec sept chefs d’entreprise qui ont rejoint le pool des actionnaires. Cette augmentation de capital représente 450 000€. Il s’agit de Pierre Chouissa, Patrick Dreyfus, Jean-Luc Jaeger, Christian Rothacker, Raymond Schwetzer, Philippe Studer et Christian Werey. Mais cela ne change absolument rien au niveau de la gouvernance du club. Je continuerai à assurer et assumer la gouvernance du Racing à 100%. »
« Au niveau des collectivités, je rappelle que nous n’aurions jamais racheté le club il y a deux ans sans le soutien pluriannuel de la Ville-CUS et de la Région Alsace. Depuis, nous avons respecté tous nos engagements en termes de gouvernance, d’éthique et d’engagement financier des actionnaires. Nous avons toujours travaillé en toute confiance avec les collectivités alsaciennes. Je suis serein vis-à-vis de ces partenaires institutionnels. L’objectif du projet, qui avait été annoncé lors de la reprise du club, à savoir retrouver le monde professionnel d’ici 4 à 5 ans, reste le même. Nous sommes tous déterminer à le faire ! »
« L’an prochain, que nous évoluions en CFA ou en National, le budget sera sécurisé et ambitieux. » 

> L’AFFLUENCE

M. Keller : « L’environnement, cette saison encore, a été exceptionnel. 180 000 spectateurs à la Meinau, près de 10 500 en moyenne par match, c’est extraordinaire. Les joueurs n’ont pas répondu aux attentes et à ce que le public aurait pu espérer. Nous avons rencontré les supporters cette semaine. Ils sont également déçus, en colère. Je le comprends parfaitement. »

J. Duguépéroux : « Evoluer dans un tel stade, sur de telles infrastructures, c’est une chance inouïe pour des joueurs de National. Si certains ne l’ont pas compris et ne font pas les efforts pour honorer cela, je ne peux rien pour eux. » 


Samedi 19 août à 20 heures

Stade de la Mosson

MontpellierStrasbourg

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Ete Foot

Prochains entraînements

Mardi

15/08/2017

09h30

Mercredi

16/08/2017

09h30

Jeudi

17/08/2017

09h30

Vendredi

18/08/2017

15h00

Dimanche

20/08/2017

11h00

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.