Retour

Marc Keller : « Chaque jour compte »

Posté le 16/09/19

Ce lundi 16 septembre s’est tenue, dans les locaux de l’Eurométropole, une conférence de presse destinée à faire le point sur l’avancement du projet de rénovation et d’extension du Stade de la Meinau, en préalable aux délibérations du Conseil de l’Eurométropole qui se tiendront le 27 septembre prochain.

Un moment important qui a permis à Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole, Roland Ries, Maire de Strasbourg, et Marc Keller, Président du Racing Club de Strasbourg Alsace, de s’exprimer largement sur le sujet, en présence de Frédéric Bierry, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin, David Saglamer, Conseiller régional, représentant Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, Mathieu Cahn, Adjoint au Maire et Vice-Président de l’Eurométropole,  Claude Froehly, Vice-Président de l’Eurométropole, en charge du fonctionnement et de la mise à disposition des équipements sportifs, et Serge Oehler, Adjoint au Maire en charge des finances et des relations avec les clubs sportifs.

Premier à prendre la parole, Robert Herrmann a rappellé l’importance du projet, « un moteur pour l’attractivité et le rayonnement de tout le territoire ». Le Président de l’Eurométropole, maître d’ouvrage du projet, s’est félicité « de la qualité de la concertation publique qui s’est déroulée dans de très bonnes conditions bien qu’elle ait été organisée en un temps record ».

Puis, il a détaillé le calendrier technique et les choix de procédure qui le conditionneront, notamment la validation de l’avant-projet définitif (APO) et le dépôt du permis de construire au printemps 2021, le début des travaux en mai 2022, et la livraison définitive du Stade en 2025.

« Il ne vous aura pas échappé que la livraison définitive du nouveau stade est désormais prévue en 2025 alors que nous avions communiqué sur 2024 en mai dernier. La raison en est simple, a expliqué Robert Herrmann. Nous avons en effet écarté l’idée d’un Marché Global de Performances (MGP), qui a beaucoup trop de similitudes avec les contrats de Partenariat Public Privé (PPP), pour privilégier une procédure de loi MOP classique. Cette procédure garantit une meilleure maîtrise financière du chantier et une meilleure adaptabilité aux aléas qui pourraient survenir. Elle offre plus de souplesse face aux éventuelles adaptations des différentes paramètres du projet ».

« Nous entrons désormais dans le cycle opérationnel », s’est ensuite félicité Roland Ries, le Maire de Strasbourg, rappelant que « la ville était attachée à ce stade dont elle est propriétaire depuis 1927. Il s’agit maintenant de préserver l’héritage en le faisant évoluer », soulignant le rôle prépondérant de Marc Keller, « celui par qui le bonheur est arrivé ».

« DES INVESTISSEMENTS INDISPENSABLES »

A son tour, ce dernier a souligné « la qualité de la concertation publique », satisfait de « l’adhésion quasi-unanime des personnes qui ont participé, notamment concernant le choix de rester à la Meinau, le consensus autour de la jauge (32000 places) et l’authenticité et l’esprit du stade »

 « La question de la Fan Zone et des équipements de l’espace public restent deux domaines sur lesquels il faudra encore avancer lors des prochaines réunions publiques » a noté le Président du Racing. Un dossier cher à Mathieu Cahn, en charge de la concertation avec le public et sensible aux aménagements du quartier de la Meinau : « La réflexion va continuer concernant notamment l’accès et la gestion des abords du stade. Il est en tout cas réjouissant de constater le consensus existant chez les habitants du quartier. On a senti leur attachement au stade ».

Marc Keller s’est alors attardé sur deux points essentiels : « Le respect du programme technique détaillé sur lequel nous avons travaillé ensemble depuis deux ans et le respect du calendrier. Nous avons beaucoup regardé ce qui se fait ailleurs, en France et en Europe. Nous voulons un stade adapté à son temps, moderne, convivial lumineux, connecté, écoresponsable, respectant les enjeux liés à la nécessaire transition énergétique qui va rythmer les décennies à venir ».

Le Président du Racing a insisté sur l’importance du timing : « Chaque jour compte si nous voulons que la progression sportive accompagne celle du projet. Je rappelle qu’en parallèle des 100 millions d’euros d’investissements consentis par les collectivités, le Racing va devoir investir une trentaine de millions, 8 à 9 pour le nouveau Centre d’entraînement de l’équipe professionnelle, 15 en faveur de la modernisation de la Racing Mutest Académie, 7 à 8 pour les équipements des locaux du stade, sans compter le loyer. C’est indispensable si nous voulons rattraper le retard pris ces quinze dernières années. ».

« Le calendrier est important pour l’objectif sportif qui est le nôtre d’intégrer les clubs stables de Ligue 1, comme Rennes, Nantes, St-Etienne, Lille ou Bordeaux par exemple. Augmenter nos recettes naturelles, liées au stade (billetterie, hospitalités, sponsoring, merchandising) qui plafonnent aujourd’hui à 22 millions, est à ce titre primordial. La pérennité et l’ambition du Racing en Ligue 1 sont à ce prix ».

« Il faut effectivement qu’on aille vite, a appuyé Frédéric Bierry, le Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin. Il faut passer un cap au niveau des recettes. Le dossier est équilibré. L’enjeu c’est l’image du Racing mais c’est aussi l’image du territoire ».

« Nous sommes tous conscients que la réussite de l’entreprise est indissociable du temps, a conclu Marc Keller, répétant que chaque jour compte pour faire de la Meinau cet outil moderne, adapté à nos besoins que le club mais aussi tous les supporters appellent de leurs vœux ».


Dimanche 20 octobre à 21h00

Orange Vélodrome

MarseilleStrasbourg

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Braderie boutique

Prochains entraînements

Lundi

14/10/2019

10h00

Mardi

15/10/2019

10h00

Jeudi

17/10/2019

10h00

Vendredi

18/10/2019

10h00

Samedi

19/10/2019

15h00

L’entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d’entraînement. Pour les groupes de plus de dix personnes, merci de contacter le club.