Retour

LES COUPS FRANCS DE BUBU – On se calme !

Posté le 12/08/14

Quand, la saison dernière, il a fallu attendre trente journées pour saluer la première victoire à l’extérieur, il est permis de savourer le succès de nos Bleus à Colomiers (3-1) au premier soir du championnat. Impossible de mieux entrer dans la danse alors que les matches amicaux avaient quand même laissé un goût incertain. Comme on dit, « ça c’est fait » mais le chemin est encore très, très long. Il était dit, avant que la compétition ne s’engage, qu’il faudrait attendre quelques semaines avant de pouvoir juger véritablement ce Racing, remanié, encore orphelin de quelques joueurs blessés. Il n’y a pas de raison de modifier ce point de vue au prétexte d’une entame certes arrachée avec une belle conviction collective.

Le temps, seul, dira si l’allant offensif observé la semaine dernière est appelé à perdurer. Le temps, seul, dira si l’envie de défendre ensemble représente une assurance tous risques contre les accidents du jeu. Mais, au moins, une pierre a été posée, un joli caillou à trois côtés qui donne terriblement le goût de courir au jardin de la Meinau ce vendredi et d’encourager cette équipe new-look. Certains y découvriront pas mal de nouveaux visages. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que l’amalgame s’est réalisé vraiment, que le stage de Niederbronn-les-Bains a permis de souder les âmes. Il y a un petit quelque chose qu’on sent dans la famille recomposée autour de Jacky Duguépéroux, une manière de convivialité qui mérite évidemment confirmation. Notre entraîneur, à qui on ne la fait pas, ne cesse de répéter que la meilleure manière de conserver une bonne ambiance se résume à la prise hebdomadaire de points, trois si possible.

La victoire initiale à Colomiers ne doit surtout pas inciter à s’éloigner de l’humilité nécessaire, bien au contraire. Ou alors, même si Epinal est un promu, même si Epinal a été battu sur sa pelouse par Le Poiré-sur-Vie (0-2), une vilaine surprise peut nous exploser à la figure. C’est un peu ça que j’ai envie de dire : on se calme, on ne s’imagine pas sur les hauteurs de Montmartre avant d’en avoir gravi les marches. En ce jour d’Assomption, serons-nous aux anges grâce au Racing ?

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.


mercredi 25 octobre 2017 à 21h05

Stade de la Meinau

StrasbourgSaint-Etienne

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Maillots 17/18, commandez-les !

Prochains entraînements

Lundi

23/10/2017

15h30

Mardi

24/10/2017

15h30

Jeudi

26/10/2017

15h30

Vendredi

27/10/2017

16h00

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.