Retour

Les Coups Francs de Bubu : Mais que se passe-t-il ?

Posté le 18/02/14

N’ayant pas joué, nos gars sont toujours invaincus cette année et nous ont finalement gratifiés d’un week-end sans stress du résultat. Certains d’entre vous en ont certainement profité pour déplacer leur attention vers les Jeux Olympiques d’hiver. J’avoue que je suis, personnellement, un peu resté scotché à Sotchi. J’ai ingurgité un maximum de schuss, de triples sauts vrillés, de body cheks violents, de pierres placées dans la cible et j’ai évidemment craqué devant la classe folle de Martin Fourcade et le charme des Canadiennes en ski-bosses. Mais là, je ne suis pas objectif, j’ai un faible très prononcé pour la Québécoise, pour ne pas dire plus.

Finalement, tout était à peu près très bien. Sauf Nelson Monfort bien sûr. Grâce à lui, j’ai retrouvé, sur ma zapette, le petit bouton qui permet de mettre le son de la télé en mode off. Un vrai soulagement. Je m’associe ici, aux innombrables téléspectateurs, qui n’en peuvent plus de la franchouillardise insupportable de mon ex-confrère qui aurait au moins pu s’intéresser aux règlements du patinage de vitesse. Ca lui aurait évité des « Mais que se passe-t-il ? », « Mais je ne comprends pas ! », « Mais comment font les juges ? ». Je m’excuse, je paie ma redevance pour qu’on m’explique. Justement. J’ai failli passer un coup de fil à Rémy Pflimlin, le PDG de France-Télévision, mon ancien patron à « L’Alsace », pour qu’il rapatrie d’urgence l’inutile bavard dans un avion sanitaire et lui confie une émission destinée aux sourds-muets.

J’imagine ce que donneraient ses commentaires pour un match du Racing. Genre « Mais pourquoi Gauclin prend-il le ballon avec les mains ? », « Mais que fait le monsieur avec son sifflet ? Serait-ce un gendarme ? », « Je ne comprends pas, le match se termine après le deuxième tiers-temps déjà ! ». J’exagère évidemment et je ne suis pas très charitable ici à m’acharner sur une cible facile. Pourquoi je fais ça ? Je ne comprends pas.

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.


mercredi 25 octobre 2017 à 21h05

Stade de la Meinau

StrasbourgSaint-Etienne

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Maillots 17/18, commandez-les !

Prochains entraînements

Lundi

23/10/2017

15h30

Mardi

24/10/2017

15h30

Jeudi

26/10/2017

15h30

Vendredi

27/10/2017

16h00

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.