Retour

LES COUPS FRANCS DE BUBU – Mais oui, ce serait un exploit !

Posté le 17/02/15
Racing-Colmar Meinau

Quelque chose de très difficile mais d’essentiel attend le Racing cette semaine car il s’agit désormais de descendre du nuage sur lequel les Strasbourgeois ont grimpé vendredi dernier contre Colmar (3-1). Il faut se boucher les oreilles aux clameurs qui résonnent encore et quitter des yeux les images qui défilent de partout, chantant à l’envi la magie du derby.

Tout ça, c’est fini. Le Paris FC (2-1) et les SRC, c’est fini. Une toute autre réalité resurgit cette semaine,  j’ai envie de dire « la vraie réalité » du National, qu’on ne mentionnera même pas dans « Téléfoot », dimanche prochain. Dans un stade imbriqué parmi les tours du quartier de « La Calade », où il y aura 50 fois moins de monde qu’à la Meinau l’autre soir, les Alsaciens vont se frotter à Marseille Consolat dans un match où il faudrait s’engager 50 fois plus encore que contre Colmar, si c’était possible.

On ne parle pas ici de vacances dans un gîte du sud de la France mais d’un énorme défi physique et technique face à une formation absolument exemplaire dans l’énergie qu’elle a mise à se relever d’un début de saison tout à fait calamiteux. Car il y a deux Marseille Consolat. Celui de l’été, qui a perdu ses huit premiers matches et que chacun voyait retourner d’où il venait, en CFA. Et il y a l’autre : celui qui, semaine après semaine, lutte pied à pied pour sauver sa peau et se trouve désormais en passe de réussir son incroyable pari.

Marseille reste sur 5 victoires et 3 nuls à domicile

Les chiffres disent tout sur la mission qui attend Ernest Seka et sa bande. Marseille Consolat n’a plus perdu sur son terrain depuis le 3 octobre 2014 (0-2 face à Dunkerque), soit 4 mois et 17 jours d’invincibilité totale à l’heure du coup d’envoi.  A domicile, les hommes de l’entraîneur Nicolas Usaï restent sur cinq victoires et trois nuls, toutes compétitions confondues. Plus rien ne leur résiste : le succès de la semaine passée, la deuxième consécutive, au Poiré-sur-Vie (2-1) a permis de sortir, pour la première fois, de la zone de relégation.

Il n’est pas question d’avoir peur mais il faudra « en avoir » pour ramener quelque chose de la cité phocéenne. Surtout, c’est le moment de conserver les vertus du moment : la nécessaire humilité, l’envie de lutter ensemble et, ce qui a été parfaitement réalisé contre Colmar, ne jamais céder à la nervosité, ne pas se laisser emporter par une ambiance qui risque d’être chaude. Alors oui, tout est possible. Par les temps qui courent, ne pas rentrer bredouille de Marseille Consolat s’apparente à un exploit, rien de moins. « Action d’éclat manifestant un grand courage » : c’est ainsi que le Petit Larousse définit le mot exploit. Tout est dit.

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.


Lundi 3 avril - 20h45

Stade de la Meinau - J31 L2

Racing site
FC SOCHAUX-MONTBÉLIARD logo-quadri
RC Strasbourg AlsaceFC Sochaux

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Please leave this field empty.

Je Vais au Stade

Prochains entraînements

Vendredi

24/03/2017

10h30

Samedi

25/03/2017

10h30

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.