Retour

LES COUPS FRANCS DE BUBU – Les maîtres du temps

Posté le 03/02/15

45 : c’est le nombre de points qui restent en jeu d’ici la fin d’un championnat qui est donc loin d’avoir fait ses comptes. C’est une somme considérable qui correspond à autant de victoires lors des rencontres restant à jouer, quinze au total. Dans un rêve insensé, le Racing sera champion du National s’il réussit à rafler toute la mise. Il n’y parviendra pas bien sûr ou alors je jure sur ce que j’ai de très cher, une photo du mois d’août 1984 par exemple, de me faire raser la tête.

Que nous dit le classement actuel ? Que le Paris FC est en tête avec 38 points en 19 journées, soit exactement une moyenne de deux points par match. La moyenne strasbourgeoise est de 1,47 et des brouettes, on va dire 1 et demi pour faire simple. Les chiffres, on en fait ce qu’on veut mais après ce que j’ai vu vendredi soir contre le PFC (2-1) justement, je me dis qu’il y a de quoi moissonner quand même ! Pas tout mais beaucoup ! Je me dis surtout que la voie du salut est là : à se dire que chaque point pris, ici ou ailleurs, est un morceau d’histoire si on veut que l’histoire soit belle à la fin.

Il faudra gagner souvent et ne pas perdre les soirs où les vents sont contraires. Ernest Seka et sa bande ont devant eux 1350 minutes et pas loin d’une bonne heure de temps additionnel pour s’imprégner de ça : chaque seconde de chaque match sera désormais un souffle de temps pour batailler, s’arracher comme l’autre soir, ne jamais renoncer au jeu, ni au découragement. Tout est possible encore, on le sent bien à condition de bien mesurer l’importance du temps qui passe et ne revient plus.

« Qui pense avoir toujours trop de temps arrivera toujours trop tard », dit un proverbe allemand. Nous allons à Boulogne-sur-Mer ce vendredi, où la marée n’attend pas, elle non plus ! Nous y allons pour la suite d’un compte-à-rebours passionnant et décisif. La vie du Racing tient à la fois de la tactique et d’un tic-tac infernal. Mes chers amis du terrain, nous ne sommes pas à la recherche du temps perdu mais en quête du temps qui s’offre. Dès 20 h, vendredi, il faudra s’en emparer. Devenir les maîtres du temps et de votre propre destin.

Je vous dis à la semaine prochaine !

Allez Racing et salut bisame !

Jean-Marc Butterlin a été Chef des Sports du journal « L’Alsace » et Grand Reporter au journal « L’Equipe ». Il est membre du Conseil d’Administration de l’Association Racing Club de Strasbourg Alsace.


Dimanche 24 Septembre 2017 à 17h00

Stade de la Meinau

StrasbourgNantes

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Maillots 17/18, commandez-les !

Prochains entraînements

Mardi

19/09/2017

10h00

Mardi

19/09/2017

15h30

Mercredi

20/09/2017

10h00

Vendredi

22/09/2017

10h00

Samedi

23/09/2017

16h30

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.