Retour

La Ligue 1 de retour à la Meinau : ils en rêvaient…

Posté le 11/08/17

3382 jours après, la L1 est de retour à la Meinau. Un événement majeur, attendu par tout le peuple alsacien. De Marc Keller, le président du RCSA, à Kevin Gameiro, le dernier buteur ici (Racing-Caen 1-4, le 10 mai 2008), six témoins évoquent un jour pas comme les autres.

MARC KELLER (président du RCSA, auteur de son premier but en L1 avec le Racing, contre… Lille, 2-0, le 8 août 1992)

« Oui, je me souviens de ce but et de la passe décisive pour Frank (Leboeuf). L’équipe était dans un dynamique très forte après la montée de L2 et le fameux barrage contre Rennes. Je sais ce que signifie une remontée du Racing pour un joueur alsacien comme moi. Aujourd’hui c’est autant comme Alsacien que comme Président que ce retour de la L1 à la Meinau me fait chaud au cœur. Je suis content pour tous les Alsaciens. Content pour ces anciens qui craignaient de ne plus la revoir, content pour les jeunes qui ne l’ont pas connue. On s’est battus pour réussir ce redressement. C’est magnifique. C’est avec beaucoup d’émotion que je vais me diriger vers la Meinau ce dimanche ».

LEONARD SPECHT (champion de France en 1979, puis entraîneur et président du Racing, membre du RCSA association)

« Je suis heureux de ce qui arrive au Racing. Je suis heureux pour Marc Keller et ses amis. Ce sont des gens humbles et travailleurs. Revoir la Meinau pleine pour un match de Ligue, ça me rajeunit. Retrouver cette ambiance me rappelle forcément mes belles années de joueur à Strasbourg. Le monde a changé bien sûr, il s’active sur les réseaux sociaux, c’est bien comme ça aussi. Je crois que l’équipe va pouvoir compter sur son public, sur son kop. Le public, aussi, a changé. J’ai connu une époque où quand tu n’étais pas bon, tu en prenais des tribunes. Depuis des années, je le trouve très bon. Il a été présent dans des moments pas évidents. Il a rajeuni, il est devenu plus supporter et c’est bien. Il sera là pour réussir l’opération maintien ».

JEREMY GRIMM (au club depuis 2013)

« C’est un plaisir énorme. La Meinau est un stade mythique qui méritait de retrouver la L1. Toute une région attendait ça. Quand je suis venu au Racing, c’était pour aider le club à retrouver le monde professionnel. Je suis fier d’avoir participé à cette formidable aventure. La L1, c’est un rêve de gamin qui se réalise. Je veux croquer là-dedans avec l’espoir, que nous partageons tous, de nous maintenir à ce niveau ».

PABLO MARTINEZ (au club depuis cet été)

« Ce sera mon deuxième match à la Meinau. J’étais venu en 2014 avec le GFC Ajaccio en National (1-1). Le kop était encore dans le virage. Le Meinau pleine, je l’ai seulement vue à la télé. J’ai entendu parler de l’ambiance par Khalid (Boutaib) et mes nouveaux coéquipiers. Pour moi, c’est nouveau. Ca va me rappeler le Vélodrome de Marseille où j’allais comme supporter quand j’étais jeune. On aura un match très difficile et, dans ces moments, compter sur un tel 12e homme, c’est important. Mais ça crée aussi des devoirs. Comme l’a très bien dit Nuno (Da Costa), si on veut avoir le public derrière nous, nous devrons avoir une attitude de nature à lui donner envie de nous pousser. Un match comme ça, c’est un partage entre une équipe et ses supporters ».

KEVIN GAMEIRO (Atlético de Madrid, dernier buteur du Racing en L1 à la Meinau, le 10 mai 2008, contre Caen, 1-4))

« J’ai marqué le dernier but en Ligue 1 à la Meinau ? Je ne m’en souviens pas. Je m’en souviendrais sans doute s’il nous avait permis de gagner et de nous maintenir. Je me rappelle surtout une période très dure sportivement. Depuis, j’ai bien sûr toujours suivi mon premier club professionnel. Je retourne régulièrement dans la région. Quand on voit d’où le Racing est revenu, c’est quand même beau ce qui s’est passé. On ne peut pas oublier le public de la Meinau même si, parfois, il est exigeant. Je sais qu’il a tenu un rôle essentiel dans la remontée du club. Il faut qu’il continue à soutenir son équipe, qu’il l’aide à se maintenir. Rejouer à la Meinau ? J’en serais ravi si l’occasion se présente. Avec le Racing ? Ce n’est pas d’actualité, mais un jour peut-être. On ne sait jamais ».


Daniel UHMANN (supporter du Racing depuis plus de 50 ans)

« Hier Gameiro marquait, demain ce sera Grimm. On me dit que nous venons de traverser une décennie malheureuse, un désert sportif, des ruines de frustration. Un trou bleu. Une sorte d’Hiroshima. Je n’ai rien vu. Il ne s’est rien passé. Un mauvais rêve. La Meinau n’a jamais sonné creux. Il y a des canards dans le Krimmeri. Ritter a certes rangé son camion à merguez, mais la bière coule sous de jolies tentes. Filser éructe dans son micro. Le kop chante le Connemara. Je me gare rue du Général Offenstein depuis ce mois de mai 1966 où nous gagnions la Coupe de France. Hier encore, j’avais vingt ans. Il ne s’est rien passé. Tout va bien. Le Racing est en Ligue 1. Comme d’hab ».


mercredi 13 décembre 2017 à 21h05

Stade de la Meinau

StrasbourgParis

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Mcdonald's Restaurant Officiel du Racing

Prochains entraînements

Mardi

12/12/2017

15h00

Jeudi

14/12/2017

15h00

Vendredi

15/12/2017

17h30

Dimanche

17/12/2017

10h30

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.