Retour

Francis Piasecki s’en est allé

Posté le 06/03/18

Le meneur de jeu emblématique du Racing, champion de France 1979, est décédé dans la nuit de lundi à mardi à l’âge de 66 ans, laissant une marque indélébile dans l’histoire du club.

Né le 28 juillet 1951 à Talange (Moselle), d’origine polonaise, Francis Piasecki est arrivé au Racing en 1977 où il effectuera toute sa fin de carrière de joueur jusqu’en 1986. Après Valenciennes (1970/71), Metz (71/72), Sochaux (72/75) et le PSG dont il fut un élément majeur durant deux saisons, Piasecki s’est rapidement imposé comme le maître à penser de l’équipe dirigée par Gilbert Gress.

Tous ceux qui ont connu cette époque se souviennent d’un joueur brillant, immense distributeur dans la passe courte et la passe longue. Buteur aussi, il inscrit 14 buts en Championnat l’année du titre (1978/79), jouant tous les matches sans exception. Il prend place alors parmi les plus brillants techniciens du football français et sera sélectionné à trois reprises en Equipe de France (deux fois face au Luxembourg et contre l’Espagne) en compagnie du regretté Dominique Dropsy, de Léonard Specht, Roger Jouve et Albert Gemmrich, ses coéquipiers au Racing.

null

Personnage au caractère bien trempé, amoureux de bonnes tables, Francis Piasecki alliait le talent à un esprit combatif qui firent de lui un chouchou de la Meinau. Lorsque, au début des années 1980, l’étoile du Racing pâlit, Piasecki reste fidèle aux couleurs alsaciennes. Au terme de sa carrière de joueur, Piasecki intègre le staff technique aux côtés de l’entraineur, Jean-Noël Huck. Il remplace celui-ci le 18 décembre 1985 alors que le Racing est lanterne rouge du classement. Un parcours honorable mais trop tardif n’empêchera pas une descente en Ligue 2. Un début de Championnat raté l’obligera lui aussi à quitter ses fonctions le 3 septembre 1986.

Francis Piasecki s’éloignera petit à petit, et sans regrets, du monde du football pour se consacrer à ses autres passions, la chasse et la pêche. Durant quelques années, il sera à la tête de « L’Hôtel-Restaurant d’Alsace » à Illkirch avant de se retirer dans les Vosges. Il aimait dire que « le football c’est ma vie, mais ce n’est pas toute ma vie ».

Le Racing s’associe à la famille et aux proches de Francis Piasecki en ces moments douloureux. Un hommage lui sera rendu avant la rencontre contre Monaco, ce vendredi 9 mars.


Samedi 15 décembre

Stade Auguste-Delaune - 20h00

Stade de ReimsStrasbourg

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Pierre Lannier

Prochains entraînements

Mardi

11/12/2018

15h30

Mercredi

12/12/2018

10h30

Jeudi

13/12/2018

10h30

Vendredi

14/12/2018

15h30

Dimanche

16/12/2018

11h30

L’entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d’entraînement. Pour les groupes de plus de dix personnes, merci de contacter le club.