Retour

F. Keller : « Compliqué »

Posté le 13/09/13

François Keller ne le cache pas : ce déplacement qui attend son équipe au Paris FC, ce vendredi soir (20h) s’annonce très périlleux. Aussi périlleux que les deux précédents à Fréjus (1-0) et à Ajaccio (2-0) qui se sont soldés par deux défaites. Mais hors de question, pour le coach du Racing, de partir battu d’avance. Au contraire, lui et ses joueurs veulent confirmer leur bonne sortie de la semaine dernière face à Vannes (2-0).

– Comment l’équipe aborde-t-elle ce déplacement chez le co-leader ?
– On a pu le voir depuis le début de la saison : tous les matches seront compliqués dans ce championnat. Celui de ce week-end certainement un peu plus que les autres car c’est le co-leader, qui réalise un début de saison parfait, qui n’a pas pris de but et qui joue à domicile sur un synthétique, surface qui ne nous convient que moyennement. Mais nous n’y allons pas battus d’avance. Nous défendrons notre chance à fond ! On est animé par la volonté d’enrayer toutes ces statistiques qui ne nous sont pas favorables. Pour cela, il faudra répondre au niveau de l’impact physique. En quelque sorte, faire l’exact contraire de ce que nous avons fait à Ajaccio. Il faudra, aussi et surtout, parvenir à marquer. Sans marquer à l’extérieur, il est impossible de gagner… Mais ça ne sera pas facile car le Paris FC n’est pas co-leader par hasard.

– Jouer sur synthétique ne vous réussit pas depuis quelque temps maintenant…
– Ça ne plaît pas trop aux anciens du groupe, mais ça ne dérange pas les plus jeunes qui ont été éduqués, pour la plupart, sur cette surface. Mais c’est vrai que c’est un élément supplémentaire qui joue en notre défaveur. 

« Être vigilant défensivement »

– La semaine dernière, contre Vannes, l’équipe a produit beaucoup de jeu. Sera-t-elle animée des mêmes intentions ce vendredi soir ?
– Il faudra reproduire les bonnes choses vues la semaine dernière, et ne pas reproduire les mauvaises, car il y en a eues. Je n’oublie que contre Vannes nous avons concédé 5-6 grosses occasions à notre adversaire. A l’extérieur, ça ne tiendra pas si nous ne sommes pas plus vigilants défensivement.

– Doit-on s’attendre à la reconduction du même onze que celui de la seconde période contre Vannes ?
–  Ce serait effectivement le plus simple, mais ça ne signifie absolument pas que ces onze joueurs produiront les mêmes choses, tout simplement parce que l’adversaire est différent. On verra…


Dimanche 24 Septembre 2017 à 17h00

Stade de la Meinau

StrasbourgNantes

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Maillots 17/18, commandez-les !

Prochains entraînements

Mardi

19/09/2017

10h00

Mardi

19/09/2017

15h30

Mercredi

20/09/2017

10h00

Vendredi

22/09/2017

10h00

Samedi

23/09/2017

16h30

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.