Retour

Disparition de Max Hild

Posté le 26/03/14
Photo journal L’Alsace

C’est un grand Monsieur qui vient de quitter le terrain. Raymond Hild, dit Max Hild, est parti ce mercredi matin à l’âge de 81 ans. La grande famille du Racing et du football alsacien est profondément attristée de la perte d’une de ses plus illustres figures, d’un amoureux invétéré du ballon rond et des stades de notre région.

Homme au grand cœur, Max a consacré sa vie au football et à l’Alsace. Dénicheur de talents hors pair, beaucoup de joueurs alsaciens lui doivent leur carrière professionnelle. Beaucoup n’ont cessé de garder contact avec lui, comme Arsène Wenger notamment, pour échanger et parler ballon.

Né à Weyersheim le 4 décembre 1932, il a été de toutes les plus belles aventures du football alsacien. De Mutzig, à Haguenau, en passant par Bischwiller, Wittisheim, les Pierrots Vauban, sans oublier, évidemment, le FC Mulhouse et le Racing. Ce Racing qu’il aimait tant, dont il a été entraîneur entre septembre 1980 et novembre 1981. Ce Racing pour lequel il aura servi de nombreuses années dans l’ombre. Ce Racing et sa Meinau, pour lesquels il gardera, toujours, une affection toute particulière.

Le club, ses dirigeants, le staff technique, les joueurs, le personnel administratif et tout le Centre de Formation présentent à Charlotte, son épouse, et à Patrice, son fils, leurs plus vives condoléances et s’associent à leur douleur. Un hommage lui sera rendu vendredi à la Meinau, avant le coup d’envoi de la rencontre face à Amiens.

Marc Keller (Président du RC Strasbourg Alsace) : « Je suis très touché par la disparition de Max. Nous avions une relation très proche. Je lui dois mon arrivée à Mulhouse et ma venue au Racing. C’était un homme exceptionnel, il n’y a pas d’autres mots. C’était un être rare, à l’écoute, profondément humain. En France, il était considéré comme l’un des meilleurs recruteurs. Sa connaissance du ballon rond était immense. Lors de mon retour en Alsace, en 2001, j’ai eu le privilège de partager de nombreuses heures en sa compagnie quand nous partions en voiture sillonner l’Europe pour recruter des joueurs. Ces heures en sa compagnie étaient formidables car nous refaisions le foot. Et quoi de plus beau que de refaire le foot avec Max ! J’ai une pensée émue pour son épouse, Charlotte, son fils, Patrice, et son petit-fils, Emmanuel, dont il était si proche. Il restera à jamais comme l’un des grands hommes du Racing ! »

La biographie complète de Max Hild, sur Racingstub


Stade de la Meinau

Racing site
Racing site
RC Strasbourg AlsaceRC Strasbourg Alsace

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Please leave this field empty.

PMU